Worlds LoL 2018 : infos, résultats, équipes, cashprize
Worlds 2018 : Preview de la demi-finale entre Fnatic et Cloud9
1

Certains en ont rêvé, d'autres se souviennent de la toute première coupe du monde, mais ce qui est certain, c'est que la demi-finale entre Fnatic et Cloud9 risque de faire couler beaucoup d'encre. EU contre NA dans l'avant dernière étape de la coupe du monde, une finale avant l'heure.

Worlds 2018 : Preview de la demi-finale entre Fnatic et Cloud9

Après des quarts de finale historiques où 3 des 4 premiers de la phase de groupes se sont faits éliminer, il est temps de faire place aux demi-finales. C'est à Gwangju que les équipes du dernier carré s'affronteront afin de nous donner le nom des finalistes. Le duel qui fait le plus parler de lui est sans aucun doute celui qui opposera Fnatic à Cloud9. EU contre NA, le duel de rêve et ce, dans les derniers matchs de la plus prestigieuse compétition de League of Legends. Nul doute que les clash vont voler durant la semaine et que les réseaux sociaux s'empliront de discussions houleuses entre les supporters des deux côtés de l'Atlantique.

Mais gardons la tête froide et observons de plus prêt ce duel épique dans une de nos traditionnelles previews.

Un rendez-vous avec l'histoire

7 ans, c'est le nombre d'année qui nous sépare de la dernière demi-finale de coupe du monde entre Europe et Amérique du Nord ! En effet, c'est lors de la saison 1 que l'on avait vu une confrontation EU contre NA à ce stade de la compétition, avec les matchs de la Team aAa contre Epik Games et Fnatic contre TSM. C'était également la dernière fois qu'une équipe américaine atteignait une demi-finale des Worlds...

C'est aussi la première fois depuis autant d'années qu'il n'y a pas d'équipe coréenne en demi-finale et qu'on est certain d'avoir une équipe de l'Ouest en finale. La place est donc à l'inédit et à la surprise. Le seul joueur qui était là en 2011 c'est sOAZ, qui jouait alors pour Team aAa et qui s'est incliné en finale contre son équipe actuelle. Le toplaner de Fnatic aura donc à coeur d'être le premier européen à atteindre deux fois la finale et le premier Français à soulever le trophée. En tant que dernière équipe championne de sa région encore en lice, Fnatic fait clairement figure de favori dans la course au titre, particulièrement après avoir battu 2 fois IG en phase de groupes.

Mais Cloud9 n'en n'est pas à un exploit prêt, l'équipe américaine a réalisé une saison extraordinaire pour en arriver jusque-là. Neuvième du classement des NA LCS il y a quelques mois à peine, ils ont sur faire parler leur talent et se qualifier pour la coupe du monde en battant TSM lors du Regional Qualifier. À deux doigts de sortir en Play-In par les Gambit, ils ont ensuité été placés dans le groupe de la mort aux côtés des favoris du tournois (RNG) et des champions du monde en titre (Gen G). Défiant tous les pronostics, C9 réalise l'impossible et remporte tous ses matchs lors de la deuxième journée de la phase de groupes, se propulsant dès lors en quart de finale ou ils ont écrasé les coréens d'Afreeca Freecs sur un 3-0 historique.

Le point commun entre ces deux équipes ? Un effectif composé uniquement de joueurs occidentaux (dont 2 danois de chaque côté), mêlant expérience et jeunesse. Côté Fnatic, on retrouve les vétérans sOAZ, Rekkles et Hyllissang, accompagné par les jeunes Broxah, Caps et Bwipo. Pour Cloud9, c'est Sneaky, Svenskeren et Jensen qui montre l'exemple à Licorice, Zayzal et Blaber.

Svenskeren, un des 4 Danois de cette confrontation - League of Legends
Svenskeren, un des 4 Danois de cette confrontation

Un combat d'inventivité

Chacune des deux équipes à fait preuve de beaucoup d'imagination dans ses drafts depuis le début de la saison. C'est d'ailleurs sans aucun doute ce qui les a amené si loin dans la compétition, face à des équipes au jeu plus prévisible. Plus qu'un combat entre joueur, c'est une bataille stratégique qui opposera les deux effectifs. Beaucoup des matchs se décideront probablement durant la phase de picks & bans. Le duel clé de cette confrontation sera donc celui des coachs : Dylan Falco contre Reapered.

Avant dêtre chez Fnatic, Dylan Falco a été coach assistant et coach principal de nombreuses équipes américaines, dont Team SoloMid et Immortals. Il a ensuite rejoint les champions d'Europe en 2016, prenant la suite du célèbre Deilor qui avait tant fait parlé de lui.

Si le Canadien Dylan Falco n'est pas passé par la case joueurs, Reapered, lui, a fait une carrière intéressante en Corée du Sud, en passant même une demi-saison chez SK Telecom T1. En tant que coach, ce dernier a fait ses armes chez EDward Gaming en 2015-2016 avnt de rejoindre Cloud9. Il faisait donc partie du staff de EDG quand ses derniers ont perdu 3-0 contre Fnatic en 2015, une revanche à prendre ?

Derrière chacun de ses coachs se cache un staff extrèmement compétent, qui travaille sûrement très dur cette semaine pour préparer la stratégie la plus stressante de leur carrière. Fnatic peut compter sur le plus titré des managers européens, YoungBuck, tandis que C9 compte dans ses rangs Rapidstar, l'assistant coach qui est lui aussi passé par SK Telecom T1 durant sa carrière de joueur.

Les champions déterminants des drafts de ce dimanche seront nombreux et certains seront probablement très disputés. Svenskeren et Broxah ont le même plaisir à jouer des champions agressifs et early dans la jungle et ils ont montré combien ce rôle était déterminant. Du côté de la botlane, Sneaky et Rekkles se disputeront probablement Sivir, qu'ils affectionnent tous les deux et qui colle parfaitement avec le style de jeu de ces deux équipes. Enfin, il faudra garder un oeil attentif sur la toplane et la midlane où les deux effectifs peuvent jouer leur va-tout.

En effet, les deux formations comptent beaucoup sur leur midlaner pour dominer l'adversaire. Toutes deux amatrices de teamfights, chaque joueur devra prendre ses responsabilités. Licorice tentera sûrement d'agresser son opposant direct, si c'est Bwipo il lui rendra coup pour coup, si c'est sOAZ il risque fort d'anihiler le combat et résistera, seul et isolé, comme toujours. Fnatic est sans doute celle des deux formations qui est la plus à même de carry depuis différentes positions, ils l'ont prouvé durant les quarts où Caps n'était pas à son top niveau.

Va-t-on laisser Jensen jouer Zilean, Licorice jouer Singed, Rekkles jouer Tristana ou encore Bwipo sur Ornn ? Ces champions et bien d'autres, plus méta, devraient faire leur apparition durant les drafts, sans doute dans les bans... Les enjeux sont grands et Dylan et Reapered devront placer leurs joueurs dans une position confortable pour pouvoir faire ce qu'ils font de mieux depuis le début de la compétition : nous impressionner !

La stratégie de Fnatic passera sans aucun doute par Broxah - League of Legends
La stratégie de Fnatic passera sans aucun doute par Broxah

Fnatic candidat au titre ?

Petit à petit, on arrive au bout de cette surprenante édition 2018 de la coupe du monde. Si les 4 équipes restantes semblent être dans une excellente forme, il nous faut tout de même faire notre pronostic. Même si Cloud9 peut suprendre n'importe quelle équipe, il semble difficile d'en faire les favoris de cette confrontation. Fnatic est plus habitué aux Bo5 tendus et semble plus à même de contourner les stratégies innovantes des américains. Afreeca Freecs n'avait pas le niveau et jouait de manière très prévisible. Les champions d'Europe, eux, impressionnent et semblent capable de gagner de multiples manières. Cela n'en reste pas moins un duel serré et extrêmement tendu.

Notre pronostique : 3-1 pour Fnatic ! #EU>NA #EUPHORIA

Worlds 2018 : Preview de la demi-finale entre G2 et Invictus Gaming

C'est une place en finale qui se joue ce samedi. L'Europe affronte l'Asie pour peut-être créer un tournant dans le jeu des pouvoirs entre régions. L'Europe peut-elle redevenir la meilleure région au monde ?

Voir la suite
1
Nolyurn il y a 2 ans

Je souhaite la victoire Fnatic mais il ne faudra clairement pas sous estimer les C9 dans les skills match up top et mid.<br /> <br /> De plus le style clean de Rekless en draft et teamfight va devoir se frotter à un Sneaky capable d'être propre mais de faire preuve de plus d'explosivité.<br /> <br /> Le récent Broxah face au vétéran Svenskeren, pour moi si Broxah est en grande forme il pourra rendre coup pour coup aux agressions de Svenskeren, le pick Lee sera disputé.<br /> <br /> Je pense que Jensen est le joueur capable de ne pas faire de pas de travers sur les roam d'Hyllissang. Attention au Alistar de Zayzal.<br /> <br /> Tout va se jouer sur les drafts, un exercice ou Cloud 9 est très bon.<br /> <br /> Pour moi les 2 équipes ont autant de chance de gagner.

L'actu

En Continu

10:42 LoL : Ultimate Spellbook, le nouveau mode de jeu arrive sur le PBE !
23:33 LFL 2021 : Tout savoir sur GamersOrigin
22:41 LFL 2021 — Tout savoir sur la Team BDS
22:38 LFL 2021 : Tout savoir sur MCES
22:37 LFL Summer 2021 : Tout savoir sur GameWard
22:35 LoL LEC Summer Split 2021 : Vetheo était en grande forme avec deux quadrakills !
17:31 Une vidéo inédite de la série animée de Riot Games, Arcane
14:00 Pretty, ancien joueur Millenium va découvrir les LCS
12:40 Un artiste créé un skin Morgana des Arcanes, et le résultat est bluffant
12:19 LCK Spring Split 2021 : cvMax perd pour son retour

Articles

recommandés

Patch note 11.12 : Le nouveau Mundo débarque dans la faille
LFL 2021 : la Karmine seule en tête
FNC aux Worlds ? G2 champions, Selfmade en roue libre... Un Summer Split et 10 questions en LEC

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Lee Sin Jungle en S11
Guide pour jouer Ezreal ADC en saison 11