Millenium / Actualités jeux vidéo / Call of Duty Advanced Warfare /

ESWC COD 2015 : une affaire de cartes

ESWC COD 2015 : une affaire de cartes
0

Six équipes sur huit ont terminé les poules avec un total de six points. Pourtant, il n'y avait bien que quatre places qualificatives pour les phases finales.

ESWC COD 2015 : une affaire de cartes

bannière eswc 2015

Lors de cette phase de poule de l'ESWC COD 2015, une rude bataille était attendue dans le groupe 2 tandis que Denial eSports et OpTic Gaming étaient destinés à dominer le groupe 1. Au final, les deux poules ont délivré un suspens total du premier au dernier round, au détriment cependant des équipes françaises. Au bout du compte, sur huit équipes, six d'entre elles ont cumulé le même total de points après leurs trois matchs.

 

groupes eswc

 

Dans le groupe 1, Denial eSports, OpTic Gaming et Barrage eSports ont tous les trois remporté deux matchs. Concernant le groupe 2, c'est Revenge Gaming, Vitality Storm et Epsilon eSports qui ont empoché les 6 points au terme de la première journée.

Avec de tels résultats, l'envie de sortir les calculatrices et de s'intéresser au détail des cartes est bien vite arrivé, mais encore fallait-il connaître les règles exactes du tournoi pour tirer au clair les différentes situations possibles.

Comme indiqué dans le règlement officiel de la compétition, en cas d'égalité aux points entre trois équipes, c'est tout d'abord le détail de victoires et de défaites entre les ex-æquo qui est pris en compte. Dans les deux groupes, les trois concurrents ont chacun gagné et perdu une partie face à leurs adversaires directs.

 

team Millenium

La remontée des Millenium face à Barrage eSports a eu une très grande incidence

 

C'est ensuite le détail de victoires et de défaites sur chaque carte qui est pris en compte, toujours sur les matchs ayant opposé les équipes concernées. Ainsi, dans le groupe 2, Revenge a remporté 5 cartes et en a concédé 3 contre Vitality et Epsilon, pour un bilan de +2. Vitality en a perdu 5 et concédé 5 pour un bilan neutre tandis qu'Epsilon n'a remporté que 3 cartes et en a concédé 5, portant son bilan à -2. C'est donc Revenge Gaming qui s'est classé premier du groupe alors que Vitality a hérité de la deuxième place.

Dans le groupe 1, les trois équipes concernées ont chacune gagné et perdu 5 cartes et le calcul s'est donc étendu au total de maps remportées et concédées sur toute la phase de groupe. Bien qu'éliminée avec un total de 3 défaites, la team Millenium a donc été d'une importance capitale pour les autres formations dans la qualification pour les demi-finales.

En effet, grâce à sa victoire 3-0 sur les Français, OpTic Gaming s'est offert la 1re place du groupe. À la deuxième place, on retrouve Denial eSports qui n'a perdu qu'une seule carte face à la bande à Gotaga. Enfin, c'est Barrage eSports qui fait les frais de la remontée subie, puisque le score final de 3 à 2 obtenu face à Millenium les condamne finalement à la troisième place du groupe.

 

résultats groupes ESWC

Au-delà de tous ces calculs mathématiques pour déterminer les équipes qualifiées pour le carré final, ces résultats extrêmement serrés nous ont également prouver que tout était possible dans cet Electronic Sports World Cup 2015 de Call of Duty. Cela nous promet des demi-finales haletantes entre les quatre formations restantes qui seront surement amenées à disputer de nombreuses cartes aujourd'hui pour décrocher le titre.

 

La team Millenium a forcé un 11e round face à Denial lors du deuxième match de poule.
   
0

L'actu

En Continu

14:06 Offre de stage rémunéré : Community manager
15:14 Sièges [M] en solde jusque ce soir
11:06 Nos recrutements du moment
09:08 Millenium History par Jack
20:00 Comment fonctionne le glitch ?
15:00 Guide eSport BO3, spécialiste Outrider
15:00 Guide eSport BO3 : le spécialiste Ruin
10:02 DreamHack Leipzig, les résultats
02:13 Censor, Apathy et Saints chez Engima 6
20:05 Le guide Black Ops 3

Guides

à découvrir

Le mode Zombie sur Advanced Warfare
Localisation de tous les Intels sur AW
Advanced Warfare le Guide du Multi