Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

La toxicité et les jeux en ligne — Interview de Proxyfox par Laure "Bulii" Valée

La toxicité et les jeux en ligne — Interview de Proxyfox par Laure "Bulii" Valée
2

La question épineuse de la toxicité et du harcèlement sur les jeux en ligne a été abordée à de multiples reprises au fil des ans. Mais récemment, ces comportements sont d’autant plus dénoncés et exposés sur les réseaux sociaux par les différents créateurs et créatrices de contenus.

La toxicité et les jeux en ligne — Interview de Proxyfox par Laure

Durant ces dernières semaines, nous vous avons montré, dans Skell notamment, ce “ras-le-bol” général, l’exposition de ces attitudes sans réelles punitions qui ne font que pourrir l'expérience de nombreux joueurs et joueuses.

Pour approfondir un peu la question, je suis allée discuter avec Amalie "Proxyfox" Reisvaag, streameuse norvégienne, qui n’a pas hésité à exposer plus d’une fois ces harceleurs et trolls.

Des joueurs toxiques, on en rencontre littéralement tous les jours, ce n’est pas moi qui vais vous apprendre ça. Mais pourtant, quand ces comportements sont exposés sur Twitter, beaucoup pensent qu’il s’agit de cas isolés. En posant la question à Amalie sur la fréquence, elle me dit que généralement, elle “ignore et choisis de ne pas poster chaque mauvaise situation qui m’arrive pendant que je joue, car malheureusement, c’est assez normal”.

La “normalité” est un point qui est souvent abordé sur le sujet. Le fait que ces comportements habituels soient justement devenus normaux n'est pas une bonne chose. Amalie raconte justement qu’il y a “un besoin de mettre ça en lumière, pour que les gens comprennent enfin que ça arrive à beaucoup de gens, et assez souvent honnêtement”.

Dénoncer les attitudes les plus scandaleuses après coup, pour sensibiliser, est forcément une bonne chose, et nous reviendrons sur ce point plus tard. Mais que faites-VOUS sur le moment, quand vous êtes face à ce genre de comportement ? Comment ne pas se retrouver avec une expérience de jeu gâchée ? On entend souvent que la meilleure chose à faire (d’autant plus quand on est une personnalité exposée), c’est d’ignorer :

“La plupart du temps, je choisis d’ignorer” raconte Proxyfox “Je coupe le vocal des joueurs gênants ou je les bloque et c’est réglé. Mais cela n’aide pas toujours, surtout si ils s’acharnent avec du feeding intentionnel ou en sabotant leur propre équipe. Je ne pense pas que je doive tout ignorer, j’ai le droit d’exposer les comportements vraiment scandaleux”.

À ce jour, n’y a pas de “méthode infaillible” pour lutter contre les comportements extrêmement toxiques malheureusement. Chaque joueur ou joueuse possède son seuil de tolérance, et chaque éditeur a une manière qui lui est propre pour gérer la punition des joueurs.

Sur ce point, Amalie explique que “C’est aussi la responsabilité des personnes qui ont de l’influence d’exposer ce type de comportements. Cela aide à mettre une pression sur les éditeurs pour qu’ils prennent la toxicité sérieusement. Je pense notamment que Riot Games a récemment décidé d’agir encore plus concernant ce problème, notamment grâce aux nombreux retours sur les réseaux sociaux”. Puisque l'on mentionne les éditeurs, forcément, eux aussi ont une grosse part de responsabilité quand il s’agit de construire un environnement agréable et sain pour la communauté. Au fil des ans, on a vu plusieurs essais pour tenter de punir les comportements abusifs (rappelez-vous du Tribunal durant les premières années de LoL) mais le fait de “signaler” un joueur en fin de partie semble être la solution la plus utilisée aujourd’hui. Face au signalement, on tombe parfois un peu dans un système de loterie. Si les moyens pour sanctionner les comportements toxiques sont de plus en plus précis, ils ne sont pas pour autant infaillibles : ”Généralement, j’ai espoir que le comportement du joueur reçoive assez de preuves pour être sanctionné” explique Amalie.

Forcément, quand on parle de toxicité et de harcèlement, la question du sexisme arrive évidemment sur la table. La plupart des clips Twitch qui ont circulé sur Twitter montrent les expériences de streameuses harcelées en jeu. C’est notamment ce qui m’a conduit à discuter avec Amalie sur ce sujet :

“Je sais que beaucoup de filles sont bouleversées par la toxicité dans certains jeux. C’est très difficile de vivre avec ça, surtout quand on se sent ciblée. Généralement, je conseille de persévérer, ne pas s’arrêter de jouer. Je sais qu’il y a beaucoup de femmes talentueuses qui ont maintenant peur de jouer à cause du harcèlement constant - mais malheureusement, ce n’est pas réservé uniquement aux femmes. Je sais que ça parait être ainsi car les harceleurs pointent du doigt le fait d’être une femme comme justification - mais les gens toxiques trouveront toujours une raison de harceler n’importe qui”.

De par sa carrière et sa force, Proxyfox inspire de nombreux joueurs et joueuses : elle est consciente de la responsabilité qu’elle a, en tant que créateur de contenu, de donner l’exemple et, peut-être, d'aider à changer les choses : ”J’ai la peau plus dure qu’avant et j’espère pouvoir montrer que les choses s’améliorent. Si on ne répond pas aux gens toxiques en jeu, beaucoup d’entre eux finissent par lâcher l’affaire, car ce que beaucoup cherchent, c’est vous briser mentalement”.

L’espoir ici, c’est qu’à terme les jeux en ligne deviennent un environnement sain pour TOUT LE MONDE. "Utopique", sûrement, me diront la plupart des gens, car certaines habitudes sont ancrées et qu’Internet a ses raisons que la raison ignore. Beaucoup de joueurs sont impunis, beaucoup tirent profit du désintérêt de certains éditeurs sur la question de la toxicité : ”Encore une fois, mettre en lumière ces comportements peut aider à les gérer à terme” finit Amalie. Il dépend de la responsabilité de chacun de faire bouger les choses et de faire prendre conscience aux éditeurs l’importance de sanctionner les gens qui se conduisent mal.

La sortie de Valorant le 2 juin a été accompagnée d'une charte de la communauté ptrésentée par Riot Games. Ellle y décrit les bons comportements à adopter et les differentes sanctions en cas de non respect de la communauté.

Sur une note d’espoir, elle explique que le plus important “c’est de ne pas se laisser atteindre. Jouer à un jeu doit rester fun, pour tous. Si vous avez une mauvaise expérience, n’oubliez surtout pas de la signaler pour les autres joueurs. Après tout,il ne faut pas oublier que derrière les mauvaises parties, il y a toutes les bonnes expériences que jouer en ligne peut procurer”.

Je ne vous pose pas souvent la question, mais avez-vous déjà pensé à des moyens pour lutter contre la toxicité ? En attendant qu’on trouve une solution tous ensemble, je vous dis GL et surtout HF dans vos parties !

esport-lol

LoL : À la rencontre de Hyunseon “Hajinsun” Park par Laure "Bulii" Valée

La saison compétitive de League of Legends est déjà bien entamée et beaucoup de nouveautés sont apparues depuis le début de saison. Cependant, du côté de la Corée, une figure bien connue de l’esport français est rentrée chez elle, à la recherche d’une nouvelle aventure.

2
Arnyl S il y a 4 mois

Un vrai article de fond bien écrit sur millenium? C'est fin des temps ? Heureusement il y a encore les guides tellement "copiés collés" que même les noms des persos sont faux et les infos qui ont une semaine de retard.<br /> <br /> Mais merci Bulli cet article était passionnant.

Natalya il y a 4 mois

Le problème c'est surtout de définir ce qu'est réellement de la toxicité. Si certains critères sont évidents (feeding intentionnel etc..) certains point sont beaucoup plus discutable et, pour prendre l'exemple de LoL, on arrive à un point ou le simple fait de n'être pas d'accord avec un autre joueur où de dire certaines choses sans 1500 formules de politesse passe pour de la toxicité.<br /> <br /> On tombe dans une psychose avec un "chantage au report" assez similaire à l'IRL avec l'utilisation abusive du mot "choqué" à toute les sauces qui en draine toute son essence et n'a plus aucune valeur. Aujourd'hui, certaines personnes s'auto érigent en héraut défenseur de la sacro-sainte "attitude positive" et ainsi, utilisent le terme toxic comme argument d'autorité pour faire taire son opposant quel que soit la teneur et le contenant du message.<br /> <br /> Finalement c'est un sujet beaucoup moins manichéen qu'il n'y parait et extrêmement lié au seuil de tolérance des gens comme indiqué ici. J'ai peur que cette course effrénée à la suppression de la "toxicité" nous donne des environnements insipide, avec plus aucune interaction, voir comme sur HoTs une suppression pure et simple du chat /all. Pourtant mes parties les plus mémorables sont celles avec un langage très fleuris sur le chat entre les deux équipes se soldant soit par une défaite soit par une victoire mais laissant un souvenir impérissable. <br /> <br /> Je pourrais continuer et faire un parallèle avec la bien-pensance que twitch essaie d'imposer où des lois horribles comme la loi Avia et ses dérivés comme l'équivalence allemande mais je pense que vous avez compris l'idée.

L'actu

En Continu

14:39 Le top des Hack'n slash mis à jour pour s'occuper durant le confinement
14:15 Ruined King : Les passages aux consoles next-gen seront gratuits pour les possesseurs du jeu
13:50 Star Citizen : Mise à jour hebdo de la Roadmap - 30 octobre 2020
13:46 Le GrandMaster et double champion français xBlyzes rejoint l'équipe GriziEsport sur Hearthstone !
13:26 Riot Forge annonce Ruined King, son premier RPG tour par tour dans l'univers de Runeterra
13:24 Le monde a découvert le nouveau trailer de Ruined King pendant la finale des Worlds LoL 2020
13:20 Le RPG de Riot Forge, Ruined King : A League of Legends Story, prévu début 2021
13:04 Certains jeux PS4 d'Ubisoft ne seront pas compatibles sur PS5
13:03 WoW : Le 16è anniversaire de World of Warcraft débutera exceptionnellement ce dimanche 1er novembre
12:09 Diablo 4 : David Kim quitte l'équipe et rejoint celle de WoW

Articles

recommandés

MGG Weekly #3 - La revue de presse de la semaine par Review
Mise à jour 1.1 de Genshin Impact : les dernières informations confirmées par le livestream chinois
World of Warcraft : Shadowlands sortira le 24 novembre 2020 !

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Le top des Hack'n slash mis à jour pour s'occuper durant le confinement
Codes de triche de GTA V pour tous les supports