Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

MSI, Mid Season Invitational LoL : Résumé de la phase de groupe

MSI, Mid Season Invitational LoL : Résumé de la phase de groupe
Jour 5 : Fnatic, au bout du suspense
  • Jour 4 : Fnatic fait chuter Flash Wolves
  • Jour 3 : Flash Wolves au sommet
  • Jour 2 : Fnatic, la reconquête
  • Jour 1 : KingZone imprenable, Fnatic doute déjà
0

Forcés dans un ultime tie-break contre Team Liquid, Fnatic l'emporte sur le fil dans cette dernière journée de la phase de groupe du MSI 2018, et valide son billet pour les finales à Paris. Les européens rencontreront RNG en demi-finale, tandis que les Flash Wolves héritent de KingZone DragonX.

MSI, Mid Season Invitational LoL : Résumé de la phase de groupe

Le dernier jour de cette phase de groupe du Mid Season Invitational 2018 a plongé l'Europe dans l'angoisse après la déroute défendue de Fnatic face à ses adversaires du jour. Deux échecs consécutifs ont privé les champions d'Europe de la maîtrise de leur destin dans ce dénouement, avant de les propulser au cœur d'un tie-break poignant face aux NA. La victoire finale des européens sauve les espoirs de tout un continent, et résonne comme l'épilogue d'une compétition manquée pour des Liquid, rompus aux défaites dans ce MSI.

Plus tôt dans la journée, les RNG ont assis leur domination dans ces poules. Auteurs de trois victoires éclair aujourd'hui, les chinois sont les grands gagnants de cette série et font désormais planer une terrible menace dans cette fin de compétition.

Le jour le plus long pour Fnatic

Engagés dans un dernier bras de fer avec Team Liquid dans ce Jour 5, Fnatic disposait d'une longueur d'avance sur son concurrent, pour arracher une quatrième place synonyme de qualification.

Opposés aux KingZone, les champions d'Europe mettent la main sur l'excellent Yasuo de Caps avant de prendre une surprenante Sejuani support pour Hylissang.

Double kill pour Caps, remarquable sur son Yasuo dans ce tournoi

Dynamiques en early game, les Fnatic se sont progressivement heurtés à la dureté d'une composition KingZone, qui a donné beaucoup de poids au combo Camille/Galio sur cette partie. Une force d'engage qui viendra à bout d'une équipe européenne en manque d'inspiration dans ses décisions, et finalement largement outscale par la Kai'Sa de PraY.

Le rouleau compresseur KingZone s'est tranquillement mis en marche contre FNC

Les champions de la LCK prennent à l'issue de ce match leur revanche contre Fnatic. L'attribution d'un carry sur la toplane pour Khan semble définitivement élever le niveau des coréens, tout comme les prestations rassurantes de Cuzz, qui au travers de sa très bonne entente avec son midlaner, a rapidement su faire oublier son statut de remplaçant.

Brutalisés plus tard par Flash Wolves, KingZone n'est plus parvenu à enchainer deux victoires en une journée depuis le Jour 1. Des résultats décevants pour une équipe en difficulté dans sa stratégie et dans ses drafts, priée par les observateurs de s'orienter vers un jeu plus direct. Avec six victoires pour quatre défaites, KZ troque son statut de favori pour une pénible troisième place dans ce Groupe Stage.

Pari réussi pour le Gangplank de Khan, solide en teamfight contre FNC - League of Legends
Pari réussi pour le Gangplank de Khan, solide en teamfight contre FNC

Déstabilisés mais loin d'être abattus, les Fnatic assistent le cœur serré au premier rebondissement de cette dernière journée. Team Liquid l'emporte sur des Flash Wolves encore sonnés de leurs mauvaises performances de la veille.

Sur sa première Kai'Sa en compétitif, Doublelift a littéralement renversé des taïwanais, qui ont une fois de plus manqué de discernement en teamfight, surpris par le Malzahar de Pobelter.

Team Liquid a livré sa meilleure game de la compétition contre les FW

D'une solidarité exemplaire, TL parvient à achever les champions de la LMS sur un exploit admirable de leur carry-ad, et rattrapent Fnatic au classemnt sur cette victoire méritée.

En interview d'après-match, Olleh, ciblé par les critiques dans ce tournoi, admettera qu'il ne tient qu'à lui de mettre son carry-ad dans les bonnes dispositions. C'est chose faite sur ce match.

Pentakill non officiel pour Doublelift avec Kai'Sa contre FW

Les rencontres s'enchaînent. Fnatic n'a pas le droit à l'erreur contre EVOS Esports s'ils veulent garder leur destin entre leurs mains. Inexplicablement, la formation vietnamienne, qui culmine alors à huit défaites pour une victoire dans ce Groupe Stage, dispose des champions des LCS EU au terme d'un match sérieux. La Cassiopeia de Warzone et le Skarner de YiJin ont tourmentés des Fnatic brouillons, que l'on imagine sous pression dans cette rencontre.

Caps s'est montré en manque de réussite sur sa midlane contre EVOS

Les performances de la botlane FNC, et notamment de Rekkles sur cette rencontre, soulèvent beaucoup d'interrogations. Attendu à son plus haut niveau lors de ce MSI, le carry-ad suédois ne donne toujours pas satisafaction dans sa capacité à peser en teamfight. Prisonnier d'un champion pool limité, le joueur FNC se retrouve souvent en situation de détresse dès la draft, où il est directement impacté par les bans des adversaires. Une priorité au bot qui semble être le point faible des Fnatic depuis le début de la compétition, et qui devient une évidence dans des match-ups défavorables pour un Rekkles retranché sur sa Sivir.

La botlane FNC absente des débats contre EVOS
Slay a fait basculer la rencontre à son avantage avec son Ezreal - League of Legends
Slay a fait basculer la rencontre à son avantage avec son Ezreal

Embarqués dans une situation critique, FNC pourra heureusement compter sur la victoire nette des RNG sur Team Liquid. Un nouveau succès signé Uzi, avec le soutien d'un Mlxg décisif, lorsqu'il décide de flash-in sauvagement le Kog'Maw de Doublelift en plein teamfight.

Arrivés en bout de course avec quatre victoires et six défaites dans cette phase de groupe, Fnatic et Team Liquid se départageront sur un tie-break, classique parmi les classiques des rencontres au sommet entre EU et NA.

Incroyable prise de risque de la part d'Mlxg pour aller chercher Doublelift dans la backlane

Team Liquid n'a jamais vraiment pu s'opposer à la détermination des Européens, guidés par un Caps extraordianaire avec sa Taliyah. Touchant tous ses skillshots, le joueur Danois s'impose comme le grand artisan de cette victoire, et des performances globales de son équipe sur ce MSI. Rekkles remonte également la pente avec une prestation convaincante sur Xayah, remportant la pression de lane au bot contre Doublelift.

La qualification des FNC pour les phases finales au Zénith de Paris à partir du 18 mai prochain reste relativement modeste. Beaucoup d'erreurs et d'insuffisances devront être corigées en l'espace de quelques jours. L'impatience de Bwipo sur la toplane ou l'inertie persistante au bot sont des pistes à travailler pour Fnatic. L'équipe pourra néanmoins s'appuyer sur la solidité de son duo mid-jungle, qui fait la fierté de toute une région.

Fnatic sera à Paris pour les finales !
Caps est incontstablement le leader des Fnatic dans ce MSI - League of Legends
Caps est incontstablement le leader des Fnatic dans ce MSI
Nous étions trop lents à nous adapter et nous nous sommes retrouvés dans le dur dès le début du tournoi. Nous avons appris, mais ce n'était pas suffisant. Victoire au mérite pour Fnatic, je leur souhaite bonne chance en demi-finale !
Je m'excuse sincèrement auprès de tous les fans.
Xmithie, jungler des TL à propos de l'élimination de Team Liquid du MSI 2018 (Source)

RNG, forme finale

Les champions de Chine ont livré des matchs de très haute qualité dans ce Jour 5 du Groupe Stage. Uzi n'a pas de rival sur ce MSI et il le prouve encore aujourd'hui après avoir malmené les Flash Wolves, dans un tie-break pour la première place.

Installé sur un Ezreal, le carry-ad star des Royal Never Give Up était pourtant hors de sa zone de confort, loin des hyper-carry qu'il manie à la perfection. Uzi et Ming parviennent à débloquer la situation botlane et un écart indécent aux golds se creuse rapidement entre les deux adc : Un outfarm de plus de 100 golds à 21 minutes de jeu, du jamais vu.

Uzi envoie un message fort depuis le début de la compétition

A ce niveau là, il s'agit d'une mise en garde simple : Qui pourra rivaliser avec RNG en format BO5 dans quelques jours ? Depuis son premier titre de champion de la LPL, Uzi a faim de victoires, et son statut de premier de la phase de groupe lui accorde le droit de choisir l'équipe qu'il compte engloutir en premier.

La réponse est limpide : Fnatic.

Rendez-vous les 18, 19 et 20 mai pour les phases finales de ce MSI 2018 en direct du Zénith de Paris.

0

L'actu

En Continu

18:00 [LIVE] LFL 2021 Division 2 : Semaine 6 Jour 2
14:18 LFL 2021 : Tout savoir sur LDLC OL
14:13 LFL 2021 — Tout savoir sur la Team BDS
14:11 LFL 2021 : Tout savoir sur Vitality.Bee
14:09 LFL 2021 : Tout savoir sur Solary
14:07 LFL 2021 : Tout savoir sur Misfits Premier
14:04 LFL 2021 : Tout savoir sur MCES
14:01 LFL 2021 : Tout savoir sur Karmine Corp
13:58 LFL 2021 : Tout savoir sur Izi Dream
13:56 LFL 2021 : Tout savoir sur GameWard

Articles

recommandés

LoL — Patch note 11.4 : Des nerfs pour Samira & Kai'Sa
League of Legends : les derniers champions manquent-ils d'inspiration ?
LoL LEC Spring Split 2021 : G2 Esports prend sa revanche sur Fnatic

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Xayah ADC en S11
Guide pour Elise jungle en S11