Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Esport - Counter-Strike : Astralis remporte la douzième saison de l’ESL Pro League

Esport - Counter-Strike : Astralis remporte la douzième saison de l’ESL Pro League
0

Malgré des temps compliqués, le club danois pose sa patte sur la douzième édition de l’ESL Pro League européenne. Un sursaut, pour la meilleure équipe du monde en perdition, balancé à la face de la scène toute entière qui se posait des questions sur la viabilité d'un modèle d’équipe à 7 joueurs.

Esport - Counter-Strike : Astralis remporte la douzième saison de l’ESL Pro League

Astralis is back ? Une franche remontée dans le lower bracket de l’ESL Pro League douzième du nom, combinée à une remontada en finale contre Natus Vincere — une victoire 3 à 2, après avoir été mené par deux cartes — et voilà Astralis de retour en grande pompe.

Déjà vainqueur d’une édition européenne, et de deux éditions mondiales, Astralis a saisi l’opportunité de cette itération de la prestigieuse ligue de l’ESL (découpée par région et disputée en ligne, crise sanitaire mondiale oblige), pour adresser un message revanchard.

Certes, la formation triple championne de Major en titre a été touchée par des histoires de burnouts. Certes, elle a été accusée d’épuiser ses joueurs sur une scène compétitive professionnelle déjà très fatigante, et elle a été remise en cause pour tenter d’implanter un système de rotation à 7 joueurs. Les résultats se sont montrés dans un premier temps négatifs et l’écurie nordique a chuté à la neuvième position du classement HLTV. Pourtant, force est de constater que son idée peut fonctionner.

En marge de ce titre, c’est surtout la performance individuelle d’es3ag, Patrick Hansen de sa véritable identité, qu’il faudra retenir. Alors que quatre cadres habituels de la formation légendaire — dev1ce, dupreeh, Magisk et gla1ve — étaient présents, celui-ci a remplacé haut la main un Xyp9x, toujours en pause et non sélectionnable.

Reste à voir si ce sacre n’est synonyme que d’une forme passagère, d’autant plus que certains des meilleurs candidats (dont les Français de G2 et Vitality) n’ont pas su s’exprimer lors de leurs matchs, ou si Astralis va asseoir de nouveau sa domination sur la concurrence.

Le prochain rendez-vous de la scène internationale est prévu pour demain, avec les IEM de New York (toujours en ligne, la pandémie de Covid-19 rendant les rassemblements en physique impossibles). Un événement qui ne comptera pas sur la présence des Astralis, qui devront attendre le 15 octobre prochain et le coup d’envoi de la DreamHack Open Fall, tournoi offrant des points de RMR dans la course au futur Major.

À noter que Vitality et G2 participeront aux deux événements cités. En espérant pour elles que la résurgence d’Astralis ne soit pas trop violente.

esport

L’ESL et DreamHack fusionnent pour créer MTG

Fortement présents dans l’écosystème du sport électronique, les deux organismes ESL et Dreamhack chargés d’organiser des tournois seront désormais réunis au sein d’une seule et même entité, MTG.

Photo : HLTV

0

L'actu

En Continu

14:22 Nivera, la future crème de la crème ?
12:38 Une première réussie pour Nivera avec l'équipe Counter-Strike de Vitality
18:13 NiKo rejoint l’équipe Counter-Strike de G2 Esports
13:14 Nouvelle finale perdue pour Vitality sur Counter-Strike
12:28 Team Vitality à un pas du sacre sur Counter-Strike
11:52 L'équipe Counter-Strike de Vitality continue son sans faute en DreamHack Fall
13:10 La face cachée du mercato de Cloud9 sur Counter-Strike
11:13 G2 Esports repart presque bredouille de la DreamHack Fall sur Counter-Strike
12:46 Vitality toujours impeccable sur Counter-Strike, G2 aux rattrapages
16:40 La Team Heretics de Counter-Strike trouve le remplaçant de Nivera

Articles

recommandés

La face cachée du mercato de Cloud9 sur Counter-Strike
Counter-Strike - Maka : « J’affectionne les grands rendez-vous »
Misutaaa est-il le nouveau ZywOo ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO