Death Stranding : Soluce, guides
Test Death Stranding PC
0

Sorti le 8 novembre 2019 sur PS4, le dernier jeu de Kojima Productions s'apprête à arriver sur PC. Sony et le studio ont confié le portage à 505 Games. Découvrez notre avis sur le portage de Death Stranding sur PC.

Test Death Stranding PC
98

Voilà un jeu qui a suscité la polémique ! Entre son annonce, les infos lâchées au compte-goutte par Kojima, l'attente créée et sa sortie, tout et son contraire a été dit sur Death Stranding. Chef-d'œuvre pour certains, vaste fumisterie pour d'autres, les avis se sont déchaînés. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne laisse personne indifférent. Et c'est peut-être cela le principal pour Kojima : que l'on parle de son œuvre. Surtout quand on connaît la personnalité du monsieur, à l'ego parfois un peu démesuré. Notons tout de même que le jeu récolte une note de 82 sur Metacritic (7,2 sur 10 du côté des joueurs).

Kojima Productions, Sony et 505 Games se sont associés afin de porter Death Stranding sur PC. Le jeu bénéficie ainsi des dernières technologies signées Nvidia pour proposer le meilleur affichage possible. Cette version PC propose divers autres ajouts que nous allons détailler. Nous analysons ici surtout le portage, pour le test complet du jeu de base, c'est ci-dessous.

Test Death Stranding : Le dernier Kojima nous a transporté !

Découvrez notre verdict sur Death Stranding, le nouveau titre de Hideo Kojima disponible en exclusivité temporaire sur PS4 dès le 8 novembre prochain.

  • Genre : Action / aventure
  • Sortie : 14 juillet 2020
  • Plateforme : PC
  • Développeur : Kojima Productions
  • Éditeur : 505 Games, Sony
  • Prix : version physique à 69,99€, 59,99€ sur Steam et Epic Game Store
  • Testé sur : Lenovo Legion Intel Core i5-9300H 2.4GHz RAM 16Go NVIDIA GeForce RTX 2060
Death Stranding

Comme dit en introduction, nous allons voir ici ce que propose le portage sur PC signé 505 Games. Le jeu en lui-même, vous devriez déjà en avoir entendu parler. Si ce n'est pas le cas, déjà bienvenue en 2020. Ensuite, apprenez que Death Stranding propose une aventure inédite, autant en termes de narration que de gameplay. Dans un monde post-apocalyptique, vous incarnez Sam Porter Bridges, un livreur chargé de porter du matériel et des vivres d'un poste avancé à un autre afin de recréer un lien entre les survivants. Ce faisant, il va agir sur son environnement pour se faciliter la tâche. Voilà, en super gros, le pitch. Le jeu est bien plus profond que cela et Kojima, à son habitude, a truffé son jeu de références et de subtilités dans le but de briser le fameux quatrième mur.

Death Stranding

Autant le dire tout de suite, testé sur un PC portable Lenovo Legio, Death Stranding est absolument magnifique. Retrouvez d'ailleurs ici les configurations PC recommandées pour pouvoir profiter du jeu. Comme nous vous l'avions annoncé, Death Stranding version PC est l'un des premiers jeux à profiter de la technologie DLSS 2.0 (Deep Learning Super Sampling) de Nvidia. Celle-ci utilise une IA afin de contrôler et d'améliorer le rendu en temps réel des images. Elle permet notamment d’accélérer le framerate tout en générant des images parfaitement nettes.

Durant notre aventure, l'affichage n'a jamais été pris en défaut. Aucun effet de clipping ou d'aliasing à signaler, une belle profondeur de champ, tout est parfaitement rendu. Avec notre résolution en 1920 x 1080, le framerate à 60 FPS ne subit que de rares baisses. C'est tout juste s'il descendra brièvement à 55 en cas de rencontre avec beaucoup d'échoués. En mode nomade, l'affichage de notre machine passe automatiquement à 30 FPS qui sont eux, toujours parfaitement tenus. Les joueurs très équipés seront heureux d'apprendre que le jeu gère les écrans ultra-larges qu'il est capable d'afficher du 100 FPS en 1440p et 60FPS en 4k.

Death Stranding

En termes d'ajouts, la version PC de Death Stranding propose des quêtes annexes inédites célébrant le lien entre Kojima Productions et Valve. Au nombre de six, elles feront un petit clin d’œil sympathique aux joueurs s'étant frotté à Half-Life et Portal. Nous ne vous en dirons pas davantage ici mais dans tous les cas, nous vous laissons le plaisir de les découvrir par vous-même.

À l'OST magnifique de base s'ajoutent 10 nouveaux morceaux signés du compositeur Ludvig Forssell. Celles et ceux qui aiment le trip-hop auront à cœur de la récupérer pour en profiter en voiture, dans les transports en commun, voire dans leur salle de bain. Rarement une bande-son a autant collé à l'ambiance d'un jeu, la renforçant même. On assiste dans Death Stranding à un travail qui peut rappeler celui de Tarantino dans ses films : le réalisateur adapte des musiques et des chansons qui, a priori, pourraient détoner mais qui, une fois assemblées aux images, semblent une évidence.

Death Stranding

Enfin, cette version PC propose un mode photo haute résolution qui permettra aux fans de la fonctionnalité de sauvegarder les moments phares de leur aventure. Elle propose aussi des ajouts cosmétiques in-game (lunettes de soleil "Masque de Ludens", squelette renforcé et blindage niveau 2 or et argent) ainsi que des visuels digitaux tirés du livre "Tout l'art de Death Stranding" édité par Bragelonne en France (disponible chez Amazon au prix de 29,90€). Rien de bien folichon en soi, mais qu'apporter de plus au jeu ? Davantage de quêtes annexes ? De nouveaux moyens de déplacement ? Cela n'aurait été que des ajouts pas follement intéressants dans un jeu qui se suffit déjà à lui-même. L'histoire, très complète, a un début et une fin. On sait le perfectionnisme de Hideo Kojima, le créateur livre une œuvre finie et passe à la suivante.

Death Stranding
98

Le portage de Death Stranding de la PS4 sur PC est une complète réussite. Il peut même être qualifié de "leçon de portage". Il fait appel aux dernières avancées technologiques, et notamment, en matière de graphismes. En termes de contenu, Death Stranding PC propose six nouvelles quêtes annexes se rapportant à Half-Life et à Portal ; un clin d’œil bienvenu pour les fans des jeux Valve. Rien de plus pour un jeu qui se suffit déjà à lui-même et à la durée de vie importante pour qui désirerait rebâtir entièrement les États-Unis.

Au-delà des qualités graphiques détaillées dans ce test, le dernier Kojima reste une expérience particulière, fascinante à bien des égards et très prenante. Nous ne saurions trop conseiller aux joueurs PC de franchir le cap et de se lancer dans l'aventure Death Stranding. L'ambiance, les couleurs, la musique, tout participe à une immersion complète dans le monde torturé du jeu. Un monde qui sera particulièrement bien restitué sur PC.

Les graphismes à couper le souffle grâce à la technologie DLSS 2.0 de Nvidia
Les quêtes "clins d’œil" signées Valve
La musique et ses morceaux supplémentaires toujours magnifiques
Ce n'est pas un jeu pour tout le monde
top-jeux

Rejoignez Millenium TOP Jeux

Rejoignez l'équipe dédiée au jeu vidéo généraliste sur Millenium, que cela soit pour corriger, tester, faire des news ou des guides.

Portail Death Stranding
0

L'actu

En Continu

16:00 Death Stranding : le test du portage sur PC
16:05 Death Stranding : Le DLSS de Nvidia sera ajouté sur la version PC
18:45 Hideo Kojima teaser son prochain projet sur Twitter
20:08 Death Stranding liste ses spécifications PC
18:19 Death Stranding subit un report pour son lancement sur PC
16:12 Le confinement, la créativité et la passion mènent à un cosplay très utile
10:21 Death Stranding bientôt sur PC
11:14 Black Friday 2019 : Death Stranding Collector à 199,99 € sur PS4
16:14 Death Stranding, soluce carte mémoire : Salle secrète, spoilers histoire
16:07 Guide Death Stranding : Obtenir l'harmonica, Musicien

Articles

recommandés

Death Stranding : Bring me the Horizon présente le morceau Ludens
Death Stranding : Tout sur l'expérience en ligne
Death Stranding : Sortie PC à l'été 2020

Guides

à découvrir

Guide Death Stranding : Des explications sur l'histoire
Death Stranding : Durée de vie, combien d'heures pour le terminer ?
Guide Death Stranding : Niveaux de DOOM, date de naissance, delphinus, cetus, gigas