Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Esport - Counter-Strike : Les Français font leur entrée en ESL Pro League Saison 13

Esport - Counter-Strike : Les Français font leur entrée en ESL Pro League Saison 13
0

La treizième édition du championnat CS:GO de l’Electronic Sports League compte sur la présence de plusieurs esportifs tricolores. Ces derniers signeront leurs débuts cet après-midi, en ligne, avec pour but d’aller le plus loin possible.

Aux armes ! L’ESL Pro League treizième du nom a déjà débuté depuis le 8 mars dernier, mais les francophones eux, ne se lanceront à ses trousses qu’à partir d’aujourd’hui.

Réunis dans le même groupe, à l’occasion de la première phase de la compétition, G2 — qui a récemment mis à l’écart sa star Kenny « kennyS » Schrub pour réintégrer Audric « JaCkz » Jug aux côtés d’AmaNEk et de son contingent serbo-bosnien — et Vitality porteront les espoirs français au beau milieu d’une marée d’écuries prestigieuses.

Pour tenter de retrouver une place de numéro mondial cédée en début d’année, ou du moins s’en rapprocher, Vitality n’évoluera cependant pas avec son fameux système de rotation de joueurs entre les maps ; Nabil Benrlitom ayant été placé sur le banc de touche à cause des règles imposées par Valve en janvier dernier.

En effet, selon un rapport du site 1PVcs, les Vés et leur encadrement préféreraient s’accommoder d’un fonctionnement d’équipe plus classique (un retour en arrière forcé donc) en vue des prochains tournois qualificatifs pour le Major, là où les règles de Valve prédomineront sur celles des principaux organisateurs de tournois de la discipline (BLAST, ESL, Flashpoint) qui ne vont pas à l’encontre des systèmes utilisant des remplaçants actifs.

Si Kévin « misutaaa » Rabier a ainsi été préféré à Nivera chez Vitality, qui alignera donc ZywOo, RpK, shox et le leader apEX, G2 aura de son côté fort à faire en ces temps mouvementés. Attendu au tournant par toute la scène, après avoir enregistré l’acquisition du légendaire NiKo en octobre 2020, les résultats ne sont pas réellement au rendez-vous pour l’équipe européenne qui se battra pour obtenir une place en playoffs (2-11 avril).

Ces deux formations se rencontreront d’ailleurs dès demain (19h), et devront batailler, avant et après, face aux redoutables écuries que sont mousesports, Ninjas in Pyjamas, FaZe Clan et ENCE. Seuls les trois meilleurs passeront à l’étape suivante, et une qualification de la part de G2 et Vitality serait un bon démarrage, synonyme de regain de motivation, pour ces deux équipes, après une série de tournois pour le moins décevants de leur part.

esport-csgo

Gambit remporte les IEM de Katowice sur Counter-Strike

Ce week-end, ce n’est pas Astralis, Natus Vincere, ou un autre cador de la discipline qui s’est imposé dans l’un des tournois les plus prestigieux du calendrier. Non, c’est une surprenante bande de gamins russes qui s’en est allée conquérir le monde.

© HLTV

0

L'actu

En Continu

10:08 Esport - Counter-Strike : Bienvenue Ancient, bye-bye Train
16:26 CSGO : La nouvelle caisse Snakebite Case débarque avec ses skins
14:43 Après 5 ans passés chez Astralis dev1ce signe chez NIP
23:44 Valorant : Cloud9 transfère Floppy et Xeppaa de leur division CS:GO
14:22 G2 décroche sa place pour les finales de printemps du BLAST Premier
16:48 Vitality remplace RpK par Kyojin
13:27 Le projet Colossus de Cloud9 sur Counter-Strike tombe définitivement à l’eau
13:15 G2 renverse Team Liquid sur Counter-Strike et poursuit son chemin en EPL
13:07 Counter-Strike - NBK : « Peu importe l’équipe que je rejoindrais, on sera au prochain Major »
17:04 Interview avec les nouvelles recrues de Mouz

Articles

recommandés

Counter-Strike - NBK : « Peu importe l’équipe que je rejoindrais, on sera au prochain Major »
Counter-Strike - maLeK : « L’idée c’est que G2 ce soit quelque chose de différent pour NiKo »
Nivera, la future crème de la crème ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO