Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2018 : infos, résultats, équipes, cashprize /

Worlds LoL 2018 : preview du groupe B, RNG, Gen.G, Cloud 9 & Vitality

Worlds LoL 2018 : infos, résultats, équipes, cashprize
Worlds LoL 2018 : preview du groupe B, RNG, Gen.G, Cloud 9 & Vitality
0

Les Play In sont finis et la phase de groupe de la coupe du monde 2018 approche à grand pas. Observons de plus près les quatre équipes qui composent ce groupe B : RNG, Gen.G, Cloud 9 et Vitality.

Worlds LoL 2018 : preview du groupe B, RNG, Gen.G, Cloud 9 & Vitality

Chaque année aux Worlds un groupe est déterminé comme étant le « Groupe of Death » c'est-à-dire le groupe le plus compétitif. Pour cette édition le groupe B est définitivement le plus ardu, avec Royal Never Give up et Gen-G (anciennement Samsung Galaxy) qui se retrouvent pour la troisième fois dans le même groupe.

Il faut noter qu'aucune équipe n'a jamais réussi à se qualifier pour les quarts de finale contre ces deux titans. Cette année c'est à Vitality et Cloud 9 que reviennent la lourde tâche de faire tomber deux des meilleures équipes présentes aux Worlds.

Royal Never Give Up, les favoris

Après avoir été historiquement les éternels seconds, cette année la fortune sourit enfin aux joueurs de RNG qui ont remportés l'intégralité des tournois auxquels ils ont participés. Spring Split, MSI, Rift Rivals, Summer Split, il ne manque que la coupe du monde pour venir compléter la collection deRNG.

Si la star de l'équipe est bien Uzi que beaucoup considèrent comme le meilleur ADC du monde, le reste de son équipe n'est pas à sous-estimer. Entre la synergie du Support Ming avec son ADC et les bonnes performances du midlaner Xiaohu l'équipe possède de gros atouts pour remporter la compétition. Mais la vraie force de RNG réside dans leur capacité à pouvoir complètement changer leur façon de jouer en fonction de leurs junglers :

D'un côté la folie et les mécaniques incroyables de Mlxg peuvent leur permettre d'être imprévisibles, au risque de se mettre dans des situations périlleuses. De l'autre, Karsa leur apporte une vision de jeu nettement supérieure, leur permettant de jouer plus intelligemment contre des équipes plus prudentes.

Si les RNG semblent imprenables, ils ont montré des signes de faiblesse contreInvictus Gaming lors de la finale du Summer Split des LPL. Leur stratégie n'est pas toujours parfaite, et les RNG peuvent manquer de respect envers leurs adversaires lorsqu'ils sont en avance. Si les joueurs font parfois des erreurs, ils les compensent avec leur incroyable gestion des teamfights. Mais si une équipe arrive à trouver un avantage en début de partie, elle peut déstabiliser les champions chinois et leur voler une victoire.

Uzi vient chercher son premier titre de champion du monde - League of Legends
Uzi vient chercher son premier titre de champion du monde

Gen-G, colosse aux pieds d'argile

Si le nom Gen.G ne vous dit rien, peut être que Samsung Galaxy, lui, vous rappellera quelque chose. À part le nom, rien n'a changé pour cette équipe qui vient défendre à nouveau son titre de champion du monde. Après une saison décevante signée par une cinquième place au Spring et au Summer Split, l'histoire se répète pour Gen.G. Comme en 2017, ils se qualifient à travers le gauntlet en éliminant cette fois-ci SKT, les très prometteurs Griffin (dont l’absence aux Worlds est regrettable), et finalement les Kingzone DragonX.

Gen.G est une équipe remplie de vétérans comme Cuvee, Crown et la star de l'hymne des Worlds « Rise » leur jungler Ambition. Ajoutez à cela une bot-lane très solide avec Ruler qui a été impressionnant lors du gauntlet, et vous obtenez une équipe qui arrive avec le vent en poupe après avoir éliminé d'excellentes équipes coréennes.

Gen.G est une équipe qui aime jouer de manière classique sur League of Legends, ils se basent énormément sur la macro et les rotations pour prendre l'avantage. Avec Gen.G pas de surprises, ils joueront dans la méta, et viendront chercher les teamfights lorsqu'ils se sentent assez puissants. Les anciens champions du monde jouent standard et suivent les règles du jeux à la lettre, avec des joueurs ayant nettement le niveau pour abattre n'importe quelle équipe. Cependant si un adversaire change les règles du jeu, Gen.G peut avoir du mal à s'adapter en vol, les Bo1 sont donc leur pire ennemi. Ce qui offre une lueur d’espoir aux deux équipes coincées entre ces deux géants de l'esport.

Ambition et sa figurine, le vétéran de Gen-G vient défendre son titre de champion du monde - League of Legends
Ambition et sa figurine, le vétéran de Gen-G vient défendre son titre de champion du monde

Team Vitality, David contre Goliath

Après un début de Summer Split peu concluant, l'arrivée de Kikis en jungle dans l'équipe a redonné un coup de fouet à Vitality, leur permettant d’obtenir une troisième place à la fin du split. La victoire de Fnatic a permis à Yamatocannon et son équipe de décrocher la deuxième place aux points se qualifiant ainsi pour les Championnats du Monde.

Pour leur première apparition aux Worlds, l'équipe a du souci à se faire mais elle ne manque pas pour autant de talents avec Jiizuke qui peut sortir d'excellentes performances en midlane, contre Crown et Xiaohu qui sont de bons midlaners, mais pas les plus dangereux de la compétition.

Kikis est aussi le plus grand atout de Vitality, sa vision de jeu intelligente, et sa capacité à choisir des junglers inattendus (Twisted Fate, Udyr, Shaco) en font un joueur remarquable. Bien qu'il se soit calmé depuis ses jours au sein d'Unicorns of Love, son équipe aura besoin de créer la surprise s'ils veulent faire tomber les géants qui leur barrent la route. Malheureusement le problème majeur de Vitality se trouve sur la voie du bas, comment Attila et Jactroll vont survivre face à deux des meilleures botlane de cette compétition Uzi et Ming, ainsi que Ruler et Core JJ ?

Team Vitality est dans une situation périlleuse, mais cette jeune équipe n'a rien à perdre et elle a prouvé qu'elle avait de l'audace. Si Vitality arrive avec un arsenal de stratégies plus folles les unes que les autres ils sont capables de voler une game à Gen.G ou bien RNG.

Pour résumer, Vitality, oubliez que vous n'avez aucune chance et foncez.

Vitality doit compter sur l'audace de son jungler Kikis - League of Legends
Vitality doit compter sur l'audace de son jungler Kikis

Cloud 9, L'élément de surprise

Doit-on encore présenter Cloud 9 ? C'est leur sixième participation aux Worlds, et aussi la seule équipe américaine à sortir régulièrement de la phase de groupes. Cloud 9 est connue pour ses multiples parcours miracles, qualifiée par le gauntlet en tant que troisième place plusieurs années consécutives, cette année ne fait pas exception. Personne n'attend une performance des Cloud 9 et pourtant, ils sont à chaque fois le dernier espoir des LCS NA aux Worlds.

Cette saison, l'équipe a néanmoins changé de nombreuses fois sa composition allant même jusqu'à mettre sur le banc de touche leurs joueurs stars Jensen et Sneaky, créant la surprise et l'indignation de certains fans. Mais sur le long terme, cette stratégie leur a permis de former une équipe plus cohérente et plus soudée, tout en permettant à Blaber, leur Jungler/rookie prometteur de gagner en expérience.

Cependant la performance peu convaincante de Cloud 9 contreGambit Esports en finale des play-in a de quoi effrayer les fans de l'équipe, heureusement que Sneaky était là pour les sauver.

Tout cela est de mauvaise augure pour cette phase de groupes, maisCloud 9 a déjà créé la surprise dans d'autres groupes auparavant pourquoi cette année serait-elle différente ? La magie de Cloud 9 sera-t-elle plus forte que la logique ?

Cloud 9 entame ces phases de pool avec beaucoup de questions auxquelles ils devront répondre, et si sortir du groupe semble très peu probable, il reste toujours la rivalité EU vs NA à satisfaire.

Sixième participation aux Worlds d'affilé pour Sneaky, un record inégalé - League of Legends
Sixième participation aux Worlds d'affilé pour Sneaky, un record inégalé

Le groupe B semble clairement être découpé en deux parties, les favoris RNG et Gen.G contre les équipes les plus volatiles du tournoi Cloud 9 et Vitality, en tout cas si les résultats semblent connus d'avance, legroupe B nous réserve sûrement beaucoup de surprises et de très beaux matchs.

esport-lol

Worlds LoL 2018 : IG Champion du Monde ! 3-0 vs Fnatic

Fin du rêve, Fnatic s'écroule en finale contre iG, surclassés par des adversaires vraisemblablement trop fort pour eux...

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

10:42 LoL : Ultimate Spellbook, le nouveau mode de jeu arrive sur le PBE !
23:33 LFL 2021 : Tout savoir sur GamersOrigin
22:41 LFL 2021 — Tout savoir sur la Team BDS
22:38 LFL 2021 : Tout savoir sur MCES
22:37 LFL Summer 2021 : Tout savoir sur GameWard
22:35 LoL LEC Summer Split 2021 : Vetheo était en grande forme avec deux quadrakills !
17:31 Une vidéo inédite de la série animée de Riot Games, Arcane
14:00 Pretty, ancien joueur Millenium va découvrir les LCS
12:40 Un artiste créé un skin Morgana des Arcanes, et le résultat est bluffant
12:19 LCK Spring Split 2021 : cvMax perd pour son retour

Articles

recommandés

Patch note 11.12 : Le nouveau Mundo débarque dans la faille
LFL 2021 : la Karmine seule en tête
FNC aux Worlds ? G2 champions, Selfmade en roue libre... Un Summer Split et 10 questions en LEC

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Lee Sin Jungle en S11
Guide pour jouer Ezreal ADC en saison 11