Millenium / Guides jeux vidéo / Fallout 4 /

Test de Fallout 4 : Far Harbor

Test de Fallout 4 : Far Harbor
0

Dans la famille «Testàlabourre» , je demande Far Harbor, le premier DLC scénarisé d'envergure proposé dans le season-pass de Fallout 4.

Test de Fallout 4 : Far Harbor

Test de Fallout 4 : Far Harbor

 

Dans la famille « Testàlabourre » je demande Far Harbor, le premier DLC scénarisé d'envergure proposé dans le season-pass de Fallout 4 et disponible sur PC, PS4 et Xbox One.

 

 

 

Vieux motard que jamais


Tout commence par un message radio de Nick Valentine qui vous invite à prendre part à une nouvelle enquête tel un Scooby-Gang post-apocalyptique, puis gros changement de décor pour cette nouvelle épopée après une petite enquête dans la partie nord du Commonwealth, puisque vous devrez prendre le large pour l'île de Far Harbor. Nouveau terrain de jeu à explorer, nouvelles quêtes à découvrir, nouveau bestiaire à dé-souder : si vous avez retourné le jeu de base dans tous les sens, FH est le petit fix de nouveauté qui devrait vous faire replonger dans Fallout 4 à vitesse grand V. Non pas que tout cela soit follement original, la formule n'évoluant finalement que très peu, mais pour ceux qui ont adoré le quatrième opus de la fameuse saga de RPG post-apo, Far Harbor dispose de suffisamment d'arguments pour leur faire relancer le jeu, ce qui n'était pas forcément le cas des deux premiers packs du season-pass, hautement dispensables.

Tout d'abord, Far Harbor séduit par son atmosphère humide aux relents de hareng radioactif : la brume, épaisse, peine à dissimuler des marécages poisseux habités par de la poiscaille mutante désireuse d'attenter à votre intégrité physique. Bref, c'est plutôt classe, l'ambiance est soignée et le premier contact est plutôt engageant. Une bonne impression qui perdure lors de la découverte des trois factions de ce nouvel univers et la rencontre avec les nombreux habitants de l'île : Bethesda semble avoir fait un travail conséquent sur l'écriture FH, ce qui n'est pas un mal tant Fallout 4 pouvait être décevant sur ce point précis. Cette fois, le joueur sera confronté aux insulaires, aux synthétiques et aux enfants de l'Atome. Tout ce petit monde dispose évidemment de revendications différentes dans lesquelles vous devrez faire le tri, featuring choix moraux bien sales et situations délicates : l'add-on réussit son pari de nous questionner sur le bien-fondé des habitants de l'île, malgré un système de dialogues toujours aussi préhistorique qui casse complètement l'immersion.

 

 

 

Y a trop de gens qui sèment


Ambiance soignée, bestiaire renouvelé, scénario plus convaincant que celui du jeu de base... Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais, car oui il y a un mais, Far Harbor se traîne les mêmes tares que le titre dont il prolonge la durée de vie. Tout d'abord ces affrontements, certes jouissifs, mais beaucoup trop nombreux et bourrins face à des ennemis parfois ridiculement suralimentés en points de vie auront tôt fait de porter atteinte au plaisir de jeu. La petite variante de l'atmosphère continuellement surchargée en radioactivité surprend au départ, mais cette petite feature se retrouve rapidement contournée à partir du moment où vous comprenez qu'il suffit d'être attentif à la fameuse jauge grignotant petit à petit votre jauge de HP. Toujours dans ce qui fâche, on notera également quelques dialogues farfelus qui sortent complètement de l'expérience et qui rappellent inévitablement pourquoi Fallout 4 n'était pas un si bon jeu que ça. Enfin il y a ces bugs, omniprésents, ennuyeux, rageants : Bethesda a beau patcher son jeu plus que de raison, Fallout 4 reste un véritable nid à glitchs en tout genre. On ne prendra pas la peine de tous les lister ici, tous ceux qui ont pu expérimenter le dernier RPG de Bethesda savent de quoi nous parlons.

C'est d'autant plus dommageable que, comme nous l'avons précisé plus haut, cette extension dispose de bases solides sur lesquelles les joueurs peu regardants sur la technique pourront prendre beaucoup de plaisir. On se prend alors à se demander si Far Harbor n'aurait pas été bien meilleur s'il n'était pas le rejeton de Fallout 4, ces plus gros défauts provenant principalement du jeu de base. Cela nous fait douter également sur la qualité des prochains DLC scénarisés du jeu : quoiqu'il arrive, le système de dialogues ne fonctionnera pas mieux et il est fort probable que la nuée de bugs habituels soit toujours présente. Nous espérons évidemment nous tromper et bien que perclus de défauts, Far Harbor reste tout de même une extension tout à fait recommandable, grâce à des efforts d'écriture certains et à une atmosphère particulièrement réussie.

 

 

 

Même si on est encore loin, bien loin, de la finesse d'écriture des meilleurs épisodes de la série, il serait tout de même malvenu d'occulter les efforts déployés par Bethesda pour cette nouvelle extension, afin de proposer une aventure intéressante et plus engageante. Couplée à l'atmosphère enivrante de l'île et au bestiaire renouvelé, Far Harbor se trouve donc être une extension au capital sympathie indéniable, qui se trouve malheureusement plombé par des défauts provenant tout droit du jeu de base.

Les plus et les moins

Atmosphère au top Bugs, bugs, bugs
Des efforts sur le récit Trop de sacs à PV
Affrontements toujours aussi jouissifs Un système de dialogues toujours aussi vieillot
Une bonne durée de vie    
0

L'actu

En Continu

11:42 Bethesda à choisi Steam pour Fallout 76 et ses futurs titres
16:20 Fallout 4 gratuit jusque dimanche sur Steam
14:53 Test de Fallout 4 VR
16:04 Fallout 4 GOTY Edition débarque bientôt
13:52 Fallout 4 : MàJ gratuites pour PS4 & PC
11:32 Sony change d'avis pour les mods
19:04 Test de Nuka World, la déception...
12:44 Nuka World vient d'ouvrir ses portes
17:49 Nuka World : Un cartoon de présentation
12:21 Nuka World et son trailer survolté

Guides

à découvrir

Précisions pour les mods sur consoles
Fallout 4 : Construction de colonies
Fallout 4 : Vous êtes S.P.E.C.I.A.L.