Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : ils ont gagné les European Masters avant d'exploser en LEC

LoL : ils ont gagné les European Masters avant d'exploser en LEC
0

Comment accéder au LEC ? C'est une question que beaucoup de jeunes joueurs professionnels se posent. Il n'y a pas de diplôme, pas d'école, pas de formation. Chaque cas est différent, mais pour certains gagner les European Masters a servi de tremplin.

LoL : ils ont gagné les European Masters avant d'exploser en LEC

Photo : Fanaticos

Alors que la Karmine Corp a réussi à se qualifier pour le dernier carré des European Masters, beaucoup promettent au toplaner français Adam "Adam" Maanane un avenir radieux sur League of Legends. Alors qu'il a déjà tapé dans l'œil de Martin "Rekkles" Larsson et que la structure française a déjà gagné en scrim contre G2 Esports, une victoire ce week-end lui donnerait une carrure encore plus imposante et le rapprocherait sûrement un peu plus de l'élite européenne. Avant lui, plusieurs autres talents européens ont vu leur carrière exploser suite à leur victoire aux European Masters. Retour sur ces trajectoires.

Évidemment, on ne reviendra pas sur la dream team du spring 2018 qui a remporté la compétition. Il ne s'agissait pas de jeunes joueurs inconnus mais de vétérans de la scène qui s'étaient rassemblés temporairement à l'occasion d'un tournoi qui n'avait pas grand chose à voir avec le format d'aujourd'hui.

Un titre aux European Masters permet d'ajouter une ligne de plus à son CV.

Selfmade et Nemesis, un titre avant de se retrouver chez Fnatic

Oskar "Selfmade" Boderek et Tim "Nemesis" Lipovšek ont tous les deux 21 ans et se sont révélés au plus haut niveau au même moment et dans la même équipe. Ils ont remporté en 2018 la deuxième édition des European Masters en portant les couleurs de MAD Lions alors que la structure n'était pas encore dans l'élite européenne à l'époque. Malgré une victoire facile en finale (3-0), le parcours de l'équipe n'avait pas été de tout repos et on ne se doutait certainement pas que les deux compères seraient, 2 ans plus tard, ensemble aux Worlds à jouer contre les meilleurs joueurs du monde. On avait cependant pu voir un aperçu de leurs grosses mécaniques de jeu et aujourd'hui, le Polonais fait partie des meilleurs junglers européens. Pour Nemesis c'est un peu plus compliqué et il est parti de chez Fnatic comme un malpropre, mais on peut lui faire confiance pour rapidement revenir sur le devant de la scène.

À ce duo gagnant, on pourrait également rajouter l'ADC Juš "Crownshot" Marušič. Il n'a pas autant percé que ses compères mais a quand même atteint le LEC, d'abord avec SK Gaming puis avec Team Vitality aujourd'hui. Décidemment, le summer 2018 était un grand cru.

Carzyy a commencé petit avant de devenir BIG

League of Legends

Matyáš "Carzzy" Orság sera bientôt au MSI et espère fêter avec classe son premier titre européen gagné avec MAD Lions. Le Tchèque n'est plus vraiment une révélation, il avait déjà brillé en 2020 et était de la partie lors des derniers Worlds. Mais avant d'accéder au LEC, il a commencé petit en enchaînant des équipes de second plan sur la scène européenne. Le grand public a pu faire sa découverte lors du summer 2019, lorsqu'il a remporté les European Masters avec l'équipe allemande Berlin International Gaming (BIG).

L'équipe n'était pas favorite et a connu un début de parcours assez chaotique. Elle est cependant montée en puissance durant la compétition pour finalement s'imposer contre des grosses équipes aux rosters impressionnants comme LDLC OL (Hirit, Djoko, Eika, Steelback...) et Vodafone Giants (Razork, Milica...). Carzzy n'était pas encore connu, mais il avait déjà un pool de champions exotiques. Durant le tournoi, il avait notamment sorti Syndra et Ekko.

Trymbi, le dernier diplômé

League of Legends

Adrian "Trymbi" Trybus a découvert le LEC cette année avec Rogue. Le support polonais a crevé l'écran et a réalisé un segment de rookie de haut niveau, passant à un petit match d'être sacré champion d'Europe (défaite 2-3 face à MAD Lions). Pour autant, Trymbi a déjà remporté le titre européen, mais à l'échelon inférieur, avec AGO Rogue l'équipe académique. Sa performance avait tapé dans l'œil des dirigeants et sa promotion fut immédiate. À 20 ans, il a encore toute sa carrière devant lui. Si la vieille garde veille toujours au grain, à terme Trymbi pourrait s'imposer comme le meilleur support d'Europe.

AGO Rogue avait marqué les esprits au summer 2020 en réalisant une performance parfaite lors des playoffs des European Masters. 0 défaite en 3 Bo, c'est fort. Tout le collectif était solide et 4 joueurs sur 5 ont été promus par la suite en LEC. Mais parmi eux, seul Trymbi a réussi à s'imposer dans une équipe de haut de tableau qui joue le titre.

Vetheo, la French touch

League of Legends

Vincent "Vetheo" Berrié s'est fait remarquer cette année pour ses débuts en LEC du côté de Misfits Gaming. Le midlaner français n'a pas réussi à se qualifier pour les playoffs, mais il a montré un gros potentiel avec des actions de très grandes classes. Il n'a que 18 ans mais peut rêver grand pour la suite de sa carrière. Son équipe fait partie du milieu de tableau, mais s'il continue sur sa lancée il pourrait très vite taper dans l'œil de plus grosses écuries européennes.

Le Français s'est fait connaître du grand public en remportant les European Masters au spring 2020 avec LDLC OL. Au niveau des statistiques, il n'avait pourtant pas réalisé un gros tournoi et le midlaner était souvent dans l'ombre d'Hades, son ADC. Mais ce dernier est encore en LFL alors que Vetheo a lui réussi à percer dans l'élite. Il n'est cependant pas venu seul et le jungler Kristian "TynX" Østergaard Hansen a lui aussi fait la transition, mais du côté de SK Gaming.

esport-lol

Perkz peut-il sauver l'honneur des NA à l'international ?

Chaque année c'est la même rengaine. Les NA ont encore recruté des monstres de guerre avec leurs liasses de billets verts, jouent les gros bras avant les tournois internationaux et finissent au final par se prendre une grosse fessée. Mais cette fois pourrait être la bonne avec l'arrivée de Perkz.

0

L'actu

En Continu

20:35 MSI LoL 2021 : MAD Lions en embuscade
20:15 Bientôt des champions exclusifs pour l'auto battler de Riot Games ?
10:00 Les notes des GLAD Lions au MSI, pépère comme Humanoid
20:24 LoL : Journal du MSI 2021, EU > NA
19:22 PBE Patch 11.11 : Un équilibrage pour Maître Yi
17:07 Les Worlds, deuxième évènement sportif le plus important de Shanghai en 2020
15:38 LoL : Coup d'oeil sur la future mise-à-jour visuelle de Karma !
13:58 Bientôt un nouveau mode de jeu en rotation inédit ?
12:38 Ça bouge en LEC, Czeload et Tore quittent Excel Esports
12:08 MSI 2021 : Et, à la fin, c'est RNG qui gagne ?

Articles

recommandés

Patch note 11.10 : Les skins des Arcanes débarquent dans la faille
Changements en jungle du patch 11.10, quel impact sur la meta ?
Tout savoir sur Gwen, la nouvelle championne

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Shyvana Jungle en S11
Guide pour Kindred Jungle en S11