Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2020 : Infos, résultats, suivi, équipes, cashprize /

Recap du Jour 11 des Worlds 2020 de LoL : quart de finale Fnatic vs Top Esports

Worlds LoL 2020 : Infos, résultats, suivi, équipes, cashprize
Recap du Jour 11 des Worlds 2020 de LoL : quart de finale Fnatic vs Top Esports
0

C'est un goût amer pour tous les fans européens ce soir. Après un départ tonitruant dans leur quart de finale des Worlds League of Legends, Fnatic s'est finalement incliné face à Top Esports — retour sur les matchs et les performances des joueurs dans cet affrontement.

Recap du Jour 11 des Worlds 2020 de LoL : quart de finale Fnatic vs Top Esports

Chaque année, les Worlds de League of Legends nous font une promesse : celle que l'événement le plus prestigieux de la scène compétitive délivrera des matchs et des performances incroyables. Et, soyons honnêtes, depuis le début de la compétition on est loin d'être déçus. Mais c'est maintenant l'heure des Playoffs et il ne reste désormais plus que huit équipes en lice pour le titre.

Et à chaque jour son affrontement de titans — on vous donne le ton de ce troisième quart de finale du Mondial 2020, Fnatic face à Top Esports.

Game 1

On surprend chez Fnatic avec un pick totalement hors meta — un Singed top pour Bwipo, qui ne sera par ailleurs pas puni par Top Esports qui préfère être proactif sur le reste de la carte et dans son clear de jungle.

Au bot, la fiesta commence au détriment de Jackeylove (qui va probablement vivre sa meilleure game). La bot lane Fnatic est impérieuse et tient à la perfection le 2v2. Les Fnatic jouent très bien ensemble, chacun essayant d'épauler ses mates dans les situations difficiles. Mais c'est surtout une guerre du cross-map à laquelle nous avons assistée. Dès que les européens sentent qu'ils ne peuvent pas contester un objectif, ils compensent — Ils acceptent intelligemment de perdre des objectifs pour récupérer d'autres objectifs et de façon agressive.

Des escarmouches, il y en a eu, et toutes en faveur de Fnatic. Bwipo fonce dans le tas avec son Singed, épaulé par l'ultime de Nemesis et les très bons flash d'Hylissang. Le Singed monopolise toute l'attention et brise la draft adverse — un véritable enfer pour TES. Après un nouveau fight remporté, Fnatic sécurise le premier Nashor de la partie à 24 minutes, Nashor qu'ils vont tranquillement utiliser pour gratter toutes les T2. Finalement, sur un excellent flank d'Hylissang, Jackeylove retourne au cimetière et les Fnatic tente un second Nashor que TES tente de contester. Mais malheureusement la compo Fnatic est juste beaucoup trop forte en team-fight, triplé de Rekkles, fin de game.

Côté TES on s'est trop laissé surprendre, on a choisi de ne pas enfoncer le pick Singed dès le début de la partie et Knight ne pouvait tout simplement pas 1v9. Mention spéciale pour Hylissang a tout simplement livré une partition parfaite avec son pick signature, Rakan. L'Europe ouvre le score de façon convaincante.

Action de la Game 1 : Hyllisang en mode dents de la mer

Game 2

On le savait après la première game, la Senna serait contesté et c'est TES qui la récupère cette fois ci et on target ban bien entendu le Rakan d'Hylissang. De part et d'autre, ce sont des drafts de scaling qu'on présente — avec un avantage en early pour TES.

Les Fnatic sont très agressifs et sur un premier fight en 5v5 au bot à la 5e minutes, Fnatic récupère le premier kill certes, mais TES en prend 3. Les noir et orange compensent avec le premier drake de la game juste derrière. Et au bot c'est encore la même limonade, Rekkles et Hylissang tiennent la dragée haute à leur vis à vis et sont juste impeccables.

Mais TES n'est pas mort, loin de là, le Gangplank de 369 grossit et la formation chinoise gratte des ressources pour conserver son avance aux golds — alors que Fnatic semble miser sur les Dragons et reste prudent. Et comme pour la première game, Fnatic compense les objectifs. Le turning point arrivera à 22 minutes — les Fnatic très organisés récupèrent 4 kills (excellente shockwwave de Nemesis, grosse tempo d'Hylissang et une arrow magistrale de Rekkles) et le premier Nashor de la game. S'en suivront d'autres escarmouches et, même si TES parvient légèrement à tempo le rythme de la game en abattant Rekkles à la 32e minute, il était déjà trop tard. Bwipo et Hylissang sont intombables, Selfmade et Rekkles font pleuvoir leurs dégâts. Un second Nashor puis un ancestral à la 34e minute, et les noir et orange emballent la game.

Les TES ont cruellement manqué de dégâts et mais surtout d'agressivité. Knight représentait une menace certaine, mais il n'a jamais pu trouver n'y même créer d'ouverture pour inquiéter réellement Fnatic.

Action de la Game 2 : BOT diff
Le joueur du jour : JackeyLove

On attendait beaucoup de l’ADC de Top Esports aujourd’hui. Ancien champion du monde (avec Invictus Gaming), son duel avec Rekkles en faisait saliver plus d’un. Il fut explosif et les fans n’ont pas été déçus. Cependant, ce qui fut surprenant c’est que le duel a été très disputé et que le Suédois a pris plusieurs fois l’avantage. Dans les défaites de TES, JackeyLove a eu un niveau de jeu assez horrible. Incapable de résister à la pression du jungler adverse, il s’est très souvent retrouvé totalement hors de position. Du pain béni pour Hyllisang qui a joué avec lui comme un chat avec une souris. Le jeune chinois a cependant réussi à reprendre peu à peu ses esprits durant la série. Plus précis et plus appliqué, il a montré le visage qu’on attendait de lui sur la fin. Peut-être blessé dans son ego, il en a parfois un peu trop fait. Mais regarder ses mécaniques et sa capacité à side step les skillshots est toujours un régal pour les yeux. Dans tous les bons et les mauvais coups aujourd’hui, JackeyLove a été un des grands acteurs de cette rencontre.

Game 3

On se sent en confiance côté Fnatic, on pick même un Vel'Koz pour contrer la Orianna de Knight, mais on laisse surtout Hylissang récupérer son Rakan — alors que Selfmade se diraige vers un Kha'Zix. Pour TES, il s'agit de prendre un gros avantage en early game s'ils ne veulent pas être submergés par le scaling monstrueux de Fnatic.

On se jauge dans cet early game, on joue sa phase de lane tranquillement de part et d'autre. Le first blood ira dans les poches de 369, un solo kill sur Bwipo à la 7e minute. Les TES essaient de mettre plus de rythme dans cet early game et c'est au top qu'on met la pression. Le dragon chinois semble enfin se réveiller et tous ses membres enchaînent les outplays un peu partout sur la carte tout en grattant énormément de plaques. Karsa punit énormément les mauvais placement et Fnatic ne peut pas faire de cross-map efficace comme lors des premières games.

Cette game est définitivement entre les mains de TES — on se déplace en groupe, ça va vite, on enchaine bien les objectifs.
Sur un move (beaucoup trop) osé à la 20e minute, Selfmade, qui n'a pas assez de dégâts, tombe et laisse l'opportunité à TES de récupérer le premier Nashor. Un peu trop galvanisés, TES va légèrement manquer de respect à ses adversaires et initier un 3v5, permettant à Fnatic de récupérer un dragon et des kills, mais surtout de respirer un peu. TES est très devant, mais ils n'arrivent pas à capitaliser sur leur buff n'y a réellement trouver de solution pour fermer le match. Selfmade tente de steal le 4eme dragon, mais la tentative avorte, Hylissang et Selfmade selfmade tombent ce qui laisse le champ libre à TES de sécuriser le second nash. On sent chez TES qui veut en finir, l'équipe enfonce la base adverse et termine la game juste avant la 30e minute

Certes, la draft de TES n'avait pas beaucoup d'ambition, mais elle marchait — et les Fnatic ont commis beaucoup d'erreurs. Et seul le résultat final compte. La Chine revient dans la course.

Action de la Game 3 : l'assassin se faisant assassiner
Le champion du jour : Sion

Après Ornn, un nouveau tank a fait parler de lui aujourd’hui. 369 a été monumental avec Sion et Fnatic aurait sûrement bien fait de bannir cette monstruosité plus tôt dans la série. Très complet, ce toplaner (qui peut de temps en temps venir sur la midlane) a un kit de compétences étendu. Il dispose de tout un panel de sorts pour contrôler ses ennemis et peut à lui tout seul réaliser une rotation de CC parfaite pendant de longues, très longues secondes. Pour ceux qui ne le savent pas, il bénéficie aussi d’un scaling infini en tuant des sbires et des champions. Il n’y a pas besoin de beaucoup réfléchir au moment de choisir son itemisation. Il suffit de partir full tank pour ennuyer un maximum les adversaires. Enfin, son ultimate lui donne un gap closer bienvenu pouvant aussi être utilisé pour la fuite. En bonus, le son de la compétence donne un petit ascendant psychologique.

Game 4

La Game 4 s’annonçait particulièrement disputée entre les deux équipes. Top Esports après s’être rebellée dans la partie précédente entendait bien faire respecter son rang. Du côté de Fnatic, il n’était pas encore l’heure de paniquer et les Européens gardaient la position de force. Les deux adversaires sortaient plutôt satisfaits de leur draft. Selfmade sur Graves et Hyllisang sur Sett promettaient des actions pleines de punch. Les Chinois quant à eux étonnaient un peu avec un pick Jayce Mid. Mais si celui-ci a attiré l’œil, la vraie star se trouvait en toplane. 369 avait en effet de nouveau l’opportunité de jouer Sion…

Les joueurs de Fnatic sont bien entrés dans le match. Prenant une nouvelle fois le first blood, ils ont imposé un rythme fou en début de partie. Dominateur dans leur 2v2 en botlane, Rekkles et Hyllissang ont en plus bénéficier d’une aide continue de Selfmade et Nemesis. Ces deux-derniers ont planté leur tente au bot, tuant à répétition JackeyLove et yuyanjia qui n’étaient décidemment pas à leur avantage aujourd’hui. Mais tant bien que mal dans cette party bot, TES restait dans le match et à portée de fusil. L’équipe peut remercier Karsa qui a fait des pieds et des mains sur Nidalee, en forme humaine comme en forme couguar, pour maintenir son équipe à flot. Tel un funambule, il dansait littéralement sur la carte pour assassiner des cibles fragiles et repartir dans la seconde. Alors que tous les espoirs de son équipe reposaient sur lui, pendant longtemps on a cru qu’il ne suffirait pas pour arracher une game 5.

Mais heureusement pour Karsa, il a reçu l’aide bienvenue de 369. Intuable avec Sion, il a profité d’une draft Fnatic qui manquait de dégâts magiques. Accumulant toujours plus d’armure, il a mis les barbelés pour défendre son équipe et donner tout l’espace nécessaire à Nidalee pour s’exprimer. Rekkles et Selfmade impuissants, n’ont jamais réussi à le contourner. Rapidement, on a compris que Fnatic avait de nouveau gâché une balle de match. Alors que les deux équipes se disputaient un dragon, les Chinois derrière aux Golds mais plus incisifs prirent 3 kills sans perdre aucun joueur. Assez pour prendre ensuite le Baron Nashor et regarder les Européens démunis dans leur rétroviseur. La messe était dite, 2-2 et un 5e match pour départager les deux compétiteurs.

Action de la Game 4 : un teamfight qui change tout
La stat du jour : 1

C’est la première fois aux Worlds de League of Legends qu’une équipe réussit à reverse sweep dans un BO5. TES aurait sûrement préféré ne pas se faire autant peur, mais au moins les spectateurs ont eu le droit à du beau spectacle. Fnatic rentre dans l’histoire comme la première victime de cette situation, mais cela ne suffira sûrement pas à consoler les fans de l’équipe.

Game 5

Silver Scrapes, on y est. Et autant vous le dire tout de suite, on ne voulait pas voir le reserve sweep de TES se concrétiser. On choisit de counter le top côté TES avec un pick Vladimir pour 369.

Karsa part sur un pathing très agressif et prend le first blood à la troisième minute sur Nemesis sur un gank mid lane. Selfmade répond et tue 369 sur un superbe flask coup de bidon trois minutes plus tard/
Tout se joue sur la mid lane, mais c'est malheureusement TES qui sort gagnant de ce petit jeu. Ca joue bien, ça joue même très très bien côté TES. Alors qu'ils proposaient un excellent cross-map au début de la rencontre, les Fnatic essaient maintenant de contester les objectifs, et ce, sans réelle réussite. Les TES sont très agressif et Nemesis craque littéralement sous la dent. Seul Bwipo s'en sort relativement bien. Fnatic se défend et ne se laisse pas trop distancer — parvient à récupérer deux kills et un premier dragon, retardant l'âme.

Le break, TES va le faire à 22 minutes — la formation chinoise récupère un troisème drake que Fnatic tente de contester. Résultats, deux morts pour les noir et orange et un Nashor pour TES. Fnatic n'a plus qu'une option, le late game, mais il faut tenir à tout prix. Mais voila, TES n'avait plus envie de jouer, à la 25 minute, ils scorent un ace et finissent la game.

Les Fnatic n'ont pas su répondre à l'agressivité de la formation chinoise et ont accusé trop de retard beaucoup trop vite. Après trois balles de match perdues, l'équipe a de quoi avoir quelques regrets.

Action de la Game 5 : quand JackeyLove se réveille ça fait mal !

Le baromètre de la journée

Température

Acteur

Performance

Karsa pourrait même réconcilier la Chine continentale et Taïwan

Pas toujours au top, TES a quand même sorti les tripes aujourd'hui

Si près mais si loin... Le prix des mouchoirs en Europe a grimpé en flèche

Pour une fois que c'est Hyllisang qui se fait int par ses coéquipiers...

Une série qui avait solidement commencé avec Singed

Un JackeyLove à deux visages

Avec yuyanjia TES a joué en 5v5 mais gagné en 4v5 aujourd'hui

5 Games mais on ne sait pas si Nemesis jouait éveillé ou non

esport-lol

MGG Interview Worlds LoL - Sjokz : "Il faut vraiment craindre toutes les équipes de la LPL !"

DAMWON, Fnatic, G2, la toute-puissance de la LPL... Des sujets chauds sur League of Legends que Laure "Bulii" Valée et Eefje "Sjokz" Depoortere ont débriefé pour nous à l'aube de ces quarts de finale, qui devraient être dominés par la Corée et la Chine selon elles.

0

L'actu

En Continu

17:20 La liste finale des 10 franchises en LCK pour 2021 sera confirmée début novembre
16:52 Le point avant les demi-finales des Worlds LoL : Suning, la surprise venue de Chine
11:13 FPX prend des mesures légales suite a des erreurs (volontaires) de traduction
20:21 LoL : Un changement attendu depuis des années sur Amumu va enfin devenir réalité
18:47 League of Legends devient la 12e propriété sportive la plus commercialisable
17:01 Worlds LoL 2020 : Notre équipe type des quarts de finale
14:39 Worlds LoL 2020 - Le point avant les demi-finales : Damwon Gaming, l'élu coréen
12:00 LoL - PBE 10.22 : L'intégralité des changements dévoilée
10:00 La communauté LoL mécontente des choix de Riot Games pour les reworks
18:50 Riot Games s'associe avec Oppo pour créer un smartphone aux couleurs des Worlds LoL

Articles

recommandés

LoL - PBE 10.22 : L'intégralité des changements dévoilée
LoL : Découvrez les ratios des sorts de Seraphine
Worlds LoL 2020 | Quarts de finale : G2 Esports avance en demi-finale

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Guide pour Ahri Mid en S10
Guide pour Ashe ADC en S10