Watch Dogs
Test
  • Dossier
7

S'annonçant innovateur, Watch Dogs nous plonge dans une ambiance technologique où le personnage principal évolue dans la ville de Chicago, entièrement contrôlée par un système d'exploitation, le ctOS. En hackant ce système, Aiden Pearce, le héros du jeu, peut contrôler la ville et les gadgets de ses habitants.

 

 


Genre : GTA-like

Date de sortie : 27/05/2014

Développeur : Ubisoft Montreal

Éditeur : Ubisoft

Prix : 69,99€ (PS4, XBOX ONE, Wii U), 69,99 € (PS3, Xbox 360), 59,99€ (PC)

PEGI : 18

 

 

 

 

Le scénario


Ayant opté pour un scénario original, Ubisoft nous propose d'incarner Aiden Pearce, un hacker professionnel dont le travail consistait à dévaliser les comptes des plus riches afin d'augmenter sa fortune personnelle. Seulement, à trop vouloir jouer avec le feu, on finit par se brûler. C'est ce qu'a dû apprendre Aiden en perdant sa famille suite à la vengeance des truands qu'il dépouillait.

Malheureusement, on retient de cette mise en bouche une lenteur qui lui fera défaut dans les premières heures de jeu puisque le scénario a du mal à captiver notre attention. Il est en effet difficile de ressentir de l'empathie pour Aiden, et donc de vouloir suivre son histoire, même si le personnage est plutôt charismatique. Fort heureusement, les autres protagonistes comme Clara ou T-bone sont mieux introduits et permettent donc de rattraper l'impression de distance que laisse planer Aiden.

Pour clore son jeu, Ubisoft a fait le choix de laisser une fin ouverte, ce qui laisse penser qu'une suite n'est pas impossible, en supposant que le public soit demandeur.

 

 

Watch Dogs, just Hack it


Le hacking est une part essentielle du gameplay et il faut reconnaître que ce dernier est très bien intégré au jeu. Rapide et facile à prendre en main, ce dernier a été conçu pour une utilisation réactive en conduite ou en combat et, à ce niveau, c'est plutôt réussi. Vous n'aurez aucun mal à déclencher une explosion avec votre téléphone, et ce même si vous roulez à 200km/h ou si vous êtes sous le feu de quatre ennemis équipés de fusils-mitrailleurs. La diversité des hacks est aussi un bon point. Vous pourrez hacker les hélicoptères, les communications ennemies, les demandes de renforts, les charges explosives... Bref, tout ce qui est électronique.

 

 

 

Taxi 7


La conduite est l'un des points noirs de ce titre puisque cette dernière est simplement mal gérée pour les voitures, qui représentent 80% des véhicules du jeu. Vous vous rendrez vite compte que celles-ci ont une très mauvaise prise en main, donnant l'impression que d'être lourdes et peu maniables. Fort heureusement, les motos souffrent moins de ces défauts et les éléments hackables en course-poursuite rajoutent une dimension intéressante à la conduite. Il est donc tout à fait possible d'apprécier la conduite dans Watch Dogs mais il faudra pour cela vous trouver un deux-roues afin de ne pas subir les aléas de maniabilité de la voiture.

 

 

Ô monde, ouvre-moi tes portes


Le monde ouvert proposé dans Watch Dogs est globalement composé de Chicago et d'une ou deux villes aux alentours. La carte est plutôt imposante et cette dernière est composée de nombreux défis supplémentaires qui viendront s'ajouter aux missions principales. De plus, la possibilité de vous faire envahir par les autres joueurs en mode online est une particularité très intéressante mise en place dans le titre. Au-delà des classiques missions secondaires, vous aurez aussi la possibilité de relooker votre personnage, vous préparer en allant chercher un peu plus d'armement, gérer votre playlist personnelle (oui vous avez bien entendu, vous pouvez avoir une playlist) :

 

 

From the darkness I come


L'infiltration sera souvent la clé dans Watch Dogs, surtout dans un mode de difficulté où l'IA vous découpe en quelques coups. Lorsque vous devrez prendre d'assaut un énorme bâtiment rempli d'ennemis, mieux vaudra en éliminer quelques-uns, voire tous, silencieusement. Pour ce faire, vous disposerez comme d'habitude de votre smartphone avec lequel vous pourrez hacker les caméras dans le but de mieux connaître la position de vos adversaires ; les communications ennemies, pour les distraire le temps d'arriver au corps à corps et de les éliminer en silence ; etc. On peut chipoter en disant que l'IA manque un peu de réactivité ce qui rend les "grosses erreurs" possibles, sans punition / réaction de cette dernière. Mis à part ce léger point négatif, l'infiltration est très bien mise en place et les nombreux scénarios qui s'ouvrent à vous grâce au hacking rendent l'expérience plus agréable et diversifiée.

 

 

Everybody is Hack-fu Fightin


Dans Watch Dogs, les combats vous donneront du fil à retordre si vous décidez d'y aller de manière bourrine. L'IA est un peu faible dans les combats au sol, mais l'union fait la force. Ainsi, un groupe important d'ennemis vous aura vite transformé en une belle tranche de gruyère si vous ne profitez pas de l'environnement pour vous couvrir. À part ça, l'intelligence artificielle est plutôt simple à battre au sol, et seules les demandes de renforts vous donneront quelques gouttes de sueur.

Pour les courses-poursuites, c'est une autre paire de manches. Les voitures gérées par l'IA sont très bien pilotées et vous gêneront bien comme il faut, vous faisant pousser quelques jurons par-ci par-là, quand vous finirez dans un mur après avoir pris un coup dans les fesses alors que vous vous apprêtiez à tourner. Il vous faudra ruser pour vous débarrasser de vos poursuivants, et ce faisant, il ne vous sera pas toujours assuré de réussir du premier coup.

 

Au final, Watch Dogs est un jeu solide qui bénéficie de l'expérience d'Ubisoft en matière de création de jeux et on peut dire que leur premier essai dans l'open world GTA-like est plutôt réussi. L'expérience n'est pas aussi unique qu'on l'aurait voulu, mais elle reste largement assez bonne pour être recommandée. On regrettera juste que le titre n'ait pas vraiment su convenir aux attentes que s'étaient fixées les joueurs du fait de la communication d'Ubisoft sur le titre.

Les plus et les moins

Le hacking bien implémenté Les missions répétitives
L'Open World réussi La conduite
Les graphismes Le charisme du (z)héros  
La bonne intégration du contenu supplémentaire    

 

 

  • Dossier
  • Test
7
Zephimir il y a 6 ans

@Asrarn : le test a été réalisé avec les deux supports :)

Asrarn il y a 6 ans

Vous jouez à la manette ou clavier/souris ? Je trouve pour l'instant le jeux très beau et emprunt d'un certain caractère :)

apoka972 il y a 6 ans

je parle de jeuxvideo.com, ils leur ont mis 18, et ils suppriment une tonne de notes utilisateurs quand elles sont trop basses pour faire remonter la note^^<br /> pour pratiquer une telle censure, il dit y avoir des gros sous derrière ;)

Zephimir il y a 6 ans

Tout le monde a le droit d'avoir son avis apoka972 pour certains il est possible que le 18 soit justifié mais personellement je trouve que le jeu souffre de quelques défauts. Le mieux c'est de lire plusieurs tests pour se faire un avis :)

apoka972 il y a 6 ans

c'est bon de voir que Millenium ne s'est pas fait acheter pas Ubividia pour mettre 18/20 à la note comme certains ;)

Zasmu il y a 6 ans

J'ai lu 6Go de Ram mini, j'ai un i5, 4Go de Ram et une 560 GTX, je peux faire tourner le jeu ou pas du tout ?

Clemgir il y a 7 ans

Trop cool

L'actu

En Continu

14:23 Watch_Dogs gratuit sur PC
11:33 Watch Dogs 2 : 20 minutes de Gameplay
14:11 Watch_Dogs 2 : Qu'est ce que DedSec ?
11:12 Watch Dogs 2 en 2016 ?
15:22 Watch Dogs 2 : Première apparition
16:46 Watch Dogs : Bad Blood est de sortie
10:34 Watch Dogs : DLC Bad Blood
10:03 Watch Dogs : Bad Blood en vidéo
16:37 Améliorez vos graphismes Watch Dogs !
14:00 Watch_Dogs : Test et dossier complet

Guides

à découvrir

Guide : Watch Dogs, les armes
Guide trophées: Watch Dogs
Watch Dogs: Les trips numériques