Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Valorant /

Valorant : Pourquoi Cypher est indispensable aux pros ?

Valorant : Pourquoi Cypher est indispensable aux pros ?
0

Cypher est l'élément indéboulonnable des compos de chaque équipe pro du monde. Sa domination en compétitif a débuté dès les premiers jours de la méta et bien des patchs plus tard, son pickrate ne fait pas mine de descendre. Aujourd'hui, on vous dit pourquoi.

Valorant : Pourquoi Cypher est indispensable aux pros ?

C'était en mai dernier, Valorant était encore en bêta, le monde entier s'amassait sur Twitch pour une chance d'attraper au vol l'une des clés que Riot Games lançait miséricordieusement aux masses affamées. Hyp, ex-star de Paris Eternal sur Overwatch et future addition à la line-up de Ninjas in Pyjamas, menait la bien nommée team Hyphyphyp face aux redoutables anglais de Fish123.

La méta était encore immature, on jouait un peu ce qu'on voulait, mais les deux équipes sont tombées d'accord sur un point : il y a Cypher des deux côtés.

Trois mois plus tard, Riot tente de faire décoller la scène compétitive en organisant ses Ignition Series aux quatre coins du monde. C'est partout la même chose : à la Mandatory Cup, au Vitality European Open et au WePlay! Invitational, Cypher est l'agent le plus populaire. Plus encore que Sage qui digère de moins en moins bien ses nerfs successifs.

Le constat est encore plus radical aux États-Unis : emmené par Coach Tailored "le pourfendeur de méta", TSM remporte le Faze Clan Invitational en ne jouant quasiment pas Sage, mais sans jamais oublier d'emmener Cypher. Comment un type qui pose des caméras aux murs peut-il être plus populaire que la fille qui ramène les morts à la vie ?

Valorant

Un jeu dangereux

Cypher possède une caméra portable pour voir là où il n'est pas, un fil de détente qui envoie une indication lorsqu'on lui marche dessus et une smoke pour bloquer la vision. On comprend que son kit est formidable lorsqu'on réalise que ces trois compétences permettent la même chose : voir sans être vu. Et si vous n'avez jamais joué à un slow fps, vous ne voyez peut-être pas à quel point c'est important.

C'est important parce que dans Valorant, votre vie est aussi précieuse qu'elle est rapidement perdue. Des barres de vie maigrichonnes, des boucliers qui n'empêchent pas les one shots et une seule vie par round contribuent à créer un jeu dans lequel on regrette amèrement la moindre erreur. Contrairement à Fortnite où être pris à revers incite à se retourner pour construire l'Empire State Building, dans Valorant une balle dans le dos n'est rien de plus qu'une invitation à attendre le prochain round. Même si personne n'est pris à revers, un duel ira généralement à celui des deux joueurs qui n'est pas surpris de voir l'autre (c'est pourquoi les revenge fonctionnent aussi bien) alors forcément, l'information est reine.

"Je n’ai pas besoin que mes mates de solo queue sachent tirer, il faut juste qu'ils donnent les infos".
Antonin Falomir - Plat 2 à propos de Pourquoi il ne monte pas

Dans CS:GO on avait deux outils pour obtenir l'info : l'oreille (ça ne fonctionne que si l'adversaire fait une erreur) et l’œil (ça ne fonctionne qu'en risquant sa peau, car comme le dit si bien l'écran d'attente de Call of Duty : Modern Warfare : "si l'ennemi est à portée, vous l'êtes aussi"). Sur Valorant, on a des outils tout neufs et pour la première fois on peut prendre l'info sans risquer une balle, mais c'est presque toujours de manière détournée : la flèche de Sova ne voit que par "clignotement" et le bot de Raze peut biper en voyant un ennemi... ou cinq. Un seul agent peut vraiment poser ses yeux là où il n'est pas, et cet agent c'est Cypher.

Valorant

L'image ci-dessus illustre à elle seule la puissance de Cypher en défense : un ennemi qui voudrait avancer sur ce point serait :

  • Vu en avance par la caméra sans savoir où est Cypher, endossant un large désavantage dès le départ.
  • Aveuglé par la smoke, smoke qui sera placée légèrement en hauteur de façon à ce que ses pieds soient visibles, faisant de lui une cible gratuite.
  • Ralenti par le fil de détente et forcé de regarder vers le bas pour se libérer (dans un jeu où le crosshair placement est crucial)

Et cette triple protection s'applique peu importe laquelle des deux routes l'attaquant a choisi d'emprunter. Grâce à la caméra, Cypher sait quand activer la smoke, une fois celle-ci activée le nombre d'attaquants ne change plus grand-chose : tirer au pif à travers une smoke en étant soi-même visible, c'est une mauvaise idée quand on est seul et c'est une mauvaise idée à cinq. Pour éviter d'être abattues sur place, certaines escouades choisiront de foncer en avant pour submerger Cypher. C'est généralement là qu'elles trébuchent sur le fil de détente, offrant au défenseur encore plus de temps pour les décimer. Les équipes les plus sages choisiront de rebrousser chemin. Dans les deux cas Cypher s'avère être l'unique agent capable de défendre seul contre une équipe entière. Montré ici sur A Haven, ce setup fonctionne également à merveille sur C Haven, A Split ou encore B Bind.

Le Youtuber "Peak" démontre l'efficacité de Cypher en solo sur un point

Défense longue distance

Un seul agent pour défendre un point c'est déjà pas mal, mais je vois que vous êtes un public exigeant, vous voulez du spectaculaire. Alors pourquoi pas zéro agent pour défendre un point ? Pourquoi ne pas simplement laisser l'équipe ennemie entrer et planter la bombe ? Après tout Valorant se joue en retake beaucoup plus que CS et il est des points qui sont particulièrement aisés à reprendre. Laissez la caméra de Cypher sur l'un de ces points, et vous découvrirez que ce fantastique objet a le bon goût de rester silencieux et invisible tant qu'on ne l'utilise pas. Préparez votre équipe pour le retake et lorsque l'assaut sera donné, les malheureux attaquants se retrouveront à protéger un point difficilement défendable... avec leurs positions révélées par la caméra.

Loin d'être une théorie rigolote, cette technique est régulièrement utilisée par les meilleures équipes du monde et se montre particulièrement efficace sur A Haven, A Bind ou encore A Ascent.

Brax (T1) regarde une caméra camouflée, ou peut-être est-ce juste un mur, personne ne sait. - Valorant
Brax (T1) regarde une caméra camouflée, ou peut-être est-ce juste un mur, personne ne sait.

Fantastique caméra

Maintenant qu'en est-il en attaque ? Et bien supposons qu'un défenseur se soit posé au mid sur Ascent avec un Operator. Il surveille l'une des plus grandes zones de la carte, et pas n'importe quelle zone, celle par laquelle il faut passer pour faire ses rotations en un temps raisonnable et depuis laquelle tous les points sont attaquables relativement aisément. Notre défenseur est très bon à l'Operator, ses réflexes sont affûtés et sa simple présence fait du mid un no man's land. Et SOUDAIN, un Cypher pose sa caméra face à lui (sans quitter la sûreté de son abri).

Les options de notre sniper sont les suivantes :

  • Tirer sur la caméra pour la détruire : le temps de recharger son arme un attaquant lui aura pris la ligne, sans l'aide de ses équipiers il sera désavantagé au prochain duel.
  • Battre en retraite : il abandonne la ligne à l'équipe ennemie.
  • Ignorer la caméra : sa position est connue de l'équipe adverse, il est en danger car un adversaire peut peek n'importe quand en connaissant sa position exacte.

Dans tous les cas, un excellent joueur vient de perdre ce qui est peut-être la ligne la plus importante de la carte, et ça n'aura demandé à Cypher qu'une seule compétence, le tout sans risquer ni sa peau, ni sa caméra (qui sera récupérée en moins d'une minute si elle est détruite). Un exemple qui montre que l'extrême utilité de Cypher s'étend également aux phases d'attaque.

Maintenant quoi ? - Valorant
Maintenant quoi ?

Percer le brouillard de guerre

En parlant d'attaque, il n'y a pas que les Operator à craindre durant cette phase, le flanker discret qui prend votre équipe à revers pendant qu'elle s'attarde devant un point est un danger tout aussi présent. Un flanker qui a lentement quitté son bombsite d'origine et qui, pour venir, a traversé cette portion de la carte que les attaquants contrôlaient en début de partie mais qu'ils ont abandonné pour se rapprocher d'un point. Une zone mystérieuse sur laquelle on n'a pas d'info et dans laquelle l'ennemi peut faire ce qui lui plaît, c'est ça que les joueurs de RTS appellent traditionnellement le "brouillard de guerre".

Plus les attaquants se massent à l'entrée du point plus le brouillard de guerre s'étend dans leur dos, et s'il faut soudainement rebrousser chemin pour attaquer ailleurs, le chemin du retour se fait à travers une section de carte devenue inhospitalière et où chaque tournant peut abriter une embuscade.

Pour empêcher cela, les attaquants sont tentés de laisser des compétences derrière eux, de préférence des compétences qui repèrent les ennemis. Seulement elles sont presque toutes éphémères ; drone de Sova, flèche de sova et autres bot de Raze ne durent après tout que quelques secondes, or le flanker n'est pas pressé et ne surgit que lorsqu'il le souhaite. Une seule compétence monte indéfiniment la garde, fidèle au poste jusqu'à ce l'ennemi se décide à avancer et cette compétence, c'est le fil de détente.

Lorsqu'il est activé l'ennemi est brièvement montré et plus important encore : le fil de détente disparaît de la minimap, confirmant à Cypher qu'on est passé par là. Les fils de détente permettent donc de savoir quelles zones sont sûres, offrant à la fois une protection contre les flanks et un important gain de temps lorsqu'il faut rotate, parvenant à faire d'un agent qui semblait pensé pour la défense, un must-have en attaque.

Dans son match contre Prodigy, G2 peut concentrer 4 joueurs sur le centre de Haven, parce que le Cypher de leur équipe surveille la gauche et la droite en même temps grâce à un fil de détente. - Valorant
Dans son match contre Prodigy, G2 peut concentrer 4 joueurs sur le centre de Haven, parce que le Cypher de leur équipe surveille la gauche et la droite en même temps grâce à un fil de détente.

Relativement à l'abri du nerf

Contrairement aux joueurs de Sage qui regardent arriver chaque patch note avec une goutte de transpiration sur le front, les main Cypher sont à peu près sereins. Leur personnage n'a été affaibli qu'une fois depuis la sortie. La raison ? Une très faible popularité sur le ladder. Car si Cypher est la coqueluche des pros, bonne chance pour en croiser un lors d'une partie de solo queue.

Les masses boudent Cypher, parce toutes ces belles informations qu'il transmet tombent généralement dans l'oreille sourde de ce gosse de 14 ans que le matchmaking vous a filé comme coéquipier. Suivre au mètre près la progression du roamer de l'équipe adverse à travers mid vers B et la donner à votre équipe de solo Queue c'est comme chuchoter les futures fluctuations du CAC 40 au cochon d'Inde de la famille.

Cypher tombe ainsi dans cette catégorie des personnages qui ne fonctionnent qu'avec une forte dose de coopération, son homologue sur League of Legends, c'est Ryze, un personnage doté d'un ultime potentiellement destructeur mais requérant une équipe bougeant comme un seul homme. Un état de fait qui lui garanti un pickrate au ras des pâquerettes. Ce pickrate misérable, c'est une protection contre le marteau du nerf, car on hésite davantage à enfoncer un agent que personne ne joue. Seulement si Cypher continue de dominer à ce point la scène professionnelle, il faudra bien faire quelque chose. Dans ce genre de cas, une solution appréciée des devs consiste à intégrer au jeu un personnage entrant dans la même catégorie, pour offrir une alternative aux pros.

Intervient justement Killjoy : aucun agent jusque-là n'avait été aussi proche de Cypher dans son design. Annonce-t-elle finalement la fin des 100% de pickrate de l'agent marocain, ou se prépare-t-elle à le rejoindre dans toutes les compos pour l'avènement de la méta "double sentinelle" ?

Tout savoir sur Killjoy en vidéo

Découvrez Killjoy en vidéo et apprenez tout ce qu'il y a à savoir sur les capacités du nouvel agent de Valorant.

0

L'actu

En Continu

19:06 Le patch 1.11 est retardé, Skye disponible un peu plus tard dans la semaine
11:38 Pour Valorant Cloud9 recrute MAJKL, un roster entièrement féminin
17:19 Valorant : First Strike Europe, tout savoir de l'évènement
11:56 Valorant : Skye et Icebox bientôt disponibles en Ranked
11:54 Valorant : Bientôt les premiers sponsors esport ?
18:55 Valorant : L'équipe Guild Esports de David Beckham annonce son arrivée
10:41 Movistar Riders se lance sur Valorant en recrutant l'équipe Sicko Mode
10:15 Valorant : les Français Hyp et Fearoth officiellement libérés par Ninja in Pyjamas
14:55 Valorant : tout savoir sur les nouveautés de l'Acte 3 !
16:18 Valorant : Sayaplayer arrête Overwatch et signe chez T1 sous le nom de Spyder

Articles

recommandés

Comment maîtriser l'économie sur Valorant
Découvrez les compétences de SKYE
Guide et astuces pour débuter et progresser sur Valorant

Guides

à découvrir

Découvrez les compétences de SKYE
Comment maîtriser l'économie sur Valorant
Le mode Ranked est disponible sur Valorant !