Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Rainbow Six Siege : Que faut-il retenir des annonces de l’année 6 ?

Rainbow Six Siege : Que faut-il retenir des annonces de l’année 6 ?
0

Alors que certains se penchent davantage sur l’orientation sexuelle du petit nouveau de la licence Rainbow Six Siege, on s’est dit que vous voudrez sûrement vous intéresser à ce qui représente finalement le vrai cœur des nouveautés : le jeu.

Rainbow Six Siege : Que faut-il retenir des annonces de l’année 6 ?

Un nouveau virage identitaire

Ce n’est pas forcément ce qui fera le plus grand bruit, et ce n’est pas forcément non plus tout nouveau, mais Ubisoft souhaite se détacher un maximum du côté violent de base de l’univers de Rainbow Six Siege, et l’une des refontes à paraître agit pleinement en ce sens.

Explications : jusqu’ici, ce FPS stratégique sorti fin 2015 était souvent comparé à Counter-Strike (le jeu de Valve met en scène des terroristes et des forces spéciales d’intervention, avec la possibilité d’incarner les deux, et donc de devoir à un moment être dans la peau de celui qui pose une bombe virtuelle sur un serveur), sauf que le background et le développement de Siege lui offrent aujourd’hui la possibilité de s’écarter quasi définitivement de cette image.

Déjà, parce que sur Rainbow Six Siege, lorsqu’on est « assaillant », on ne pose pas d’engin explosif voué à tuer des gens, mais l’on cherche au contraire à placer un dispositif qui désamorce une bombe chimique. Dans le même temps — et cela est vérifiable via les différents trailers de la licence — tout ceci ne serait qu’une simulation en conditions réelles avec des « défenseurs » qui protègent les fameuses bombes toxiques pour entraîner leur collègue à bien évoluer en équipe. Ou comment passer d’une image de conflits armés à une sorte d’opposition Marvelesque entre forces de l’ordre munies de gadgets en tout genre.

Lorsqu’on analyse de plus près, en ce début de sixième année, les changements apportés aux visuels de Rainbow Six Siege, voici ce qu’on peut tirer comme conclusion la plus flagrante : exit l’image principale du jeu mettant aux prises des troupes — toutes cagoulées — du GIGN à des terroristes reclus, et welcome la petite affiche de film où dix opérateurs s’opposent à visage découvert, le tout avec un logo de licence ayant eu le droit à son petit coup de lifting. Au même titre que les interfaces et menus du jeu. En d’autres termes : Rainbow Six Siege passe à sa sixième année en faisant peau neuve et en cherchant à « adoucir » son image.

Du nouveau contenu, encore et encore

Le voyage habituel à travers le planisphère sera de nouveau de la partie pour cette sixième année estampillée Rainbow Six Siege : l’Argentine pour débuter, puis Nakoda (des terres indigènes d’Amérique du Nord), avant un détour par la Croatie, et une destination finale qui ne sera nul autre que l’Irlande. Comme d’habitude, depuis plusieurs saisons, il n’y aura qu’un seul nouvel opérateur dévoilé par trimestre ; ce dernier sera accessible en amont non plus via le Season Pass, mais par le biais du BattlePass.

Rainbow Six Siege

Il y aura un événement de grande ampleur à compter par saison, ainsi que des ajustements sur le cœur du jeu tout au long de l’année. Côté refonte de cartes : Frontière (voir plus bas), Favela, Outback, ainsi que plusieurs fragments de différentes maps passeront par un relooking sur les ordinateurs des développeurs. Certains modes de jeux seront eux aussi repensés, à l’image du mode Novice, alors que la Ranked continuera d’être remodelée pour (tenter de) contrer le cheat, proposer une meilleure connectivité, mieux classer les joueurs, et délivrer un matchmaking plus juste.

Déjà annoncées auparavant, mais pas encore totalement déployées, de nombreuses autres nouveautés seront mises en place. C’est le cas du mode Replay (simplifié, pour l’occasion), permettant de visionner ses anciennes parties sous tous les angles ; du système de réputation qui offrira aux joueurs les plus bienveillants des récompenses, et un ban de la Ranked pour les plus toxiques ; ainsi qu’un mode streamer permettant aux content creators de ne plus être reconnus en jeu, évitant ainsi certaines dérives — harcèlement, stream-sniping — de la part des autres utilisateurs.

De profonds changements de meta

Y a-t-il une vie après la mort ? Sur Rainbow Six Siege, la réponse est oui. Les joueurs éliminés peuvent consulter les outils d’observations (drones et caméras) et ainsi délivrer de précieuses informations à leurs collègues encore actifs sur la carte. Sauf que cette expérience post-mortem va aller encore plus loin, puisque, dorénavant, les joueurs éliminés pourront piloter — et non plus simplement visionner — leurs gadgets d’observations. Autrement dit : un joueur qui aurait choisi de jouer le round avec Maestro et qui se serait fait envoyer dans l’autre monde par un adversaire à un moment donné, pourra prendre le contrôle d’un Evil Eye (son gadget), la tourner, et taser si besoin les ennemis, alors qu'il devrait de base ne plus pouvoir utiliser sa capacité. Pareil pour les drones des attaquants : ces derniers pourront circuler avec les drones placés sur la carte alors qu’ils seront considérés comme éliminés du champ de bataille.

L'Attacker Repick va lui aussi bousculer les codes

Outre ces incroyables bouleversements dans la manière d’aborder Siege, la dernière meta en date, bourrée de gadgets défensifs blindés obligeant les attaquants à jouer à Rainbow Six : Destuffing, devrait devenir un lointain souvenir. En premier lieu parce qu’une nouvelle arme secondaire va être incluse dans la panoplie des attaquants, et cette dernière consistera à pouvoir détruire un gadget blindé durant le round. Aussi, Goyo et Melusi — deux agents très plébiscités par les joueurs compétitifs — vont voir un nerf s’appliquer sur leurs capacités qui forçaient énormément l’utilisation d’explosifs pour les contrer jusqu’à présent.

F pour Flores et Frontière

La première saison de l’année 6 (disponible dès aujourd'hui sur les serveurs de test) sera l’occasion de voir apparaître le nouvel opérateur : Flores. Cet Argentin rejoint les troupes d’attaques du jeu, et sera clairement voué à des tâches de support en match compétitif. Disposant d’une claymore ou de trois flashs, et de la même arme que Thatcher (l’AR33), il s’accompagne de 4 drones explosifs. Chacun de ses drones, une fois déployé, a une durée de vie limitée avant de s’autodétruire, dispose des mêmes mécaniques que les drones classiques, sauf qu’il ne peut freiner son allure et reculer, et permet de détruire des gadgets défensifs blindés.

Fragile lorsqu’il est en mouvement (on peut tirer dessus, et il est sensible aux gadgets de Mute et Mozzie), il se renferme toutefois sous une protection blindée dès que son explosion est programmée par son utilisateur. Pour résumer : Flores dispose de quatre gadgets permettant de prendre des informations, de détruire du stuff, et de faire bouger un adversaire dans une zone. Ce qui est redoutable et devrait en faire un personnage très utile.

Enfin, la carte Frontière fait peau neuve et son rework est très prometteur. Les jeux de lumière ont été revus, les sons parasites supprimés, des rotations ont été créées, des zones nouvelles viennent ajouter davantage de possibilités tactiques et stratégiques, et il ne serait pas étonnant de voir la map réintégrer rapidement le circuit esportif.

Pour étudier encore plus en détail les nouveautés de l’année 6 de Rainbow Six Siege, et notamment les futurs partenariats et personnalisations de cosmétiques, ça se passe par ici.

0

L'actu

En Continu

19:22 Pengu tire sa révérence sur la scène esportive de Rainbow Six
10:20 Rainbow Six - Alphama : « Mon rêve outrepasse les frontières »
19:07 Du nouveau du côté des compétitions de Rainbow Six Siege
21:28 Que faut-il retenir des annonces de l’année 6 de Rainbow Six Siege ?
14:19 Que faut-il comprendre à propos du Siege Champions Program de Rainbow Six Siege ?
14:17 Suspension du Six Invitational de Rainbow Six Siege à Paris
10:48 Rainbow Six Siege : la communauté lève 143 000 dollars pour l'association AbleGamers Charity
13:44 Une équipe du Six Invitational de Rainbow Six se voit écartée de la compétition
14:32 Tempra Esports va libérer ses joueurs sur Rainbow Six
11:27 Le Six Invitational de Rainbow Six Siege se jouera à Paris

Articles

recommandés

Du nouveau du côté des compétitions de Rainbow Six Siege
Les bonnes questions à se poser sur la future Coupe du Monde de Rainbow Six Siege

Guides

à découvrir

Le lexique de R6:S
Quels sont les postes d’attaque sur Rainbow Six ?
Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?