TESO : bilan deux mois après
8

The Elder Scrolls Online, est sorti il y a maintenant 2 mois. À quelques jours de l'arrivée du MMO suivant, WildStar, on peut se demander si le jeu de Zenimax et Bethesda a tenu toutes ses promesses.

TESO : bilan deux mois après

Après le calme au niveau des sorties de MMO de 2013, cette année est censée nous offrir un plus large éventail de jeux. Le premier à ouvrir le bal était The Elder Scrolls Online, sorti il y a maintenant 2 mois. À quelques jours de l'arrivée de son concurrent, WildStar, on peut se demander si le MMO de Zenimax et de Bethesda a tenu toutes ses promesses.

 

 

Des chiffres ?


S'il y a plusieurs moyens pour juger du succès ou de l'échec d'un jeu, c'est surtout le nombre de boites vendues qui va donner une véritable indication. S'il faut faire attention aux ventes digitales et physiques, pour Elder Scrolls Online il est pour le moment impossible de juger sur ce point. En effet, Zenimax n'a pas encore communiqué d'informations à ce sujet.

Pas d'indication du nombre de ventes digitales, physiques, de l'édition collector ou impériale. Aucune infographie comme d'autres studios peuvent le faire quelques semaines ou mois après la sortie du jeu. Le nombre d'abonnés reste un mystère. L'absence de serveurs séparés ne permet pas non plus d'estimer la population active.

 

 

Alors qu'est-ce qui se cache derrière cette absence d'information ? Les chiffres sont-ils mauvais, passables, ou pas à la hauteur des attentes du studio américain ? Évidemment tout cela n'est que supposition, rien ne prouve l'échec ou une réussite en demi-teinte. Nous aurons peut-être un semblant de réponses prochainement. Mais en attendant, il y a de quoi s'interroger.

 

 

Sortie console repoussée !


Il y a de cela plusieurs jours, Zenimax a aussi informé les joueurs et la communauté que la sortie console du jeu sur Xbox One et PS4 était repoussée de près de 6 mois. Si nous n'avions pas de date officielle de sortie, mais juste une estimation vers fin juin, maintenant il faudra attendre la fin de l'année. Pour les joueurs consoles qui ne pourraient pas attendre aussi longtemps, Zenimax proposera une migration de personnage de la version PC vers les futures versions consoles.

Alors pourquoi ce report ? Cela vient surtout du fait que chaque console a ses propres spécificités, et que les relier aux services de Zenimax semble plus compliqué que prévu. Le studio a donc décidé de reporter la sortie console afin d'être sûr de proposer un jeu à la hauteur des attentes.

Certes cela va surement décevoir un bon nombre de joueurs, mais là-dessus malheureusement tous les studios ont le même problème. La guerre entre les consoles et la volonté des constructeurs de ne pas mélanger les communautés n'aide pas du tout. Devoir faire des serveurs spécifiques pour Microsoft, d'autres pour Sony, avec évidemment les joueurs PC et Mac à côté, semble irrémédiable. En attendant, ce sont les studios et les joueurs qui trinquent de cet état de fait.

 

 

Il ne faut pas tout voir en noir


Alors au vu de tout cela, on peut avoir de gros doutes sur le jeu, sur son lancement, et sur son avenir. Mais ce sont deux points parmi tant d'autres. Et quand on voit la campagne de recrutement que fait Zenimax Online, on se dit que le studio et l'éditeur derrière ont confiance dans leur jeu.

Nous sommes donc allés faire un tour sur le site officiel de Zenimax Media Inc., et notamment sur la page du recrutement. La société possède de nombreuses filiales et subdivisions et pour chaque, on peut voir les postes recherchés. Si la plupart d'entre elles recrutent d'une a 10 personnes, Zenimax Online quant à elle propose plus de 60 postes à pourvoir.

Les profils recherches sont très variés, allant de l'artiste audio à l'assurance qualité, en passant par des ingénieurs pour l'infrastructure des serveurs.

Pour recruter autant de personnes, il faut quand même croire à son projet. Il est peu probable d'embaucher autant pour abandonner son jeu derrière. Zenimax n'est pas une association caritative, et elle doit faire de l'argent. Si le jeu est rentable et permet de nouveaux investissements, c'est que les chiffres du le jeu ne sont pas si mauvais.

 

 

Et le jeu dans tout cela, il vaut quoi ?


C'est bien beau de théoriser sur l'avenir du jeu et sa réussite ou non. Mais avant tout, il faut juger la qualité globale d'ESO. A-t-il satisfait les joueurs. Les avis sont assez partagés à ce niveau-là. Que ce soit dans la presse, ou bien dans la communauté, on retrouve de tout. Du mauvais au meilleur. Beaucoup de commentaires négatifs ont été faits sur le titre après les phases bêta, ce qui en a refroidit plus d'un.

Cependant ceux qui ont redonné une chance au jeu n'ont pas été déçus et on pu prendre plaisir sur le jeu, une fois les premières heures dépassées.

Faisons un tour d'horizon de ce que propose le Elder Scrolls Online, en bon ou en mauvais :

 

- Un début de jeu pas très prenant :

Les premiers niveaux dans le jeu, que ce soit au travers du tutoriel ou des premières zones n'ont rien de transcendant et ne donnent pas forcément envie de continuer. Il y a peu de compétences, mais la chose est commune à tous les MMO, et il ne faut pas s'attendre à avoir 20 sorts différents au niveau 5.

Malgré tout, le jeu reste un peu poussif, plutôt lent, et l'est d'autant plus suivant l'arme que l'on utilise. Mais une fois la barre de compétences remplie, et un ultime débloqué, les choses s'améliorent grandement. Vers le niveau 10, le jeu devient même beaucoup plus agréable. Le niveau 15 qui débloque le « switch » d'arme change lui aussi énormément la donne.

 

 

- La force de la scénarisation :

Comme nous vous l'indiquions dans un précédent article, la grande force réside dans son histoire et ses quêtes. Celles-ci sont nombreuses, mais pas plus que dans un World of Warcraft. Ce qui différencie les choses provient du doublage des quêtes, comme dans SWTOR. Mais pas de quêtes où il faut ramener 12 pattes de canard et 5 yeux de cochons. Chaque quête bénéficie de son histoire et a son impact à plus ou moins grande échelle. Ce que vous allez avoir fait va influer sur les PNJ, sur les villages, les villes, voire les royaumes. Pour donner un exemple, c'est le joueur qui va décider qui sera le prochain roi d'une des régions de l'alliance de Daguefilante.

Alors évidemment, vous allez devoir tuer des créatures et des êtres vivants, mais la façon dont l'histoire est narrée, dont les quêtes sont amenées, on prend un plaisir à les faire et écouter ce que disent les PNJ.

 

- Un système de compétences et talents libre :

Une autre force du jeu provient de la liberté des joueurs sur leurs compétences et talents. Si nous n'avons que 5 compétences et un ultime (nombre qui est doublé grâce au switch d'armes), le nombre total de talents, passifs, compétences et sorts actifs est très grand. Et surtout, quelle que soit votre classe, vous avez accès à presque tout. On se retrouve ainsi avec des builds atypiques ou des combinaisons d'arme et armures variables suivant les envies des joueurs.

Tout n'est pas viable, mais on peut vraiment tout tester, à condition de prendre le temps de débloquer un maximum de points de talents.

 

 

Il y a malgré tout quelques reproches à faire sur les compétences :

- Les compétences et les sorts n'ont pas d'animation très fluide, ce qui donne une impression de rigidité sur le personnage.

- Un système de respécialisation qui n'est vraiment pas adéquat. Si l'ont veut changer les morphs de ses compétences, il faut tout changer, et à haut niveau, cela commence à couter très cher. Un système où l'on choisit uniquement ce que l'on veut changer serait de bien meilleur effet.

 

- L'interface la plus frustrante de toute l'histoire des MMO

C'est surement un des plus gros défauts du jeu. L'interface a été pensée pour la console et n'est en rien intuitive et pratique pour un MMO. De tous ceux auxquels on a pu jouer, c'est même la pire qui existe.

Malgré tout, cela est compensé par le fait que les joueurs peuvent créer des mods comme sur WoW. Du coup, pas mal d'erreurs flagrantes sont corrigées. Zenimax a voulu faire un MMO immersif, et ce, même dans l'interface. C'est sûrement une grosse erreur de leur part. Tous les joueurs qu'ils fassent du PvP ou du PvE ont besoin d'un certain nombre d'informations à l'écran. Et sans les mods on ne les a pas.

 

 

- Du PvP trifaction

Peu de jeux proposent actuellement du PvP tri faction, et au final il est plutôt prenant. Il laisse la possibilité aux joueurs de jouer en bus comme en petit comité. Le nombre de joueurs présents dans les affrontements n'est pas gênant sur l'affichage du jeu ou sur la latence. Le mega serveur remplit bien son office à ce niveau-là. ll manque malgré tout une localisation physique en Europe pour nos serveurs. Zenimax se doit de faire quelques choses à ce sujet, et même si cela a déjà été annoncé, une date serait la bienvenue.

Quant à l'équilibrage, il suit son cours au fur et à mesure des patchs. La période de toute puissance des vampires est sur le déclin avec les changements effectués ces dernières semaines par exemple.

 

 

Raidelorn


Quoi qu'il en soit, Zenimax continue ses efforts sur le jeu, avec la sortie du premier patch de contenu, Raidelorn, qui a eu lieu vendredi dernier. Ce patch a introduit un bon contenu PvE, avec ce qu'on pourrait appeler les premiers raids, avec 12 joueurs par instances. Le contenu pour des groupes plus réduits n'est pas en reste, puisque tout le reste doit se faire en groupe.

Ce patch a aussi permis de corriger les bugs restants et d'améliorer l'équilibrage général du jeu. Il faut dire qu'après 1 mois de jeu, il restait encore des quêtes où les joueurs étaient bloqués. Quand il s'agit de quêtes secondaires, on peut passer outre, mais quand cela touche l'histoire principale c'est plus problématique.

 

 

Pour le moment Zenimax est un peu en retard sur la sortie des patchs de contenu qui sont censés arrivé sur les serveurs toutes les 6 semaines environ. On verra si la prochaine mise à jour sera là en temps et en heure.

 

 

L'avenir


La liste des choses à venir dans les prochains mois est intéressante. On notera surtout la possibilité de créer ses propres sorts comme dans Morrowind. Ceci n'a pas ou quasiment jamais été fait dans les MMO. Si des RPG l'ont proposé, le faire dans un MMO est compliqué. Mais c'est une des choses qui, si elle est bien faite, peut amener un véritable plus au jeu.

Outre cela, on devrait voir fleurir des instances pour vétéran, de nouvelles zones, mais aussi de nouvelles guildes comme l'apparition prochaine de la Confrérie noire ou de la guilde des Voleurs.

 

 

 

Pour conclure


Le jeu est bon, mais pas exceptionnel. Beaucoup de petits détails viennent gâcher l’expérience de jeu. Cela n'empêche pas d'y jouer et de prendre plaisir malgré tout. Mais si habituellement, on joue de nombreuses heures d'affilée sur certains MMO, sur TESO on aura plus tendance à faire des sessions de jeu plus courtes.

Le jeu avait un fort potentiel et avec une communauté pouvant être très importante. Malheureusement Zenimax n'aura pas su transformer cela en réussite totale. Peut-être que les chiffres de vente et d'abonnés s'ils sont indiqués un jour nous donneront tort.

Malgré tout, vous pouvez essayer le jeu, ne serait-ce que pour son leveling, et ses donjons en petit comité, vous n'aurez pas perdu votre argent. Ce sera ensuite à vous de voir si vous souhaitez rester pour le contenu PvE de haut niveau, ou pour le PvP

 

Les prochaines annonces de Zenimax nous permettront de savoir si ce MMO a un avenir ou non. Le studio se doit de sortir du contenu très régulièrement comme annoncé, de qualité et pour tous les joueurs. S'ils arrivent à apporter cela, les joueurs présents resteront et peut être que de nouveau se laisseront tenter.

 

8
Alieeta il y a 6 ans

Jeu toujours bugué. Plantage du jeu pendant les chargements très fréquents. Lorsqu'on se reconnecte d'un plantage pendant le chargement, on doit reparler à un PNJ pour qu'il nous transporte sur un nouveau continent. Pour le PNJ, la téléportation est faite, donc vous vous retrouvez coincé sans pouvoir rien faire si ce n'est attendre la réponse du service client à votre problème. <br /> <br /> Communauté française plus que restreinte, en 2 mois j'en ai croisés une dizaine. Moi & ma femme quittons TESO sans aucun regret. <br /> <br /> Dommage.

Extasie57 il y a 6 ans

J'en ai marre de cette espèce de masse de rageux frustré pour on ne sait quoi ? Je ne comprend pas comment autant de gens peuvent s'acharner autant sur le jeu, ok il est pas parfait, ok y'a des bugs. Et alors ? Sérieusement vous avez déjà vu un MMO a sa sortit avec aucun bug ? Aucune imperfection ? Je veux dire en ayant testé le jeu pendant 2 mois avec des amis, on s'amuse, on aime le jeu, ok y'a des bugs plus ou moins dérangeant, mais bon le jeu à deux mois laissé le murire un peu merde. J'aimerais revenir sur un point de l'article, L'interface : il est dit je cite : "- L'interface la plus frustrante de toute l'histoire des MMO" "De tous ceux auxquels on a pu jouer, c'est même la pire qui existe." Je ne suis pas du tout d'accord, l'interface et selon moi, sobre et pas "frustrante". Et je ne suis pas un fan boy comme certain pourrait avancé en guise de seul contre argument, car je suis moi même le premier à reconnaître les défauts du jeu. Mais cette interface est juste sobre. Sur ce je vous remercie de m'avoir lu, ou non d'ailleurs, je retourne sur TESO.<br /> Cordialement, Extaiche.

Emiline il y a 6 ans

bonjour,<br /> Je viens à mon tour faire mon petit bilan de TESO et on ne peux pas dire qu'il soit convaincant, loin de là.... Comme dit dans l'article il y a des bonnes choses dans le jeu mais globalement c'est tellement mal foutu et buggé qu'on ne peux pas vraiment profiter. J'ai participer à quelques lancement mmo (wow, rift, aoc, swtor, gw2, neverwinter,...) et la plupart des sorties ont été entachées par de nombreux buggs (mais pas tous! GW2 s'est lancé sans trop de problèmes) et j'ai vécu des expériences assez horrible comme aoc ou swtor qui sont certainement les pires) On parle de jeu qui sont sorti il y a quelques années et dont certain étaient précurseurs dans le genre et n'ont pas pu s'appuyer sur beaucoup de mmo avant eux. La particularité de ESO n'est pas tant le nombre incroyable de bugg et d'exploit mais surtout l'impression que les développeurs n'ont jamais été voir à quoi ressemblait un mmo. On nous explique que c'est pour "l'immersion" mais on se rend compte que le jeu est tout simplement pauvre en fonctionnalité même basique. Il y a du contenu, ça s'est sûr, mais pouvoir y accéder en y prenant du plaisir est pratiquemment imossible. L'interface est inexistante, les fonctionnalité de guilde complètement usless, même l'inventaire est une horreur à consulter (une loooongue liste d'éléments, parfois même pas stacké car bugg, a faire défilé en espérant trouver ce que l'on cherche) il n'y a pas de minimap mais une boussole, elle aussi complètement buggée en Cyrodiil, les username en guilde mais le nom du perso en groupe, bugg quand on est groupé en masse aussi,... E je ne parle pas des quêtes et pnj qui sont bugé et qui force la plupart d'entre nous à déco/reco non stop pour voir réapparaitre les choses... Avec en plus l'exploit sur les objets en banque de guilde qui a ruiner l'économie du jeu.....pour "compenser" on reçois tous des compos légendaires par la poste (via métier etc) pour que tout le monde puissent rattrapper son "retard" par raport aux types qui en ont profiter, les pièces d'or coulent elles aussi tout à coup à flot pour réduire les écarts de sommes entre les joueurs ultrariche et les autres... tout ça a cause d'un exploit connu depuis la beta. <br /> Vous me direz, il y a des patchs qui règle des buggs etc faut patienter ....mais le problèmes est que les buggs censer être résolu ne le sont pas (on a tojours les écrans de chargement infini, on a toujours le bug porte qui nous empêchent de rentrer dans un fort en Cyrodiil, on a toujours la boussole qui bugg, .....je ne peux pas écrire ici le nombre de bugg , il est énorme quoique en disent les fanboys ;)) ET en pls d'autres buggs apparaissent avec les patchs! En Cyrodiil il y a maintenant des dizaines de pnj mercenaires buggé intuable qui défendent les forts....de la balle xD Beaucoup de joueurs pvp exploit dans le jeu car il a beaucoup de faille (et beaucoup de programme de hack disponible sur le net)....<br /> Même leur forum est un OVNI! Personne ne s'y retrouve, les 3 langues sont mélangées, franchement faut aller le vir leur forum pour se rendre compte que ces gens sont totale à la ramasse xD<br /> La sortie du patch 1.1.2 a eu raison de moi et de la plupart de mes coéquipiers... par erreur" ils ont supprimer la campagne cyrodiil dans laquelle nous étions depuis le lancement, nous avons perdu tous nos points, nous avons du recommencer à 0 dans une autre campagne, nous n'avons même pas eu le succès de participation à une campagne......nous avons juste eu droit à un : Désolé c'est une erreur mais aucune compensation n'est prévue" en bref..... désolé et bonne chance pour la suite osef que vous ayez passé des dizaines heures à bosser pour une campagne et stop vous plaindre.... Nous avons été des dizaines à potester du côté Fr et beaucoup du côté allemand aussi sans qu'on nous accorde la moindre considération. (Mon mate étais empereur et est vraiment très heureux de participer à l'amélioration du jeu merci pour lui -_- )<br /> <br /> Je déconseille fortement le jeu actuellement, il ne vaux pas qu'on dépense le moindre centimes dedans car vous aller passé des heures à vous arrachez les cheveux devant votre écrans. Même s'il passait en F2P je n'y retournerais pas tant s'ils n'ont rien changé. Et le nombre de problèmes est tellement énorme qu'ils vont mettre beaucoup de temps à le terminer ce jeu! <br /> <br /> <br /> Voilà, mon avis reste mon avis, j'espère ne pas trop me faire flamme par les nombreux fanboys du jeu, mais il faut être réaliste.... ESO.... c'est râté ;)

Kazie il y a 6 ans

Normale,qu'il y es des bug WoW ont n'a encore.La,ou c'est pas normale,c'est de faire des ticket et d'attendre 2 semaine pour une réponses..........J'ai réalise un ticket pour un problème in game,le 14 avril j'ai reçus leurs réponses hier...Faut pas se foutre de la gueule du monde non plus......<br /> Pour moi le simple fait de pas dire cb de ventes ou d'abonné montre l'ampleur du flop. Déjà,de bases je me suis dit wouah que deux mégaserveur?.Si,le jeux cartonnerais ils aurais déjà balancé le chiffre des ventes et des abonné,ils faut pas ceux le cacher.......

zangan il y a 6 ans

Bien dit tak3ya mais franchement si tu te lasse avant la release en jouant juste 2 a 3 semaines,pour un mmo je pense que ça sens mauvais.

Tak3ya il y a 6 ans

Au moment de l'achat d'une voiture, je trouve normal que mes freins fonctionnent correctement :D<br /> <br /> Exemple un peu bidon, je l'avoue... Ce que je trouve dommage c'est qu'il faut souvent batailler pour avoir accès à des bétas. Finalement, la masse de joueurs (en simultané) n'y a souvent droit que qques jours. C'est fort maigre pour corriger tous les problèmes.<br /> <br /> Avec des open betas plus longues il y a bcp de choses qui pourraient être corrigées (en plus des bugs, la communauté pourrait donner son avis et le jeu à sa sortie se rapprocherait déjà plus des attentes des joueurs).<br /> <br /> Il y a bien sur le risque de se lasser avant la mm release officielle.. menfin, je sais pas ce qui est le mieux

Vulintoor il y a 6 ans

Il est vrai que le jeu est loin d'être stable, que les tickets d'incident sont rarement avec un retour pertinent et que les signalements de bots semblent sans réponses. Il est vrai également que le coup des ban par erreur (non sans raison initiale) a bien écorné l'image du jeu. <br /> MAIS pour un jeu qui vient de sortir (2 mois ça reste jeune oui), le résultat semble plutôt positif.<br /> Les joueurs s'attendent directement à jeu stable dès la sortie et avec la même expérience de jeu qu'un papy comme Wow (qui a 10ans de recul rappelons-le.<br /> Je mets au défi de trouver un jeu stable et prometteur au moment de sa sortie (même Wow était imparfait à son lancement)<br /> ESO me semble très prometteur, avec un univers riche et un gameplay intéressant. Bien sur du contenu et des correctifs restent à être appliqués afin d'enrichir l'expérience.<br /> De mon point de vue, un avis ne pourra être donné qu'avec un recul réfléchi quand le jeu aura souffler ses 6 mois d'ancienneté.

abraxx23 il y a 6 ans

Heu les mémoire leak, les roll back, les service de zenimax a la ramasse (ban de compte sans raison, impossibilité d'avoir une reponse claire en cas de vole de compte ect...), sans compté que dans le dernier patch note il manqué des information sur des nerf, patch corectif fait a la va vite.<br /> Sa geule de partout mais vous trouvé le jeux bon on doit pas avoir la méme définition de qualité.

L'actu

En Continu

16:00 Faites place au grand Méhrunes Dagon !
22:56 Microsoft / Bethesda : The Elder Scrolls Online sortira bien sur PS5
21:30 The Elder Scrolls Online : Annonce DLC Markarth
14:00 Défendez Bordeciel d'une menace sanglante
17:53 ESO: Morrowind, qu'en disent les joueurs?
18:38 Les 1001 façons de s’amuser dans ESO
16:00 TESO: Morrowind se détaille d'avantage
17:11 Morrowind débarque dans TES Online !
17:56 Gagnez des clefs pour TESO
17:04 Un premier DLC pour TESO

Guides

à découvrir

Guide : Bien débuter sur TESO
Devenir un loup garou dans TESO
Découvrez le Chevalier Dragon