Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Rainbow Six Siege /

Esport - Rainbow Six Siege : Alphama et son équipe écartés de la North American League

Esport - Rainbow Six Siege : Alphama et son équipe écartés de la North American League
0

Quand le rêve américain se mue en cauchemar, cela ne fait pas les affaires du plus américanisé des joueurs de Rainbow Six français. eUnited laissant sa place vacante en North American League, Ubisoft a décidé d’expulser toute l’ex-troupe du club de la division étatsunienne, dont le jeune normand.

Esport - Rainbow Six Siege : Alphama et son équipe écartés de la North American League

Here we go again. Si la gestion des différentes régions du circuit professionnel mondial de Rainbow Six Siege semble correcte, il semblerait que cela ne soit pas réellement le cas de l’Amérique du Nord. Après les Evil Geniusesgate et Luminosity Gamingate, au printemps dernier, une nouvelle affaire est en train de secouer la scène transatlantique que le jeune français Alphama (20 ans) avait rejoint, en quête de gloire et de réussite.

Rembobinage : portant le tricot d’eUnited depuis décembre 2019, Léo Robine s’est vu remercié — comme le reste de son groupe — le 30 octobre dernier par la structure américaine en proie aux problèmes financiers liés à la crise sanitaire du Coronavirus. L’US Division (sous-division de la North American League comprenant également une ligue canadienne), reposant sur un principe de place dans la ligue appartenant aux organisations (et non plus aux joueurs, comme ce fut le cas lors de la dynastie Pro League), la direction e-sportive d’Ubisoft North America a décidé — en application avec son règlement — d’expédier le collectif en dehors de la compétition, puisque sans structure fixe à représenter.

Pas toujours étincelante, mais en nette progression (passage d’une dernière position lors du Stage 1 à un round du top quatre lors du Stage 2), l’équipe d’eUnited avait néanmoins assuré son maintien dans l’élite pour le prochain exercice, envoyant le club Tempo Storm en zone rouge, dans l’obligation de jouer un match de barrage face au premier de l’US Challenger League, la seconde division des USA. À savoir Rentfree, une équipe de joueurs sans organisation, comme les ex-eUnited. Mais le communiqué officiel de l’éditeur de jeu, et principal organisateur de ses compétitions en a décidé autrement. Et c’est donc sur le terrain de l’extra-esportif que l’évincement d’Alphama et les siens s’est joué. Loin des serveurs.

Y avait-il une autre solution ? Probablement, oui. Comme transférer temporairement la licence d’appartenance au championnat aux ex-eUnited, le temps de les laisser trouver un nouveau club à représenter. Si l’Europe (au même titre que l’Amérique du Sud et l’Asie-Pacifique) n’a pour l’instant jamais vécu de situation similaire, le problème semble perdurer au pays de l’Oncle Sam, puisque c’est la troisième fois depuis la régionalisation du circuit qu’une telle problématique prend l’effet d’un énorme tremblement de terre affectant toute la communauté des professionnels de la discipline.

Contacté par nos soins, Alphama s’est exprimé sur la situation : « Nous avons appris notre “drop” de la ligue sur Twitter, alors que nous voulions être protégés par Ubisoft. Résultat : une annonce bâclée, et peu claire. Ni sur notre situation ni sur celle de Rentfree. La décision prise ne respecte absolument pas l’intégrité compétitive de la ligue, de mon point de vue. Au vu de la situation, je soupçonne Ubisoft NCSA d’avoir mis la charrue avant les bœufs en publiant une annonce sans avoir une idée précise de ce qu’ils vont faire pour régler le problème auquel ils font face. La seule chose qui est inscrite noir sur blanc, c’est qu’Ubisoft a décidé de sauver Tempo Storm des relégations. Suite à cela, la majorité de la communauté pense que nous sommes en dehors de la ligue, l’autre partie pense qu’il nous reste une chance si nous trouvons une organisation avant Rentfree. À l’heure actuelle, Ubisoft ne nous a toujours pas donné une réponse claire sur ce sujet. Nous ne savons donc toujours pas si nous pouvons jouer en NAL, alors que les joueurs sont coincés à la gaming house de Vegas, sans salaires. »

Décidément, au pays de Trump, le bazar ne se trouve pas que du côté des élections présidentielles…

esport-r6

Ce qu’il faut savoir sur l’opération Neon Dawn de Rainbow Six Siege

Point d’orgue d’une cinquième année de Rainbow Six Siege bien remplie, la nouvelle saison s’annonce fracassante, et surtout vouée à en finir avec la meta actuelle qui frustrait bon nombre de joueurs, à commencer par les professionnels. Éclairage.

Photo : MrArcaos

0

L'actu

En Continu

19:22 Pengu tire sa révérence sur la scène esportive de Rainbow Six
10:20 Rainbow Six - Alphama : « Mon rêve outrepasse les frontières »
19:07 Du nouveau du côté des compétitions de Rainbow Six Siege
21:28 Que faut-il retenir des annonces de l’année 6 de Rainbow Six Siege ?
14:19 Que faut-il comprendre à propos du Siege Champions Program de Rainbow Six Siege ?
14:17 Suspension du Six Invitational de Rainbow Six Siege à Paris
10:48 Rainbow Six Siege : la communauté lève 143 000 dollars pour l'association AbleGamers Charity
13:44 Une équipe du Six Invitational de Rainbow Six se voit écartée de la compétition
14:32 Tempra Esports va libérer ses joueurs sur Rainbow Six
11:27 Le Six Invitational de Rainbow Six Siege se jouera à Paris

Articles

recommandés

Du nouveau du côté des compétitions de Rainbow Six Siege
Les bonnes questions à se poser sur la future Coupe du Monde de Rainbow Six Siege

Guides

à découvrir

Le lexique de R6:S
Quels sont les postes d’attaque sur Rainbow Six ?
Quels sont les postes de défense sur Rainbow Six ?