Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive / Rétrospective de CSGO en 2012 /

Counter-Strike: Women Offensive - Rétrospective de CSGO en 2012

Rétrospective de CSGO en 2012
Counter-Strike: Women Offensive
  • Introduction
  • L'unification des deux frères ennemis
  • Un circuit déjà établi
  • Et maintenant ?
1

Counter Strike : Global Offensive

Counter-Strike : Global Offensive a permis la renaissance d'une scène féminine, en particulier lors de l'ESWC où elle a explosé sous les projecteurs. En effet, cette compétition, en plus d'avoir été la seule féminine de tout l'évènement, a été le théâtre d'un spectacle à en faire pâlir leurs homologues masculins.

 

Ubinited


L'équipe américaine a été sacrée championne de l'ESWC au terme d'un match fou contre Alternate après un formidable renversement de situation. Récemment, elles se sont lancées dans le championnat ESEA Open et ont effectués un sans faute avec 2 victoires en 2 matchs.

 

Composition :

Christine « potter » Chi
Alice « ali » Lew
Jennifer « jso » So
Stéphanie « missharvey » Harvey
Sonia « Sonia » García
Heather « sapphiRe » Mumm (remplaçante)

 

Imaginary Gaming


L'équipe féminine Imaginary Gaming a créé la sensation en s'octroyant le titre de championne de France. La plupart des personnes devaient plutôt s'attendre à voir Millenium ou 3DMax s'imposer lors des qualifications françaises pour l'ESWC, mais elles en ont décidé autrement. Depuis ce coup d'éclat, le silence semble être redevenu une règle fondamentale. Il sera possible de les voir évoluer lors de la prochaine Epsilan, où elles pourront démontrer qu'elles n'ont rien perdu de leur superbe.


Composition :

Rose « PrincesS » Sarite
Amandine « AmandiiNee » Hennrich
Mounia « TuEuSee'e »
Clara « Cla » Rossi
Jade « KiaRa » Ibañez
Kelly « K-ly » Oddo

 

 

Il y a eu peu d'évènements ayant mis en avant les équipes féminines. L'Epsilan 9 a été l'occasion aux équipes Reason et Crystal-Serveur d'effectuer leur première sortie, mais aucune des deux n'y a véritablement brillé.

Pour l'année prochaine, elles disposeront de leur propre circuit aux Masters français, composé de huit étapes (5 LANs et 3 en ligne). Le premier rendez-vous est l'Epsilan 10, où un tournoi composé de huit slots leur est dédié. Du 1er au 3 février, il sera possible donc possible de voir des équipes féminines montrer leur niveau, dont Millenium, n!faculty, Team-LDLC, imG, Alternate, etc. Actuellement, 11 équipes sont inscrites, et il reste à savoir si le tournoi sera élargi.

 

Un futur retour en puissance des compétitions féminines?

 

Il est également possible de souligner l'intérêt de la Copenhagen Games 2013 pour la scène féminine. Les organisateurs songent sérieusement à mettre en place un tournoi féminin. Cependant, aux dernières nouvelles, ils recherchaient toujours un sponsor pour les aider. Parallèlement, quelques tournois ont été mis en place pour les équipes féminines. Ainsi, l'Electronic Sport League organise régulièrement des coupes réservées à celles-ci avec différents formats. Ces tournois revêtent plus un aspect fun que eSportif, mais cela constitue peut être les prémices d'un retour de l'ESL Ladies.

  • Introduction
  • L'unification des deux frères ennemis
  • Counter-Strike: Women Offensive
  • Un circuit déjà établi
  • Et maintenant ?
1
Biere il y a 7 ans

Très bon débriefing de l'année ;D<br /> CS:GO a donné un peu de fraicheur a cette scène.

L'actu

En Continu

13:14 Nouvelle finale perdue pour Vitality sur Counter-Strike
12:28 Team Vitality à un pas du sacre sur Counter-Strike
11:52 L'équipe Counter-Strike de Vitality continue son sans faute en DreamHack Fall
13:10 La face cachée du mercato de Cloud9 sur Counter-Strike
11:13 G2 Esports repart presque bredouille de la DreamHack Fall sur Counter-Strike
12:46 Vitality toujours impeccable sur Counter-Strike, G2 aux rattrapages
16:40 La Team Heretics de Counter-Strike trouve le remplaçant de Nivera
11:33 Des français en playoffs de la DreamHack Open Fall de Counter-Strike
17:30 Team Vitality signe une nouvelle pépite sur Counter-Strike
17:39 Un joueur Counter-Strike d’Astralis rejoint Cloud9

Articles

recommandés

Esport - Counter-Strike - karrigan : « Je vis pour jouer devant du public »
CS:GO - Le burnout, ou l'accélération d'un fléau de l’esport
Misutaaa est-il le nouveau ZywOo ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO