Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2020 : Tous les récaps journaliers de l'événement /

Recap du Jour 10 des Worlds 2020 de LoL : quart de finale JD Gaming vs Suning

Worlds LoL 2020 : Tous les récaps journaliers de l'événement
Recap du Jour 10 des Worlds 2020 de LoL : quart de finale JD Gaming vs Suning
0

Après une premier quart desWorlds 2020 League of Legends aux couleurs de la LCK, c'était au tour de la LPL de s'affronter. JD Gaming, pourtant annoncé comme grand favori, a finalement plié face à Suning — retour sur les matchs et les performances des joueurs dans cet affrontement.

Recap du Jour 10 des Worlds 2020 de LoL : quart de finale JD Gaming vs Suning

Chaque année, les Worlds de League of Legends nous font une promesse : celle que l'événement le plus prestigieux de la scène compétitive délivrera des matchs et des performances incroyables. Et, soyons honnêtes, depuis le début de la compétition on est loin d'être déçus. Mais c'est maintenant l'heure des Playoffs et il ne reste désormais plus que huit équipes en lice pour le titre.

Et à chaque jour son affrontement de titans — on vous donne le ton de ce second quart de finale du Mondial 2020, Suning face à JD Gaming.

Game 1

On change radicalement d'ambiance pour ce deuxième quart de finale 100% LPL — on passe de la macro contrôlée de la LCK à des matchs beaucoup plus dynamiques mais surtout beaucoup plus sanglant, et ça fait du bien.

En choisissant de deny le Bard à Zuo "LvMao" Ming-Hao, les Suning n'ont pas disposé d'assez de contrôles ni même d'engage dans cette game. JD Gaming a pris l'ascendant dès l'early game (notamment sur les objectifs neutres) mais n'a pourtant pas réussit pas à capitaliser dessus. Les Suning ont bien joué la carte et ont visé le scaling. À la 27e minute, un fight en faveur de Suning dans l'enclos du drake leur donne l'opportunité de faire le Nashor mais, à trop vouloir deny leurs adversaires, ils se font sécher et JD récupère l'objectif.

Il n'en fallait pas moins pour que JD Gaming mette un coup d'accélérateur et décide d'enfoncer la top lane a trois pendant que Seo "Kanavi" Jin-hyeok danse avec Xiang "Angel" Tao et Hu "SwordArt" Shuo-Chieh sur la mid lane. En prenant un peu de retard sur cette fameuse top lane, les JD Gaming rate l'opportunité de sécuriser l'âme du dragon, ce qui va avoir pour effet de rallonger la game. À la 35e minute, JD accélère et prend un fight décisif face à Suning, notamment grâce à Zuo "LvMao" Ming-Hao qui a réussi à zoner totalement le Gangplank de Chen "Bin" Ze-Bin pendant que Zeng "Yagao" Qi découpe allègrement ses adversaires avec sa Zoe — le tout épaulé par Zhang "Zoom" Xing-Ran qui offre une frontlane intombable pour ses carrys. JD Récupère le Nashor, l'âme, dernier baroud d'honneur dans la base adverse et première victoire pour JD Gaming.

Le champion du jour : Jhin

Parmi les tireurs, Jhin a une place un peu particulière. Il ne dispose que de 4 balles dans son pistolet et doit prendre du temps pour recharger une fois ses cartouches épuisée, on peut même parler d'un "tireur-casteur". Il ne bénéfice pas vraiment de la vitesse d'attaque et son rythme de tir est lent. Il a par conséquent beaucoup de mal à faire tomber les tanks adverses... Mais aujourd'hui, il n'y avait pas vraiment de vrais tanks et il s'en est donné à cœur joie. Parce qu'une fois qu'on est passé au dessus faiblesse naturelle, Jhin dispose de plusieurs atouts dans sa manche. Outre son énorme burst, la portée de ses compétences est impressionnante. Sniper longue distance qui appuie bien son équipe avec ses tirs de semonce, il faut se rapprocher de lui pour espérer lui faire quelque chose... Mais quand il est feed, à courte distance il vous implose littéralement. Comme quoi, la meilleure défense, c'est bien l'attaque !

Dans la série entre Suning Gaming et JDG, les deux équipes se sont échangées le champion et on a pu observer toutes ses forces. Avec 4 victoires en 4 matchs, c'est aussi lui le grand gagnant de la journée. Avec plus de 66 % de winrate dans le tournoi, Jhin montre qu'il n'est pas que bon en TFT mais que c'est aussi un pick de choix sur la Faille de l'invocateur.

Action de la Game 1 : le beurre et l'argent du beurre

Game 2

Dans cette seconde draft, seul Sett apparait comme nouveau champion, et Graves se trouve être à nouveau une grande priorité de la draft. Un countergank de Lê "SofM" Quang Duy permet à Suning de récupérer le premier sang sur Zuo "LvMao" Ming-Hao. À la 6e minute, Suning tente une invade dans la jungle de Seo "Kanavi" Jin-hyeok, mais l'écrasante priorité de Zhang "Zoom" Xing-Ran sur la toplane permet à JD Gaming de contrer l'initiative — laissant pour compte 2 kills à JDG et un seul à Suning.

JDG trouve une fenêtre pour débloquer la première tour en toplane avec le Héraut de la faille, mais le combat qui suit n''est pas du tout à leur avantage, octroyant finalement l'avantage aux lionceaux. Suning concrétise petit à petit son avance, notamment sur la prise du second héraut. Un gros coup de massue est assené à JDG autour des 24 minutes de jeu, où Tang "huanfeng" Huan-Feng passe par la base ennemie pour un angle d'ultime original.. Le nexus de JD Gaming tombe à 26 minutes : le baron Nashor n'a pas joué de mauvais tour à Suning pour cette seconde partie ! Repartir du bon pied pour JD Gaming s'annonce difficile...

C'est aussi ce qu'on appelle communément un stomp.

Action de la Game 2 : Tir aux pigeons !
Le Joueur du jour : Tang "huanfeng" Huan-Feng

Tang "huanfeng" Huan-Feng n’est pas le plus connu des botlaneurs chinois. Pourtant aujourd’hui il a crevé l’écran. Certains pointeront du doigt qu’il a gagné en jouant trois fois le même champion : Jhin. Mais pourquoi le blâmer quand il est capable de faire tant de merveilles avec ? Il faut plutôt critiquer la draft des adversaires qui ont eu la folie de lui laisser autant de liberté. Précis sur ses skillshots et toujours bien placé, huanfeng a bien mérité son titre de joueur du jour. Alors que dans la méta actuelle, les ADC ne sont plus aussi dominants qu’avant, il a montré que lui était toujours bien capable de carry des games. En bonus, son ultimate lancé depuis la base adverse pour du tir aux pigeons, restera sûrement comme l’une des actions de ce mondial.

Game 3

Une invade inédite dès la première minute de jeu donne 2 kills à Bin, ce qui lui permet de démarrer sa phase de lane sur son Gangplank avec une brillance — un gros coup dur pour Zoom qui devait absolument être en tête durant les premiers niveaux. Le topside est donc totalement dominé par Suning, mais côté botside, un facecheck de la part de Swordart donne un peu de repos à JD Gaming. Malgré cela, LvMao se fait catch dans la river, donnant le premier dragon à Suning. À 13 minute un move très mal engagé de la part de Swordart sur la botlane tourne à l'avantage des lionceaux, notamment grâce à SofM qui vient à bout de Yagao et LvMao. À 21 minute SN semble inarrêtable, mais prend un mauvais teamfight et se fait ace par JDG : le baron Nashor est alors sécurisé de justesse par les diablotins !

Suite à cela, Suning ne commet plus d'erreurs : dotés de l'âme des océans, ils s'imposent alors de manière magistrale. Mention spéciale à SofM qui a été très efficace avec sa Kindred.

Action de la Game 3 : comment gagner ou perdre la partie lvl 1
La stat du jour

Sur les 10 joueurs qui ont joué aujourd’hui, seul 1 joueur avait déjà gouté aux Worlds (Hu "SwordArt" Shuo-Chieh). Le reste était tous des néophytes à ce niveau, découvrant la scène mondiale. C’est plutôt rare mais c’est surtout une bonne nouvelle. Cela signifie que l’effectif des joueurs se renouvelle, ces nouvelles têtes apportent un vent de fraicheur bienvenu. Comme SwordArt n’a jamais goûté à une demi-finale par le passé, les 5 joueurs de Suning Gaming vont donc tous découvrir un nouveau niveau contre TES ou Fnatic.

Game 4

Dans cette première balle de match pour Suning Gaming, les petits lions sortaient plutôt satisfaits de la phase de draft. Si JDG avait enfin décidé d’enlever Gangplank des mains de Chen "Bin" Ze-Bin, d’une manière assez incompréhensible, Tang "huanfeng" Huan-Feng avait une nouvelle fois la possibilité de jouer Jhin. Excellent depuis le début de la série sur ce tireur si particulier, JDG avec du recul a surement fait une grosse erreur en sous-estimant le botlaneur de Suning. Il ne s’est pas fait prier pour briller de nouveau sur son pick de confort. Si jamais il vient à remporter les Worlds 2020 de League of Legends, on a notre petite idée du champion qui bénéficierait de son skin…

Et pourtant, le début de la partie est plutôt bien maîtrisé de la part de JDG. Gagnant sur toutes les lanes, la seconde seed chinoise poussait son avantage un peu partout sur la carte. Seule ombre au tableau, Suning Gaming accumulait rapidement deux dragons élémentaires, gagnés en sacrifiant des tourelles et de l’argent. Se profilait alors un fight décisif autour du troisième dragon. Avec 5,5 K Gold d’avance, JDG était cependant dans une position très favorable… Sauf qu’il ne faut jamais sous-estimer Suning. Tel des équilibristes, l’équipe adore jouer avec le bord de la falaise. Le teamfight décisif a été parfaitement maîtrisé. SofM réussissant à maximiser l’utilisation de l’ultimate de Kindred pour garder tout le monde en vie et préparer une contrattaque mortelle. JDG manquait de précision dans son exécution et malgré son net avantage, s’est fait totalement retournée. Fuyant la queue entre les jambes, l’équipe a perdu le dragon et plusieurs de ses membres.

Suite à ce teamfight presque miraculeux, Suning était toujours légèrement derrière. Mais psychologiquement, elle était bien au-dessus. Intouchable, tout ce qu’elle tentait lui réussissait, comme l’ont montré les peines capitales de SwordArt. JDG semblait alors à court d’idée… Acceptant son destin comme une fatalité, elle ne put rien faire contre la furia et la baraka de Suning Gaming qui conclut tranquillement la surprise générale.

Action de la Game 4 : une réussite maximum pour JDG !

Le baromètre de la journée

Température

Acteur

Performance

huanfeng a marché sur l'eau en plus de marcher sur JDG

Suning avait envie de faire le spectacle après le Damwon - DRX d'hier

Souple comme un roseau, Bin est aussi capable de coup de bambou !

Zoom n'a pas été aidé par son équipe aujourd'hui. Win lane, loose game.

Une petite game et puis c'est tout. Un favori décevant

Une déception la hauteur des attentes qu'on avait en lui.

esport-lol

MGG Interview Worlds LoL - Sjokz : "Il faut vraiment craindre toutes les équipes de la LPL !"

DAMWON, Fnatic, G2, la toute-puissance de la LPL... Des sujets chauds sur League of Legends que Laure "Bulii" Valée et Eefje "Sjokz" Depoortere ont débriefé pour nous à l'aube de ces quarts de finale, qui devraient être dominés par la Corée et la Chine selon elles.

0

L'actu

En Continu

17:20 La liste finale des 10 franchises en LCK pour 2021 sera confirmée début novembre
16:52 Le point avant les demi-finales des Worlds LoL : Suning, la surprise venue de Chine
11:13 FPX prend des mesures légales suite a des erreurs (volontaires) de traduction
20:21 LoL : Un changement attendu depuis des années sur Amumu va enfin devenir réalité
18:47 League of Legends devient la 12e propriété sportive la plus commercialisable
17:01 Worlds LoL 2020 : Notre équipe type des quarts de finale
14:39 Worlds LoL 2020 - Le point avant les demi-finales : Damwon Gaming, l'élu coréen
12:00 LoL - PBE 10.22 : L'intégralité des changements dévoilée
10:00 La communauté LoL mécontente des choix de Riot Games pour les reworks
18:50 Riot Games s'associe avec Oppo pour créer un smartphone aux couleurs des Worlds LoL

Articles

recommandés

LoL - PBE 10.22 : L'intégralité des changements dévoilée
LoL : Découvrez les ratios des sorts de Seraphine
Worlds LoL 2020 | Quarts de finale : G2 Esports avance en demi-finale

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Guide pour Ahri Mid en S10
Guide pour Ashe ADC en S10