Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

Une triche réservée aux professionnels

Une triche réservée aux professionnels
11

Le récent drame ayant touché la scène CSGO met au jour un vaste réseau de tricherie initié, développé et diffusé par les joueurs professionnels.

Une triche réservée aux professionnels

Le récent drame ayant touché la scène Counter-Strike: Global Offensive internationale met au jour un vaste réseau de tricherie initié, développé et diffusé par les joueurs professionnels. Pour la première fois dans l'histoire du FPS de Valve les plus grandes formations internationales doivent se séparer de quelques uns de leurs membres, ces derniers ayant été confondus suite à une opération menée conjointement par Valve et la ligue américaine E-Sports Entertainment Association (ESEA). Ce coup de filet inespéré aura permis de découvrir l'arbre qui cachait la forêt, et cet arbre c'était l'Allemand Simon « smn » Beck ex-ALTERNATE. Premier membre d'une équipe professionnelle à se faire bannir par l'ESEA suite à leurs nouvelles méthodes d'investigation, ce dernier aura permis par la suite la chute d'autres personnalités bien plus célèbres, et la liste des victimes devrait selon toute vraisemblance s'allonger prochainement.

 

 

 

Un cheat créé spécialement pour les pros


Aujourd'hui, après seulement quelques jours de recul, nous sommes en mesure de recoller les morceaux d'un puzzle qui s'est annoncé bien plus complexe que l'on aurait pu le penser. Parlons tout d'abord des deux joueurs tricolores qui ont été touchés dernièrement par la série de bannissements qui a frappé la scène. Les désormais ex-Titan Hovik « KQLY » Tovmassian et Epsilon Gordon « Sf » Giry sont tombés hier et force est de constater que personne ne s'attendait à de telles révélations suite à leur exclusion de la scène internationale. Mis sur le banc des accusés, les deux protagonistes ont déjà avoué qu'ils avaient effectivement triché ... Quand on connait le niveau des deux formations qu'ils représentaient, et si on ajoute à cela que ces deux tricolores étaient champions du monde en 2013, rien que le fait de savoir qu'ils ont pu abuser d'un logiciel de triche, même s'ils nient l'avoir utilisé en match officiel, fait froid dans le dos.

 

Hovik « KQLY » Tovmassian à propos de son bannissement (Source)

Comme vous avez pu le voir hier, j'ai été banni par VAC et malheureusement celui-ci était justifié. Je tenais à dire que je suis vraiment désolé pour tous les gens qui me supportaient, je suis conscient qu’avec ma connerie, ma carrière est aujourd’hui terminée et mon équipe dans une très mauvaise position. Ils ne méritaient pas ça.

A la fin du mois d’août, on m’a mis en contact avec un programmer supex0 (il avait des arguments solides et m’a expliqué que beaucoup de joueurs pros utilisaient son programme). Je m’y suis intéressé par curiosité. Il m’a mis des droits pendant 7 jours, et comme un con, la tentation était trop grande et j’ai voulu voir ce que ça donnait sur des serveurs publics et en MM (matchmaking : ndlr).

Par la suite je n’ai pas continué à l’utiliser, je venais de rejoindre Titan et je n'avais pas besoin de prendre de risque inutile alors que j'avais tous ce que j'avais besoin : une équipe de haut niveau, une structure solide… Ma curiosité m'a fait défaut et aujourd'hui ma carrière CS est finie après 12 ans passés sur le jeu.

J’ai tout perdu et je n’attends aucune compassion, j’ai fait une connerie et je vais l'assumer. Malheureusement tout s'arrête ici et encore une fois, je suis vraiment désolé d'avoir déçu.

 

Tout d'abord mettons les choses au clair, la parole de l'ensemble des joueurs qui seront bannis suite à la découverte de ce nouveau logiciel de triche n'a plus vraiment de valeur. Ils ont menti pendant des semaines, mois, années et leur mea culpa une fois qu'ils ont été pris la main dans le sac n'augure rien de bon concernant leur propre morale. Ce qu'il convient d'analyser c'est la mine d'informations qui a fuité suite aux différents communiqués et commentaires qui ont suivi ce phénomène inédit. Tout d'abord nous apprenons que le logiciel utilisé par smn, sF et KQLY était le même. Ensuite ce dernier était lié au « workshop » de Steam permettant ainsi d'être camouflé au milieu des skins des joueurs. Pour finir la personne qui aurait vraisemblablement contacté et conseillé l'utilisation de ce cheat porterait le pseudonyme de supex0.

 

 

Qui est ce supex0 et qu'a-t-il créé ?


Le nom de supex0 n'est pas inconnu pour ceux qui évoluaient déjà sur Counter-Strike: Source. Ce programmeur était en effet déjà célèbre pour avoir mis sur le marché plusieurs logiciels de triche, et être lui-même un tricheur avéré et condamné à de multiples reprises. Toutefois à l'époque le Valve Anti Cheat n'était clairement pas aussi efficace qu'aujourd'hui et l'entreprise de Seattle n'intervenait pas du tout dans ce genre d'affaire. Il était donc possible d'être banni et de reprendre le jeu tout de suite après pour peu que l'on possédait un compte Steam lié à une autre adresse mail, ou bien que l'on était simplement condamné par une ligue type ESL ou ESEA. Ce supex0 a donc su gagner en expérience au fil des années et vraisemblablement, il avait mis en place depuis un réseau suffisamment solide pour être en contact avec des joueurs du top international sans que ces derniers ne le dénoncent.

 

 

On estime entre 20 et 30 le nombre de joueurs qui auraient utilisé (en supposant que plus personne ne l'utilise aujourd'hui) le cheat vendu par supex0. Parmi ces joueurs on retrouve une bonne part d'Allemands, le programmeur ayant lui-même cette nationalité, et ensuite uniquement des professionnels de la scène internationale (principalement européenne vraisemblablement). Il s'agissait donc bien d'un logiciel destiné uniquement aux matchs officiels et même, plus grave, aux LAN. Le prix de vente estimé tourne aux alentours de 800 € sachant qu'un service après vente était également garanti, supex0 ayant par exemple averti depuis ses clients afin qu'ils puissent nettoyer leurs fichiers ... Nous verrons bien si d'autres noms finiront par sortir ou non. Des rumeurs pointent plusieurs pseudonymes connus de la scène CSGO mais pour le moment, sans une preuve tangible telle qu'un bannissement de compte via VAC, rien ne peut être confirmé.

Le fonctionnement même du logiciel vendu par supex0 explique pourquoi il n'avait qu'une clientèle de pros et que cette dernière était très réduite. Cela explique également le prix de vente très élevé. Tout d'abord le cheat était censé être indétectable car codé pour s'intégrer totalement au jeu. Il modifiait certaines valeurs au lancement sans jamais nécessiter d'être touché sauf lors de son installation bien entendu. L'aspect intéressant était que le logiciel était lié au « workshop » et donc au compte Steam du tricheur. Inutile par conséquent de l'installer à chaque changement d'ordinateur, il suffisait de se connecter à son compte pour qu'il soit automatiquement reconnu et activé. L'autre point extrêmement positif pour tout professionnel souhaitant améliorer ses performances d'une manière malhonnête, les valeurs modifiées permettaient d'être plus précis mais pas non plus à 100%. En clair suivant où votre viseur se trouvait vous aviez 40% de chance supplémentaire de faire un « headshot » et 90% de toucher votre cible. De cette manière vous étiez sensiblement meilleur mais pas non plus parfait, cela offrait un gain considérable de niveau de jeu tout en permettant de leurrer ses équipiers, les arbitres des tournois et même les téléspectateurs.

 

 

 

Une affaire lucrative et bien ficelée


Vous comprenez donc désormais aisément pourquoi aujourd'hui il est impossible de croire les joueurs qui affirment n'avoir utilisé ce procédé qu'en matchmaking ou FFA. Lorsque vous dépensez une telle somme d'argent, que vous gagnez autant de niveau et que vous empochez par conséquent beaucoup plus d'argent, vous êtes nécessairement tentés. Alors en plus quand vous savez que la liste des utilisateurs est très restreinte (car tous les joueurs qui trichaient via supex0 se connaissent) et que vous êtes indétectable, les ailes vous poussent jusqu'à, peut-être, oser l'activer pendant un tournoi à 100 000 $ de gains pour les vainqueurs ou même moins. Jamais dans l'histoire des FPS, et plus particulièrement de Counter-Strike, un tel réseau n'avait pu être découvert, or cela méritera donc un durcissement des moyens de contrôle mis en place car cette affaire a grandement décrédibilisée l'intégralité de la scène compétitive.

 

crédit : jetroCSGO

 

Difficile aujourd'hui de savoir si supex0 était le seul programmeur a avoir vendu un logiciel de ce type, ni si la liste des joueurs qui auront été bannis suite à cette histoire sera complète. Valve a eu beau travailler avec l'ESEA à la mise au point d'une méthode de détection, l'Allemand Simon « smn » Beck (suivi peut-être prochainement par nos deux Français) aurait d'ores et déjà fourni une liste de noms et participerait aujourd'hui à dénoncer ses camarades. Il apparait en revanche que l'action de Valve est lente et minutieuse, preuve que le logiciel était très compliqué à détecter ou bien qu'il a pu disparaitre déjà du catalogue d'un grand nombre de suspects. Une chose demeure certaine, Counter-Strike: Global Offensive vient de connaitre la crise la plus grave depuis son lancement en 2012 et une solution devra être trouvée rapidement afin de redonner confiance à l'ensemble de la scène.

Une communication plus prononcée sur ce sujet par Valve aiderait grandement à redonner confiance ainsi qu'à rassurer l'ensemble des joueurs.

11
Fred49170 il y a 4 ans

Cs go ces de la grosse merde avec une communauté encore plus pourrie !!!

westleader il y a 5 ans

Wow..<a href="http://www.jeuxtrichecode.com/csgo/">.</a><a href="http://www.jeuxtrichecode.info/">.</a> thanks

bij0rn il y a 5 ans

Au moins sur CoD ils auront pas de soucis, ils adoptent officiellement l'aimbot :P

Chiller il y a 5 ans

CoD c'est bien de la merde =)

Orion_91 il y a 5 ans

Ah c'est marrant les rageux de cs qui dénigrent COD adopte le viseur automatique ^_^

Turozufriz il y a 5 ans

Rien a redire sur l'article, Trés bon résumé de toute cette polémique qui n'est pas forcément simple a suivre.

Mac_Coy il y a 5 ans

@piipo59: c'est un tableau qui liste les joueurs qui ont été accusés publiquement oui, maintenant hormis ceux déjà bannis impossible de confirmer si la liste se vérifiera ou non.

Mac_Coy il y a 5 ans

@zb0uby : En ce qui concerne la tricherie est elle est avérée et les joueurs l'ont admise donc inutile d'employer le conditionnel. Le nom du programmeur il a été donné publiquement et il est même dans la "citation" de KQLY. L'estimation du nombre de joueurs impliqués ? C'est une estimation justement. Les détails sur le fonctionnement du cheat, franchement y a rien de compliqué pour les trouver après tu peux penser qu'il fonctionnait autrement hein, y a effectivement un topic sur HLTV.org assez bien fait qui devrait te convaincre du contraire (d'ailleurs en quoi un topic ne pourrait pas être une source d'informations ?). Que les joueurs ont pu cheater en LAN ? C'est supposé, mais si tu veux mon avis ils l'ont fait sans hésiter, après y a là aussi ceux qui peuvent vivre chez les bisounours et croire effectivement que ce n'était qu'en FFA et MM.<br /> <br /> Ensuite je suis ouvert à la critique, maintenant faudrait argumenter pour qu'on puisse voir vers où on peut aller pour améliorer le contenu.<br /> <br /> PS : quand on est rédacteur sur un site concurrent c'est assez puéril de créer un compte pour décrédibiliser le travail des autres, avoir au moins le courage de l'admettre serait un premier pas.

pipo59 il y a 5 ans

le tableau avec les joueurs , ce sont les joueurs accuser de triche ?

zb0uby il y a 5 ans

Dans cet article, il n'y a pas de conditionnel et uniquement des rumeurs basés sur des topics sur hltv, il n'y a eu aucune communication officielle encore aujourd'hui. Du journalisme de grand qualité. Retourne sur COD, t'es duper.

pipo59 il y a 5 ans

gg mac coy merci pour ce petit bijou^^ , 800 € euros le programmes le gars a du ce faire des couilles en or ^^

L'actu

En Continu

13:14 Nouvelle finale perdue pour Vitality sur Counter-Strike
12:28 Team Vitality à un pas du sacre sur Counter-Strike
11:52 L'équipe Counter-Strike de Vitality continue son sans faute en DreamHack Fall
13:10 La face cachée du mercato de Cloud9 sur Counter-Strike
11:13 G2 Esports repart presque bredouille de la DreamHack Fall sur Counter-Strike
12:46 Vitality toujours impeccable sur Counter-Strike, G2 aux rattrapages
16:40 La Team Heretics de Counter-Strike trouve le remplaçant de Nivera
11:33 Des français en playoffs de la DreamHack Open Fall de Counter-Strike
17:30 Team Vitality signe une nouvelle pépite sur Counter-Strike
17:39 Un joueur Counter-Strike d’Astralis rejoint Cloud9

Articles

recommandés

Esport - Counter-Strike - karrigan : « Je vis pour jouer devant du public »
CS:GO - Le burnout, ou l'accélération d'un fléau de l’esport
Misutaaa est-il le nouveau ZywOo ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO