Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Overwatch /

2016, le renouveau du genre FPS ?

2016, le renouveau du genre FPS ?
0

Blizzard, Gearbox mais aussi Hi-rez se lancent dans le milieu du FPS sous un nouvel angle. Découvrez comment dans cet article.

2016, le renouveau du genre FPS ?

 

Petit rappel historique.

Les deux premiers FPS, ou jeux de tir à la première personne, sont sortis en 1974 mais c'est le premier opus de la série Doom, en 1993, qui a réellement fait connaître et apprécier le genre au public. La suite de l'aventure FPS est ponctuée de hits tel que Golden Eye 007, Half-Life, les séries Quake et Unreal Tournament. Enfin, récemment la série des Halo et Counter Strike a achevé de faire découvrir le genre au grand public.

Ces jeux, qui ont bercés nos enfances, nous plaçaient derrière notre équipement, manette ou souris/clavier à la main à la recherche de la meilleure arme disponible sur la carte. Pas de compétences de déplacements supplémentaires, pas de furtivité, pas de défenseur/assassin/flanqueur, juste nous : notre visée et nos aptitudes face à l'adversaire.

C'est sur ces innovations que la nouvelle vague de fps à venir surfe. Plus question pour chacun d'être le même soldat ou d'avoir une simple customisation d'armure ou d'apparence; en effet, vous choisissez maintenant un avatar avec son histoire, son charisme, ses forces et ses faiblesses.

Ce choix de personnages suppose donc un cheptel de personnages variés et sur ce point seul Paladins est un peu en retrait avec ses 15 personnages jouables (Closed Beta patch 26) contre plus de 20 pour ses deux compères.

Du C(h)aractère !


Paladins est encore une fois un peu en deçà quand est mis en balance avec ses concurrents la profondeur du jeu accompagnant les personnages. Certains manquent sans doute de charisme, que donne l’accentuation d'un graphisme enfantin peut être pas assez travaillé. Cependant il est bon de rappeler que le jeu est en Bêta fermé, et que l'équipe d'Hi-rez sait ce qu'elle fait.

Paladins, Cassie

Overwatch dispose d'une histoire héritée des cendres de leur projet Titan, poussée par une équipe de développeurs ayant pour projet de créer une série de court métrages et de bandes-dessinées. Jeff Kaplan, un des principaux designers d'Overwatch, et son équipe ont pour but d'étendre la profondeur du jeu via ce moyen, sans pour autant exclure de mode solo même si rien n'a été annoncé.

Battleborn, développé par Gearbox les créateurs des Borderlands, propose une patte graphique cartoon et bien sûr l'humour "badass" par des dialogues léchés et bien sentis dans son mode histoire, donnant ainsi son identité au jeu.

Nous pouvons affirmer sans crainte que ces nouveaux FPS ne manquent pas de personnalité mais qu'en est-il maintenant de l'équilibrage?

Des compétences, toujours des compétences !

 

Depuis la démocratisation du genre MOBA, il est souvent recherché de qui ou de quoi les développeurs se sont inspirés pour créer leurs héros, que ce soit dans leurs apparences ou dans le kit de compétences.

Le clic gauche tir principal et le clic droit tir secondaire/viseur amélioré ont été agrémentés de compétences. Maintenant chaque personnage possède ses points de vie propres et plusieurs capacités spéciales qui ne sont pas sans rappeler les MOBA. Que vous choisissiez un nain poseur de tourelle ou une archère agile, le gameplay en sera donc totalement modifié et l'expérience de jeu aussi.

Il y a dorénavant une synergie entre personnages qui entre en compte, chacun pouvant contrer et être contré par un autre. Selon le mode de jeu choisi, il en découle une stratégie propre sur la carte et la composition d'équipe adverse, qui vient s'ajouter aux compétences des joueurs en elles-mêmes. Le spectacle est donc assuré d'un coté par les joueurs, mais de l'autre par des renversements de situation possible par des équipes moins fortes mécaniquement, mais qui vont réussir à surprendre grâce à une stratégie non anticipée et mal gérée.

Battleborn, Thorn

Si l'on aborde maintenant l'équilibrage, concernant Overwatch et Paladins, les développeurs surveillent les retours des joueurs et ajustent en conséquence leur héros au fil des patchs.
Battleborn a sorti tout récemment un nouvel héros : Alani, rappelant quelque peu un mélange entre Fizz et Nami. Cependant Gearbox semble avoir quelques soucis au niveau de son équilibrage, sortie trop forte et qui continue malgré quelques nerfs à engendrer des mécontentements sur le forum du jeu.

Du coté d'Overwatch ce sont Mc Cree et D.Va qui sont pour le moment sous le feu des projecteurs de Geoff Goodman : "[...] mais je vais tester certaines choses en interne pour voir comment ça se passe,".
La tâche reste difficile car un ajustement sur un personnage peut engendrer des up ou nerf indirects sur d'autres.
Cependant les développeurs prônent la transparence et les patch-notes sont disponibles pour chaque jeu sur leurs sites respectifs.

Du neuf avec du vieux ?

 

Phénomène de société ou non, la musique a été la première touchée par le recyclage : les reprises d'anciennes chansons, "samples" ou encore remix et mashup. Serge Gainsbourg en a été un des premiers précurseurs avec sa chanson Aux armes et caetera en 1979.

Ainsi, dans l'industrie du jeu vidéo, cela se traduit souvent par la réutilisation d'un modèle de monstre ou de pnj. Les montures de World of Warcraft par exemple utilisent ce procédé, ainsi un Seigneur Corbeau se comportera en jeu de la même façon qu'un simple raptor Troll. Cela peut d'ailleurs paraitre dommage et problématique quand une monture coutant 20€ ne propose même pas un déplacement qui lui est propre. Cela va même plus loin dans certains jeux comme Clash Royale qui reprend simplement l'univers et le bestiaire de Clash of Clans et l'adapte à un nouveau jeu.

Overwatch, Fatale et Tracer.

Chris Metzen, concepteur chez Blizzard et vice-président de la franchise Overwatch avait annoncé à la Blizzcon 2014 : "Il y a des éléments dans Overwatch qui sont dans la continuité de Titan, y compris les maps." Cependant il avait souligné que les jeux n'étaient pas du tout les mêmes.

En jeu, il semble bon de souligner que les ajouts pendant les bétas ont considérablement amélioré l'expérience du joueur. L'ajout du ladder et du système de progression a été bien accueilli par la communauté.

Partant de ce constat, il semble difficile de ne pas pointer du doigt ce recyclage fait par Blizzard. Mais personne n'ayant pu joué à Titan, développeurs mis à part, il semble exagéré de reprocher quoi que ce soit tant le jeu est abouti et le suivi des développeurs constant. Peut-être une absence de mode histoire ?

Overwatch, Torbjorn. Paladins, Barik.

Paladins, annoncé pendant la Gamescon de 2015, souffre de la comparaison avec son ainé Overwatch. Nous retrouvons en jeu des mécaniques de personnages exploitées également sur Overwatch et des modes de jeu sensiblement identiques.

Cependant le bébé d'Hi-rez offre un système de progression en jeu des personnages, fondé sur un système de cartes à activer lorsqu'un niveau est passé.
Ce système permet de pousser plus loin les choix stratégiques lors des affrontements 5c5, mais aussi d'ajouter un système de progression et de collections au jeu.

Il est sans doute trop tôt pour juger si Paladins réussira à se faire une place aux cotés d'Overwatch. Hi-Rez commence d'ores et déjà à développer les compétitions, gageons que le studio sait ce qu'il fait : Smite ayant réussi à souder une communauté grandissante.

 

 

Battleborn, sorti le 3 mai, souffre d'un début difficile : une campagne de pub très peu poussée doublée d'un accueil divergent par les critiques et la communauté. Le prix du jeu a même déjà été baissé (la bagatelle de 20 €), n'indiquant pas un très bon lancement.

Cependant il est le seul à proposer un mode histoire en coop, des dialogues et une ambiance dans la lignée des Borderlands. Il propose également des modes de jeu incluant des sbires, se rapprochant ainsi plus des MOBA avec une composante FPS.

Il met en avant un système d'expérience en jeu permettant aux joueurs de développer les personnages par une hélix, ressemblant à une structure ADN, et laissant le choix entre deux voire trois améliorations de capacités à chaque niveau.

Battleborn est donc plus orienté FPS/MOBA que Paladins et Overwatch dans son optique multijoueur. Reste à voir si par le suivi et le sérieux de Gearbox, le jeu arrivera à se faire une place et souder une communauté.

En Conclusion...

 

Nous pouvons affirmer que ces trois jeux sont plus que de simples FPS. Ils en brisent allègrement les codes et explorent dans de nouvelles directions pour offrir aux joueurs une expérience vidéo-ludique renouvelée.

Toutefois dans un univers proposant de plus en plus de jeux en mode free-to-play et ou seul Hi-rez semble en avoir pris parti pour Paladins, Blizzard seul semble avoir réussi son pari avec plus de 7 millions d'exemplaires vendus. Il reste maintenant au géant californien le soin d'encourager l'e-sport déjà engagé sur une bonne voie et de proposer du contenu de qualité à son soft.

L'avenir de Battleborn semble plus sombre quant à lui et il faut espérer que ce lancement en demi-teinte n'affecte pas le très attendu Borderlands 3.

Enfin, le studio Bethesda vient tout juste d'annoncer lors du salon de l'E3 à Los-Angeles le retour de la licence au travers d'un Quake Champions et semble s'orienter également sur un fast fps avec héros et compétences.
Affaire à suivre.

 

Natt

Pour en savoir plus sur Overwatch : personnages, cartes, guides ou encore analyses, cliquez sur le bouton ci-dessous :

0

L'actu

En Continu

16:45 Overwatch : Laboratoire - Des nerfs majeurs pour Zenyatta
19:03 Overwatch : Los Angeles Valiant bientôt rachetés par une entreprise chinoise ?
11:15 Overwatch : Défi Kanezaka, un nouveau skin unique pour Hanzo
11:32 Overwatch : Kanezaka, le berceau de naissance d'un futur héros ?
20:00 Overwatch : Le 4ème volume de la BD "London Calling" disponible dès le 13 janvier
14:40 Overwatch : Kanezaka, le nerf de Sigma et le buff de Hanzo sont passés Live
23:10 OWL : Florida Mayhem se sépare de Atwn, son concepteur graphique, accusé d'agression sexuelle
18:25 Overwatch League saison 4 : résumé de la période des transferts
11:15 Overwatch League : SparkR complète le roster des London Spitfire
16:50 Overwatch : Nouvel an lunaire, à quoi s'attendre pour l'édition 2021 ?

Articles

recommandés

Interview Alphacast : La création du Six
Overwatch League saison 4 : résumé de la période des transferts
Adyboo : "Je n'ai pas l'impression qu'il y ait de projet Paris Eternal bien fixé"

Guides

à découvrir

Guide du débutant
Bientôt la fin de Halloween
Lexique pour les débutants