Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Esport - Counter-Strike : Astralis remporte la DreamHack Masters d’hiver

Esport - Counter-Strike : Astralis remporte la DreamHack Masters d’hiver
0

Auparavant dans le mal, suite aux breaks pris par certains de ses cadres et des résultats pas toujours au rendez-vous, Astralis vient de remonter la pente en remportant un nouveau tournoi international.

Esport - Counter-Strike : Astralis remporte la DreamHack Masters d’hiver

Astralis, que l’on vante bien souvent — et à juste titre — comme la meilleure équipe CS:GO de tous les temps, aura vécu une année 2020 bien sombre. Titrée à « seulement » deux reprises cette année, foyer de plusieurs cas d’e-sportifs en burnouts, et grande perdante d’une position de numéro un mondial longtemps incontestée, la formation nordique semble bien loin des standards auxquels elle nous a habitués.

La structure détentrice des trois derniers Majors disputés en a pourtant encore sous le coude, parait-il. Comme en octobre dernier, lors de son sacre en Saison 12 de Pro League, la formation danoise a trouvé les moyens d’aller ajouter une nouvelle ligne sur son CV, ce week-end. Après avoir été surprise (1-2) par la formation européenne de Godsent, dès son entrée en lice de la DreamHack Masters Winter, l’écurie à l’étoile rouge a réalisé un sans faute en écartant successivement Team Liquid (2-0), G2 Esports (2-0), Gambit (2-0), FURIA (2-0), puis mousesports (3-1) en finale.

Pour ce faire, l’équipe a aligné, pour la première fois depuis très longtemps sur le serveur, ses cinq fantastiques : Magisk, dev1ce, dupreeh, Xyp9x, et le lead in game gla1ve. Ceux-là mêmes qui avaient octroyé la victoire à Astralis au Major de Berlin l’année dernière. Mais ce n’est pas tout, puisque la troupe du technicien zonic a profité de ce tournoi pour évoluer dans un schéma similaire à celui des Français de Vitality (actuels numéros un mondiaux), à savoir : participer avec un système de turnover et un joueur (Bubzkji) ayant remplacé certains de ses compatriotes sur plusieurs cartes.

À noter qu’un autre tournoi a également rythmé ce week-end sur la scène CS:GO. En effet, Virtus.pro s’en est allé battre le français NBK et sa troupe d’OG en finale de Flashpoint, la ligue franchisée détenue par plusieurs clubs prestigieux, proposant un million de dollars de dotation.

esport-csgo

Flashpoint condamne l’équipe Counter-Strike de MIBR à une amende

Pendant un match compétitif de CS:GO, il y a ceux qui sont focus sur leur écran, ceux qui transpirent, ou encore ceux qui jouent. Mais il y a aussi les Brésiliens de MIBR qui, eux, regardent leurs propres exploits avec quelques minutes de délai sur la TV de leur Gaming House. Pépouze.

Photo : HLTV

0

L'actu

En Continu

14:54 Gambit remporte les IEM de Katowice sur Counter-Strike
12:27 Fin d’aventure pour NBK chez OG
17:09 Le Counter-Strike français en panne aux IEM de Katowice
13:38 Les Français placés en échec en BLAST Premier sur Counter-Strike
16:50 Le capitaine de l’équipe Counter-Strike de Vitality placé sur le banc
12:44 Le BLAST Premier prêt à entamer sa saison 2021 sur Counter-Strike
13:00 L'histoire de GeT Right : le GOAT de CSGO
17:22 Valve provoque la colère de la scène esportive de Counter-Strike
16:00 Vitality rate le coche en Blast Premier sur Counter-Strike
12:27 Vitality débute l’année en grande pompe sur Counter-Strike

Articles

recommandés

Counter-Strike - maLeK : « L’idée c’est que G2 ce soit quelque chose de différent pour NiKo »
Nivera, la future crème de la crème ?
Counter-Strike - XTQZZZ : « On est les pionniers du professionnalisme de l’e-sport »

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO