Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LFL Div 2 : Tout savoir sur les équipes en lice

LFL Div 2 : Tout savoir sur les équipes en lice
0

La petite sœur de la LFL reprend du service pour une nouvelle saison à l'issue de laquelle deux équipes seront promues en Division 1 ! Si les équipes académiques renonceront sans doute à cet honneur, en revanche tout est possible pour Atletec, FC Nantes, TPAA, Team Oplon et Zephyr...

LFL Div 2 : Tout savoir sur les équipes en lice

Chaque année la Division 2 de la Ligue française de League of Legends accueille deux nouvelles équipes venues de l'Open Tour et, en théorie, deux équipes reléguées de la Division 1 — tandis que les deux meilleurs rosters de la saison sont promus. Malheureusement, le départ de Bastille Legacy et aAa a bouleversé la LFL, si bien que le système de relégation a été suspendu, tandis que Team BDS et la Kameto Corp se taillaient une part de lion en Div1.

Cela dit, la chose est différente en 2021. Puisqu'il y a désormais 20 équipes réparties équitablement entre les deux divisions de la LFL, l'enjeu est d'autant plus important....

Retrouvez dans cet article la composition de chacun des rosters des équipes de la Div 2 dès leur annonce officielle !

Team Oplon

Une année supplémentaire pour mieux se préparer

Aymeric "Darlik" Garçon

Leo "Ashanome" Deseuste

Louis "Moutarde" Ramond

Dorian "LaFleur" Gastaud

Benoît "Benaset" Mergny

Stefan "Nerroh" Pereira

Team Oplon sera une nouvelle fois en Div 2 cette année. On peut s'étonner de sa présence alors qu'elle pouvait prétendre à intégrer la division 1 de la LFL suite à ses performances sportives l'année dernière. Après avoir remporté un tie-breaker dantesque contre la Karmine Corp (à l'époque K Corp), c'est finalement son rival qui a obtenu la précieuse promotion. Si l'équipe n'est pas montée en division 1, la raison ne se cache pas derrière un dossier meilleur qu'un autre. Team Oplon a fait un choix, celui de prendre son temps et d'arriver mieux préparé au plus haut niveau de la ligue Française. Maintenant, il s'agira de faire aussi bien, voire mieux cette année, pour prétendre au niveau supérieur en 2022.

L'équipe a changé de visage pendant l'intersaison. Seul le jungler Ashanome a conservé sa place, à lui de montrer la voie à ses nouveaux coéquipiers. Pour l'épauler, on retrouvera plusieurs têtes bien connues de la scène française. Darlik et LaFleur ont d'ailleurs déjà goûté à la première division et espèrent sûrement la retrouver à terme avec Team Oplon. Benaset et Moutarde ont moins d'expérience et de référence. Ils ont cependant montré des de belles promesses lors de l'Open Tour l'année dernière. Avec le collectif TUEURS et Warthox, ils ont dominé le circuit et obtiennent une promotion bien méritée. Tous les joueurs ne viennent pas avec le même bagage et n'évoluaient pas au même échelon l'année dernière, mais le goût de la victoire les réunit et ils peuvent avoir un appétit d'ogre.

FC Nantes

Faire mieux que le maintien ?

Bilal "Wylenz" Ait Ouabbas

Ismaïl "Isma" Boualem

Pengcheng "Peng" Shen

Belan "TakeSet" Ahour

David "BeBopBulli" Siira

Nicolas Perez

Les petits canaris sont encore des poussins sur la scène League of Legends. L'année dernière, le FC Nantes a fait ses grands débuts en Div 2 et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce fut compliqué. Avec 15 défaites pour seulement 3 victoires, l'équipe a fini 9e du classement. Si de tels résultats perdurent, on pourrait donc très bien imaginer l'équipe être contrainte de défendre sa place dans un tournoi de promotion face à un challengeur de l'Open Tour. Maintenant que la LFL devient ligue ouverte à tous les niveaux, il n'y a plus de joker ou de droit à l'erreur. C'est donc l'heure pour le FC Nantes de prendre son envol et de grandir.

Avec l'effectif concocté pour la saison 2021, le FC Nantes peut en tout cas envisager offrir un meilleur visage. Les recruteurs nantais ont prospecté en France mais aussi à l'étranger pour mettre la main sur des talents prometteurs qu'ils espèrent développer. Peng, TakeSet et BeBopBulli sont internationaux et ont été repérés dans des ligues européennes nationales. Il ne demandent qu'à briller en France. Il ne sont pas encore en division 1, mais la LFL reste la ligue européenne la plus réputée. Il faudra aussi dans un même polir les talents des deux anciens TUEURS, Wylenz et Isma. Après avoir brillé lors du dernier Open Tour, ils ont maintenant la chance de se montrer et de continuer leur ascension.

Atletec

Une équipe de revanchards

Raphaël "Lingwi" Claudé

Philippe "Akabane" Le

Dorian "Diablo" Lefebvre

Julien "Jujutw0" Izzo

Stéphane "Hyôrai" Goussu

Atletec débarque cette année en Div 2. La structure vient de se lancer sur League of Legends et n'a pour le moment aucune expérience compétitive sur la Faille de l'Invocateur. Mais l'équipe ne compte pas regarder vers son passé, mais veut plutôt se tourner vers l'avenir ! Elle arrive avec un roster de qualité qui peut nourrir quelques ambitions. Contrairement à la structure qui est toute nouvelle en division 2, les joueurs sont des habitués et ont déjà tutoyé les sommets de la ligue. Certains diront même que ces talents français auraient pu avoir leur place en LFL... Ils devront cependant se contenter de jouer dans l'échelon inférieur cette année mais auront à cœur de prouver qu'ils valent mieux.

Atletec ressemblera à un mix entre ex-Oplon et ex-K Corp. Ces joueurs qui ont fini à la deuxième et troisième place de la Div 2 l'année dernière, peuvent viser la première place maintenant que Team BDS n'est plus là. Jujutw0 et Akabane auraient pu découvrir la LFL si la structure de Kameto et Prime les avait conservés. Laissés de côté, ce serait une belle revanche pour eux de rejoindre leur ancienne équipe en première division. Diablo et Hyorai étaient chez Team Oplon l'année dernière et ont eux aussi manqué de peu la montée... Pour une histoire de dossier. Hyorai a d'ailleurs déjà joué en LFl avec team aAa et peut sûrement revendiquer le titre honorifique de meilleur support de la Div 2. Le dernier larron de l'équipe, Lingwi a aussi connu de manière succincte la LFL avec MCES en tant que remplaçant temporaire. Il a sûrement très envie de se montrer cette anéne pour retrouver l'élite et s'y inscrire dans la durée.

GamersOrigin Academy

Un effectif hétérogène

Manuel "JeanDidierGnar" Soares

Yann "Yaya" Binjamin

Alexis "Melon" Barrachin

Jérémie "Rift" Luthy

Đai-vinh "Veignorem" Lussiez

Aymeric "Hairost" Sergeant

En LFL, GamersOrigin présente un roster très international qui ne donne pas beaucoup de place aux talents français. Certains regrettent cette orientation pour une équipe française... Mais la structure se rattrape bien avec son équipe académique. GamersOrigin Academy n'aura en Div 2 que des joueurs francophones. On peut raisonnablement penser, qu'en fonction de leurs performances, ces talents locaux puissent avoir à terme une chance dans l'équipe une si jamais ils crèvent l'écran dans l'échelon inférieur.

L'effectif de GamersOrigin regroupe des profils assez hétérogènes. Le support Veignorem apparaît comme la valeur sûre du roster, lui qui a dominé la Div 2 en 2020 avec team BDS. Le joueur peut être un peu déçu de ne pas avoir été conservé dans l'équipe qui évoluera en LFL cette année, à lui de se remettre à travailler pour prouver qu'il peut prétendre à mieux. JeanDidierGnar Melon et Yaya sont de snoms familmiers pour le public de l'hexagone. À eux trois, ils ont porté de nombreuses couleurs d'écurie française (Team Oplon, Bastille Legacy, Nuit Blanche, Solary, M'AZING, TPA Academy...). Ils n'ont cependant jamais réussi percer au plus haut niveau et le temps commence à presser. Enfin, Rift, le Suisse de l'équipe n'a presque aucune référence compétitive. Difficile en l'état des choses d'évaluer sa force et son potentiel. Globalement, l'équipe semble moyenne. Il ne tient qu'à eux de nous donner tort.

Tony Parker Adequat Academy

Objectif centre de formation ?

Gaëthan "Gaëthan" Baron

Théo "Sheo" Borile

Emmanuel "Eyhro" N'Goma Diunga Hubert

Louis "NoTiixX" Vlamynck

Paul "Stend" Lardin

Kilian "KiKi" Audroin

La formation lyonnaise n'a plus rien à prouver dans l'univers du ballon rond. Sur League of Legends, l'équipe académique de LDLC OL a cependant encore de la route à faire. En 2020, elle a plutôt réalisé une bonne saison, finissant 5e de Div 2 à une seule petite victoire du podium. Pour autant, les joueurs de l'ancien effectif n'ont pas vraiment réussi à capitaliser durant le mercato. Seul Pierre-Antoine "TamoZ" Gau-Verdon a trouvé une place en NCL (ligue nationale nordique). Pour 2021, TPA Academy a tout changé ou presque, renouvelant son roster pour offrir une chance à de nouvelles pépites. La structure aura à cœur de tirer ses jeunes talents vers le haut et pourquoi pas, trouver de dignes successeurs aux vétérans de son équipe première.

L'équipe a misé sur la jeunesse avec des joueurs âgés de 16 à 19 ans. Ils ne sont pas encore très bien identifiés par le grand public, mais plusieurs présentent des profils prometteurs. Sheo faisait parti des TUEURS et a participé aux LFL Finals avec LDLC OL où il à sûrement taper dans l'œil des dirigeants. Eyhro, Stend et NoTiixX, le seul rescapé du roster 2020, ont tous déjà joué et montré de belles choses en Div 2 par intermittence. Ils doivent maintenant confirmer et se montrer décisifs sur la durée. En revanche, le tout jeune Gaëthan reste une énigme. Il vient d'arriver sur les radars et il tâchera de soigner sa première impression.

IZI Elyandra

Tout à prouver

Antoine "Ethinak" Roland

Seyit "Habuubu" Cüce

Evan "Evaan" Kohl

Marcus "Blackrog" Lämber

Steeve "Akutsune" Bernard

Damien "Damles" Lesage

IZi Dreams est en LFL et Elydandra Esports était sur l'Open tour l'année dernière. Les deux structures ont décidé de signer un partenariat pour présenter une équipe en Div 2 cette année, à la croisée de leur deux mondes. IZI Elyandra jouera le rôle d'équipe académique, mais elle essayera également de bien figurer dans la ligue. Difficile d'évaluer la compétitivité de ce nouveau projet. Sur le papier, le roster semble un peu léger et n'apporte pas de garantie de bons résultats.

L'ensemble des joueurs a encore tout à prouver. Quelque soit leur qualité individuelle, ils n'ont pas encore goûté au très haut niveau et ne se sont pas encore fait remarquer par des grosses écuries de ligues nationales. Sur le papier, le roster ne fait pas particulièrement peur et paraît en-dessous de ses futurs adversaires... Mais, ce contexte sans pression et cette place de challengeur pourrait bien convenir à Ethinak, Habuubu, Evaan, Blackrog et Akutsune. Ils ne sont pas attendus, mais chaque bon résultat aura un goût encore plus savoureux.

Solary Academy

Future star academy ?

Lucas "Badlulu" Piochaud

Lanzo "Zicssiflay" Ciajolo

Josselin "Odin" Odin

Cléante "iWa" Oullion

Théo "Zoelys" Le Scornec

Solary a décidé de prendre un nouveau tournant cette année au niveau esport sur League of Legends. Ses équipes à vocation compétitive ne feront plus la part belle aux streameurs et la structure ne veut plus se contenter d'amuser la galerie. En LFL, elle veut jouer les premiers rôles avec son roster international et en Div 2, elle compte bien repérer les futurs grands de demain. Après avoir mis en place une phase de scouting publique et bien rodée, Solary lance une véritable équipe académique composée uniquement de jeunes talents français. Ils sont jeunes et inexpérimentés et sont encore étiquettes "joueurs de soloQ". Mais la Div 2 leur permettra de gagner en maturité et en expérience.

Badlulu, Zicssiflay, Odin et Zoelys ont tous une expérience d'équipe compétitive limitée. Après avoir joué lors de diverses LANs frnaçaise, ils découvriront pour la première fois un système de ligue et l'exigence de régularité sur le long terme. iWa (botlaner) était déjà en Div 2 l'année dernière du côté du FC Nantes. Il a un peu plus de bagages, mais aura quand même beaucoup à apprendre s'il veut faire mieux que sa récente 9e place. L'équipe semble un peu légère pour jouer les premiers rôles et pourrait avoir un peu de mal à trouver sa cohérence collective même si individuellement tous les joueurs sont talentueux. Ce sera aussi l'occasion de voir avec Solary Acaldemy, si la structure est capable de générer un centre de formation efficace.

MCES Academy

Des paris à Marseille

Dylan "Senzu" Rajaud

Guertas

Cédric "Cdric" Ratier Santini

Thomas "Drifter" Roguet

Théo "HONOR" Magania

Cinna "Perecastors" Bazrafkan

Nouvelle saison et nouveau nom pour l’équipe académique de MCES. M’AZING devient MCES Academy mais la structure marseillaise conserve la même volonté de chercher à faire des coups . Alors que son équipe principale risque de galérer en LFL et fait partie des rosters les plus faibles, l’équipe académique tente des paris et essayera de faire émerger les prochaines pépites qui pourraient faire les beaux jours de MCES. Durant le mercato, Mehdi "Boukada" Lahlou a été promu en équipe une et la structure espère continuer à faire marcher sa filière maison. Il ne faudrait cependant pas non plus oublier les résultats collectifs en se concentrant sur les seules performances individuelles. L’année dernière l’équipe avait fini à une décevante 7e place, terminant dernière des équipes académiques.

Le visage 2021 de MCES Academy a réservé quelques surprises. En plus de Drifter qui était déjà dans l’équipe l’année dernière, on retrouve Senzu et HONOR. Ces trois joueurs étiquetés Div 2 n’ont pas encore convaincu les grosses écuries françaises de leur niveau de jeu et ont une nouvelle chance de se faire repérer. Il faudra surtout surveiller Cdric, qui a joué un an en LFL du côté de Team aAa. De retour d’une expérience à l’étranger peu concluante, sa carrière bat un peu de l’aile et il sera à la relance cette année. Enfin, Guertas est quasiment inconnu au bataillon. C’est la première fois qu’on le verra dans une ligue et il aura beaucoup à apprendre. C’est aussi ce qui fait le charme de la Div 2, qui donne sa chance à des nouvelles têtes et relance des carrières. Mais le charme ne suffit pas pour réussir, et en l’état des choses le roster MCES Academy semble un peu léger.

Zephyr Esports

Condamné à jouer les seconds rôles ?

Herve "Anka" David

Merlin "Meraiel" Morverand

Mathias "Tziz" Loretan

Wael "Waloud" El Bahhari

Guillaume "Cerecof" Sowinski

Victor "Farrhell" Vimard

Zephyr Esports n'a pas très bien réussi l'année dernière en Div 2, terminant à la 10e et dernière place de la ligue. Au cours de la saison, l'équipe avait fait jouer pas moins de 15 joueurs différents (dont 4 junglers)... Mais la quantité ne rime pas toujours avec la qualité et l'effectif semblait un peu léger pour jouer les premiers rôles. Cette année, la saison pourrait être toute aussi galère. Pour le moment, le roster annoncé ne comporte que 5 joueurs. Espérons pour eux qu'ils puissent évoluer ensemble sur la durée et ne pas subir trop de rotations intempestives. Mais ces 5 joueurs viennent surtout là pour apprendre. Aucun d'entre eux n'a de référence digne de ce nom sur le circuit compétitif et Zephyr Esports part avec le statut de tout petit poucet de la compétition.

On peut au moins saluer la volonté de la structure de révéler de nouvelles pépites, en donnant une chance à des jeunes joueurs français. Pour le moment, aucun joueur de l'effectif n'a joué en LFL ou en Div 2. La plupart d'entre eux n'ont d'ailleurs jamais vraiment intégré de vraie équipe. Ils ont plutôt participé à des LANs ou des tournois en ligne avec des collectifs amateurs ou des mix.

GameWard Academy

Des sololaners ambitieux

Téo "Octomalus" Bertiau

Valentin "Stormax" Garnier

Corentin "Chreak" Moreau

Charly "Araignée" Vue

Solen "Solen" Roques

Joffrey "dreamsu" Livet

La structure GameWard s'est dotée cette année d'une équipe académique, qui fera ses grands débuts en Div 2. Si elle aura toujours comme objectif sous-jacent de repérer les talents de demain pour les promouvoir par la suite en équipe une, GameWard Academy ne veut cependant pas non plus faire de la figuration. Elle a bâti un effectif compétitif et peut nourrir quelques ambitions. En mettant la main sur deux champions en titre de Div 2, elle peut légitimement viser le haut du tableau. L'équipe n'est pas favorite, mais a quand même la stature d'un sérieux outsider.

Octomalus et Chreak ont dominé la Div 2 l'année dernière avec Team BDS. Ces deux Français prometteurs, espéraient sûrement se trouver une place au soleil en LFL cette année... Mais aucune porte ne s'est ouverte et ils tenteront de donner tort aux recruteurs en brillant de nouveau cette saison. Pour les accompagner, on retrouvera deux habitués de la Div 2 avec Stormax (ex Zephyr Esports) et Solen (ex TPAA) et Araignée. Ce dernier intègre pour la première fois une équipe professionnelle et tâchera d'apprendre rapidement pour se mettre au niveau de ses partenaires.

esport-lol

LFL 2021 Division 2 : Une autre semaine immaculée pour Team Oplon

Cette soirée de Div 2 s'achève sur une nouvelle victoire d'Oplon, la onzième, tandis que le FC Nantes se démarque enfin du peloton en sécurisant un peu plus la seconde place du classement. Reprise dans deux semaines pour cause de Super Week en Div1 la semaine prochaine.

0

L'actu

En Continu

23:17 LoL : Déjà un nouveau skin pour Yone !
23:00 LFL 2021 : La KCorp et BDS lock leurs spots en Playoffs !
18:41 LoL : Un skin Kai'Sa K/DA All Out contre un... don de plasma
18:24 LoL : Viego désactivé à cause d'un énorme bug lui donnant jusqu'à 325 000 AP
17:57 LoL : les meilleurs rapports qualité-prix des objets en toplane
16:46 LoL : Le MSI 2021 en péril à cause d'un volcan ?
16:26 [Edito] LoL : Les organisations des LCS sont en roue libre
13:35 LoL : 5 artistes dont pourrait s'inspirer Riot Games pour créer un skin sur Kayn
10:02 [LIVE] LCK Spring Split 2021 : Semaine 7 Jour 2
10:01 [LIVE] LPL Spring Split 2021 : Semaine 7 Jour 4

Articles

recommandés

LoL — Patch note 11.5 : Qiyana revient sur le devant de la scène
League of Legends : les derniers champions manquent-ils d'inspiration ?
LoL LEC Spring Split 2021 : G2 Esports prend sa revanche sur Fnatic

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Elise jungle en S11
Guide LoL pour Samira ADC en S11