Menu
Millenium / Dernières reviews de jeux /

Test de NBA 2K21 PS4, Xbox One, Switch et PC

Test de NBA 2K21 PS4, Xbox One, Switch et PC
0

La simulation incontournable de basketball, NBA 2K21, revient en hommage à Kobe Bryant sur PS4, Xbox One, Switch & PC. Que vaut cette nouvelle cuvée ? Découvrez notre test du jeu numéro 1 pour les fans de la balle orange, qui sera également présent sur PS5 et Xbox Series X à la fin de l'année !

Test de NBA 2K21 PS4, Xbox One, Switch et PC
70

Sorti le 4 septembre dernier, la dernière mouture en date de la simulation de basketball phare des studios 2K, à savoir NBA 2K21 se trouve d'ores et déjà chez tous les fans de la balle orange. Mais que vaut cette cuvée 2021 qui pointe le bout de son nez dans une version assumée “incomplète et non prévue” pour la génération de consoles en cours ? Et bien nous vous proposons de suivre notre test qui vous transportera sur les playgrounds ainsi que sous les paniers en compagnie des légendes de la NBA et notamment le regretté Kobe Bryant, parti trop tôt et injustement le 26 janvier 2020.

  • Genre : Simulation de sports
  • Date de sortie : 4 septembre 2020
  • Plateforme : PC, Xbox One, PS4 & Nintendo Switch
  • Développeur : Visual Concepts
  • Éditeur : 2K Games, 2K Sports
  • Prix : 69,99€ (version standard), 99,99€ (version mamba forever) disponible sur Amazon
  • Testé sur : PS4

La coutume veut depuis des années que NBA 2K sorte à l'aube d’une nouvelle saison NBA afin de coller au mieux à la réalité et profiter de l'effervescence de la reprise de la compétition sur les parquets américains. Cependant, et vous ne le savez maintenant que trop bien, l’année 2020 n’est malheureusement pas une année comme les autres à cause du COVID-19. En effet, la sortie du jeu se fait comme d’habitude sauf que la saison NBA 2020, elle, bat son plein avec la phase finale des playoffs qui berce toutes les nuits des fans de basket depuis la reprise de la compétition dans la bulle sanitaire d’Orlando.

Un gameplay toujours maîtrisé mais qui divise cette année

Cette année, le gameplay de ce NBA 2K21 n’a pas grandement changé. Si l'on regarde au global, c’est certes propre, réaliste, exigeant et toujours très bien pensé pour de la simulation ou même pour les joueurs un peu plus arcade. Le jeu s’adapte parfaitement dans son ensemble à tous les types de gameplay, sauf pour ce qu’il y a de plus important dans un jeu de basket et qui tranche complètement avec l’année précédente… la mécanique de shoot. Alors que le shoot de NBA 2K20 ravissait les fans, les développeurs ont décidé cette année de le changer en le rendant plus difficile et beaucoup plus exigeant dans tous les modes de jeu et toutes les difficultés.

Illustration du shoot par Toasted_6 - Millenium
Illustration du shoot par Toasted_6

Maintenant, sur NBA 2K21, il vous faudra être un bon sniper pour pouvoir shooter correctement et bien avoir l’œil sur votre jauge de tir. La barre se décompose en 3 éléments : un curseur très fin qui bouge de gauche à droite, et qui vous permettra de viser l’un des deux autres éléments présents dans la barre, à savoir les zones de sécurité — représentées par des zones jaunes — et la zone parfaite — qui se situe pile entre les deux zones de sécurité. L’objectif est dans l'absolu simple, mais pas pour autant facile à réaliser : viser la zone parfaite avec votre curseur pour réaliser des shoot dits “green” vous donne 100% de chances de rentrer le panier. Viser la zone de sécurité en jaune génère des shoots qui peuvent marquer, mais avec bien moins d’assurance que la zone parfaite. Ce système a été décrié lors du feedback de la communauté et les développeurs se sont empressés de modifier la mécanique de shoot en l’assouplissant dans toutes les difficultés proposées, en dehors de la difficulté Hall of Fame (l'équivalent de Très difficile).

En dehors de ce point précis, le gameplay marche toujours du feu de dieu avec toute la panoplie de gestes à réaliser pour copier nos idoles des parquets. Tous les moves signatures des joueurs sont disponibles et fidèlement représentés dans le jeu, du fadeway de Michael Jordan au sky hook de Kareem Abdul-Jabbar en passant par les crossovers de Kyrie Irving. Vous passerez des heures à maîtriser toutes les possibilités de jeu et l’impression d’évolution est très plaisante lorsqu’on prend pleinement le jeu en main.

Damian Lilliard modélisé à la perfection - Millenium
Damian Lilliard modélisé à la perfection

Côté graphismes nous sommes toujours devant une masterclass de réalisme malgré quelques inégalités entre les joueurs en ce qui concerne la modélisation de leur visage. On peut prendre un Damian Lilliard réalisé à la perfection, mais avoir un Stephen Curry un peu moins reconnaissable — ce qui est un peu dommage quand on voit le plein potentiel du moteur utilisé par 2K Games. Rappelons une chose à ce niveau : l’édition 2021 proposée par 2K en ce début d’année scolaire est un jeu de transition entre la current et la next-gen et il y a de fortes chances pour que le jeu soit largement plus beau sur PS5 et Xbox Series X dans les semaines à venir. Il faut donc bien penser qu’il n’y a (sur la génération actuelle de consoles) que très peu d’améliorations comparé à la version de 2020.

Un contenu toujours complet mais pas du tout novateur

Quels sont les ajouts majeurs de NBA 2K21 en terme de contenu ? Et bien force est de constater qu’il n’y a pas grand chose… On se retrouve avec un mode carrière toujours sympa à parcourir, mais qui n'apporte rien de nouveau par rapport à son prédécesseur, si ce n'est un passage de notre joueur à l’université un peu mieux travaillé, mais finalement un peu bâclé sur la longueur. Par ailleurs le builder du mode My Career a été revu et amélioré pour permettre aux joueurs d’avoir plus d’outils de personnalisation à disposition. Les modes Ma Ligue et Mon MG sont toujours présents, mais sans aucun ajout ni amélioration en dehors des effectifs qui ont été mis à jour. Seul le mode My Team a bénéficié d'une attention au niveau de son contenu. On notera l'ajout de certaines équipes comme les Team USA de 2012 & 2016, ainsi que des équipes légendaires : les Golden States Warriors 2016-2017, les Utah Jazz 2008-2009, les Indiana Pacers 2004-2005 et surtout les Los Angeles Lakers de 2009-2010 en hommage à Kobe Bryant.

Si on peut regretter l’interface épurée et très minimaliste de ses menus, il faut admettre que le mode My Team est le vrai point fort de ce NBA 2K21 avec l’ajout d’un mode saison étalé sur 40 jours, qui vous permettra de monter des niveaux de saisons pour débloquer moultes récompenses. Un système de défis mis à jour quotidiennement, des modes de jeu à foison dédiés au mode My Team et toujours plus de cartes à récupérer par des moyens trop “pay-to-win”, mais assumés par l'éditeur, permettront aux joueurs de ne jamais s’ennuyer, que ce soit en solo ou en multijoueur.

Les terrains Playground du Quartier 2K Beach - Millenium
Les terrains Playground du Quartier 2K Beach

Parlons un peu du mode multijoueur qui est une vraie satisfaction cette année avec des serveurs beaucoup plus stables et qui souffrent moins des lags rencontrés sur NBA 2K20. Il sera beaucoup plus plaisant pour les joueurs et moins frustrant d’y passer du temps. Petit bémol néanmoins sur les ragequits qui n’octroient pas de récompenses si vous en êtes témoin, ce qui est fort dommageable. Enfin, pour clôturer ce point, le Quartier fait son retour dans un décor bien plus coloré, nommé 2K Beach, où il est toujours plaisant de passer du temps avec son joueur créé pour affronter ses amis, fouler les playgrounds en béton ou encore toucher à toutes les activités disponibles. Néanmoins encore une fois, aucune amélioration majeure n'est à noter dans ce mode de jeu, ce qui pourrait clairement refroidir les ardeurs des joueurs.

Tourné vers la prochaine génération ?

Difficile de ne pas pointer du doigt la carence de contenu proposé par NBA 2K21 malgré une communication axée sur les prochaines consoles, PS5 et Xbox Series X notamment. On ne peut pas occulter que la version sortie au début du mois de septembre est vendue au prix fort de 70 euros sur PS4, Xbox One, PC et Switch pour une grosse mise à jour de l'épisode précédent. Une version à 99 euros est également à disposition pour vous permettre de profiter de la version next-gen du titre, prévue pour arriver peu de temps après la sortie des nouvelles consoles. En dehors de ça, il vous faudra débourser à nouveau le prix fort pour acquérir le jeu sur votre nouvelle machine. On aurait largement apprécié un prix plus raisonnable pour la version current-gen — comme 40 euros maximum — qui aurait pu se justifier pour l'achat d'un gros DLC finalement, et qu'ensuite 2K Games vende le jeu à son plein potentiel sur PS5 et Xbox Series X. Ici, on ne peut que se demander quel est le réel avantage à acheter la version actuelle plutôt que d'attendre quelques mois pour se procurer la meilleure version du marché. A moins que vous ne craquiez pour l'édition Mamba Forever qui vous garantira l'upgrade next-gen de NBA 2K21, ce qui en soi peut être le choix le plus "judicieux" si l'impatience se fait sentir.

Pour terminer voici la liste des progressions qui seront gardées ou reset lors du passage de la current gen à la next gen :

  • Mode MyCareer : Reset de la PS4/Xbox One à la PS5/Xbox Series X
  • Monnaie VC utilisée : Restaurée de la PS4/Xbox One à la PS5/Xbox Series X
  • Mode MyTeam (Cartesn MT & Tokens) : Sauvegardée de la PS4/Xbox One à la PS5/Xbox Series X
  • Mode MyLigue : Reset de la PS4/Xbox One à la PS5/Xbox Series X
  • Mode MyMG : Reset de la PS4/Xbox One à la PS5/Xbox Series X

Notez bien que vos progressions dans les différents modes de jeu seront soient réinitialisées soit sauvegardées en fonction, comme détaillée ci-dessus. De plus, la sauvegarde se fera uniquement entre console de la même marque d'une génération à l'autre. C'est-à-dire que si votre progression est faire sur PS4 vous la retrouverez sur PS5 (notamment pour le mode MyTeam) mais ça ne fonctionnera pas si vous voulez la récupérer sur une Xbox Series X.

70

Vivant sur des acquis développés via les opus précédents, NBA 2K21 reste un excellent jeu de basketball et très certainement ce qui se fait de mieux dans le genre. Néanmoins, il est impossible de fermer les yeux sur le manque de nouveautés auquel fait face cet opus, et qui fera très certainement gronder une grande partie de la communauté au vu du prix du jeu affiché en boutique et sur les stores digitaux. On appréciera par contre un mode My Team bien étoffé qui possède une durée de vie presque infinie, mais entaché par des micro-transactions trop présentes qui posent question sur l'avenir du jeu économiquement parlant. Le gameplay est toujours soigné, agréable et exigeant et poussera les joueurs à se surpasser malgré une mécanique de shoot plus compliquée et qui demande de l'investissement pour bien la prendre en main. Les manques d'implication et d’intérêt apportés à cette version rendent le titre dispensable en attendant la version next-gen prévue dans quelques mois.

Complet dans tout ce qu'il propose...
Graphismes et animations toujours au top !
Le mode My Team bourré de contenu
Le multijoueur avec des serveurs stabilisés
Un gameplay toujours maîtrisé et exigeant
Le Quartier bien mieux designé et pensé
...Mais sans valeur ajoutée depuis NBA 2K20
Un mode Carrière sans réel intérêt vs 2020
Interface des menus trop "simpliste"
Des micro-transactions intrusives
Le timing du shoot qui divise et fait débat

Calendrier des sorties de jeux

Retrouvez notre calendrier des sorties de jeux vidéo en 2020, 2021 ainsi que des années à venir sur PC, Xbox One, PS4, Nintendo Switch, 3DS, Google Stadia, Xbox Series X, PS5 et autres : les prochains jeux ou DLC vous seront présentés avec leurs dates de sortie lorsque celles-ci sont disponibles.

0

L'actu

En Continu

16:40 Ruined King - Entretien exclusif avec Joe Madureira et Leanne Loomb
15:45 Comment réaliser la quête "Merveilleuses Marchandises"
15:17 Worlds LoL 2020 : Les DAMWON Gaming sacrés champions du monde !
14:39 Le top des Hack'n slash mis à jour pour s'occuper durant le confinement
14:15 Ruined King : Les passages aux consoles next-gen seront gratuits pour les possesseurs du jeu
13:50 Star Citizen : Mise à jour hebdo de la Roadmap - 30 octobre 2020
13:46 Le Grandmaster et double champion français xBlyzes rejoint l'équipe GriziEsport sur Hearthstone !
13:26 Riot Forge annonce Ruined King, son premier RPG tour par tour dans l'univers de Runeterra
13:24 Le monde a découvert le nouveau trailer de Ruined King pendant la finale des Worlds LoL 2020
13:20 Le RPG de Riot Forge, Ruined King : A League of Legends Story, prévu début 2021

Articles

recommandés

MGG Weekly #3 - La revue de presse de la semaine par Review
Mise à jour 1.1 de Genshin Impact : les dernières informations confirmées par le livestream chinois
World of Warcraft : Shadowlands sortira le 24 novembre 2020 !

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Le top des Hack'n slash mis à jour pour s'occuper durant le confinement
Codes de triche de GTA V pour tous les supports