Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Counter-Strike : Plus de bots en partie compétitive

Counter-Strike : Plus de bots en partie compétitive
1

S’il est toujours possible de traiter ses coéquipiers de « bots » sur CS:GO, alors que l’on est soit même éclaté au sol, il ne sera plus possible de virer volontairement un allié et de bénéficier d’un personnage robotisé, jouable, à la place. Les toxiques en sueur.

Counter-Strike : Plus de bots en partie compétitive

La dernière mise à jour de Counter-Strike: Global Offensive fait grincer pas mal de dents. Autrefois, le départ ou le licenciement social d’un joueur lors d’une partie compétitive impliquait son remplacement par un bot. Comprendre : un personnage était généré et contrôlé soit par la machine (avec possibilité de lui donner des ordres, pas souvent bien suivis, d’ailleurs), soit par un joueur bien humain qui pouvait l’utiliser, bénéficiant ainsi d’une sorte de seconde vie.

Le hic, c’est que bien des groupes de joueurs se servaient de cette possibilité de contrôler un robot pour virer un joueur avec qui ils seraient rentrés en querelles, pouvant donc rester en 4,5 contre 5. Si cette modification du gameplay laisser ainsi penser à une volonté de Valve de limiter la toxicité, mais également la triche (un cheater n’aura plus la possibilité d’utiliser deux vies pour s’adonner à ses besognes), la communauté s’interroge tout de même sur un modus operandi qui aurait pu être un tantinet plus équilibré.

Comme par exemple : laisser les bots intégrer les équipes lorsque des joueurs rencontrent des problèmes de connectivité, ou sont partis de leur propre gré. Cela éviterait en effet de laisser les groupes de jeu en 4 contre 5 lorsqu’ils n’auraient pas trollé ou viré un allié sans véritable(s) raison(s). À noter qu’en dehors de cette nouveauté, le patch du 7 janvier 2021 revient sur quelques bugs du jeu, sur le fonctionnement du ping ajouté récemment, et sur quelques maps, comme Ancient et Cache.

esport-csgo

Alexandre Lopez : « Il y a un gros dossier en cours chez BDS, c’est Counter-Strike »

Une arrivée de la structure suisse, plus que jamais en vogue sur la planète esport, est-elle possible sur CS:GO ? Premiers éléments de réponse du côté de beIN eSPORTS.

Image : Valve

1
theyoan 56 il y a 1 mois

Donc plus de kick abusif des russes pour avoir une deuxième vie ? Plus de cheater qui reprennent les bot des joueur qui refusait de jouer avec et qui était pas éjectable parce qu'il jouait avec un ou deux pote ! Ce jeux devient jouable en solo et va réduire l'influence des cheater ou des "pro gamer" comme aime s'appeler certains, Cool.

L'actu

En Continu

14:54 Gambit remporte les IEM de Katowice sur Counter-Strike
12:27 Fin d’aventure pour NBK chez OG
17:09 Le Counter-Strike français en panne aux IEM de Katowice
13:38 Les Français placés en échec en BLAST Premier sur Counter-Strike
16:50 Le capitaine de l’équipe Counter-Strike de Vitality placé sur le banc
12:44 Le BLAST Premier prêt à entamer sa saison 2021 sur Counter-Strike
13:00 L'histoire de GeT Right : le GOAT de CSGO
17:22 Valve provoque la colère de la scène esportive de Counter-Strike
16:00 Vitality rate le coche en Blast Premier sur Counter-Strike
12:27 Vitality débute l’année en grande pompe sur Counter-Strike

Articles

recommandés

Counter-Strike - maLeK : « L’idée c’est que G2 ce soit quelque chose de différent pour NiKo »
Nivera, la future crème de la crème ?
Counter-Strike - XTQZZZ : « On est les pionniers du professionnalisme de l’e-sport »

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO